Définitions

Antibiotique

Définition – Antibiotique

 

Antibiotique.

 

Aujourd’hui, je vous présente la définition du mot Antibiotique.

 

Il s’agit d’une substance, d’origine naturelle ou synthétique. Qui est utilisée contre les infections causées par les bactéries.

 

Historique.

En 1928, le médecin britannique sir Alexander Fleming découvre qu’une moisissure, le Penicillium, empêche les cultures de bactéries de proliférer. La substance bactériostatique sécrétée par la moisissure prend le nom de pénicilline et devient disponible comme médicament dans les années 40 : c’est le premier antibiotique. Depuis, beaucoup d’autres substances actives contre de nombreuses bactéries été découvertes. Actuellement, les chercheurs s’efforcent de découvrir de nouvelles molécules actives sur les bactéries les plus résistantes. Afin de diminuer la toxicité de ces médicaments et de simplifier leur d’administration.

 

Formes principales.

On dispose de plusieurs dizaines d’antibiotiques, regroupés en plus de dix familles dont les principales sont suivantes : aminosides, bêtalactamines (pénicillines céphalosporines), macrolides, nitro-imidazolés, quinolones, cyclines. Ils inhibent la synthèse de la paroi qui entoure la bactérie, ou bien Ia synthèse de ses protéines.

Les lecteurs vous recommandent :
isoflavones de soja

 

Caractéristiques et administration.

Chaque antibiotique possède plusieurs caractéristiques :

 

Le spectre d’activité est la liste des bactéries sur lesquelles l’antibiotique est actif. Il est large quand l’antibiotique agit à Ia fois sur des bactéries à Gram positif et Gram négatif. Et il est étroit lorsqu’il est actif que sur l’un de ces deux types de bactéries. Enfin toutes les autres bactéries sont « résistantes » (résistance naturelle ou acquise).

Si besoin, un prélèvement local contenant les bactéries est envoyé dans un laboratoire. Pour réaliser un antibiogramme (étude de l’efficacité d’un choix d’antibiotiques sur Ia bactérie en cause) afin de pouvoir adapter le traitement.

 

Le caractère bactériostatique ou bactéricide de l’antibiotique correspond à l’arrêt de la multiplication ou à destruction des bactéries.

 

Le devenir dans l’organisme, selon les voies d’administration possibles (locale, orale, injectable), est fonction de la répartition du produit dans les tissus, de son pouvoir de pénétration dans les cellules, de son organe d’élimination (rein ou foie).

 

La tolérance dépend de Ia toxicité du produit et de la fréquence des allergies à ce médicament.

Le choix d’un antibiotique dépend également de la nature de l’infection (siège, gravité) et de l’état du malade (antécédents d’allergie, maladie rénale ou hépatique). Il est parfois nécessaire d’associer plusieurs produits, par exemple en cas d’infection grave.

Les lecteurs vous recommandent :
Antioxydants

 

Les effets indésirables.

La plupart des antibiotiques peuvent provoquer des nausées, une diarrhée (par modification de la flore intestinale) ou bien des réactions allergiques (cutanées ou plus sévères), qui interdisent l’emploi ultérieur de tout antibiotique la même famille. Ils peuvent également favoriser l’éclosion d’une mycose (principalement candidose).

Par ailleurs, il existe un risque plus général : l’apparition chez une bactérie d’une résistance à un antibiotique (résistance acquise), par sécrétion d’une enzyme qui s’oppose à l’action du médicament (par exemple la bêta-lactamase s’opposant à l’action des bêtalactamines). Une résistance apparue dans une souche et chez un malade donné peut, dans certains cas, s’étendre d’une façon épidermique au sein des flores bactériennes du malade ou de son entourage. Cet effet est favorisé par une utilisation trop fréquente et inadéquate des antibiotiques.

 

Les règles de bon usage des antibiotiques.

De nouvelles règles de prescription ont été récemment définies pour limiter l’utilisation des antibiotiques afin de préserver leur efficacité. On parle du « bon usage », qui tend à limiter l’utilisation des antibiotiques, à préférer les antibiotiques ayant le spectre d’activité le plus étroit et à réduire la durée au strict minimum nécessaire au contrôle de l’infection.

L’objectif est de prescrire moins souvent moins longtemps et de limiter les associations. Diverses mesures peuvent aider au bon usage telles que l’utilisation de tests de diagnostic rapide (dans les angines et les infections urinaires, par exemple). De même que de limiter l’utilisation de certains antibiotiques dont l’impact sur l’écologie bactérienne est plus important (fluoroquinolones, céphalosporines à large spectre, etc.).

Les lecteurs vous recommandent :
Définition de Corticoïdes

 

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES :

 

Le Larousse Médical

 

 

J’espère que cette définition vous a permis de comprendre la signification du mot « Antibiotique ». Ainsi que son rôle pour notre organisme et notre santé. Alors, je vous dis à très bientôt pour découvrir ensemble de nouvelles définitions.

 

 

 

Thierry KLETHI - Blog La santé en mangeant

A très bientôt,
Thierry Klethi

La santé en mangeant

 

MES PRODUITS AMAZON

Pour vous permettre de trouver rapidement et au meilleur prix les ouvrages dont je m’inspire lors de la rédaction de mes articles et les objets ou produits que j’utilise régulièrement. Je me suis affilié avec AMAZON et je vous propose ci-dessous des liens vers ce site de commerce en ligne. Pour plus de détails sur mon affiliation, cliquez sur ce lien.

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    33
    Partages
  • 33
  •  
  •  
  •  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.