Bourrache

Bourrache

Les plantes médicinales – Bourrache 

 

BOURRACHE. 

 

Aujourd’hui, je vous présente une nouvelle plante ayant de nombreuses vertus médicinales, il s’agit de la bourrache. 

 

Famille et noms communs. 

De la famille des Boraginacées. 

Ces noms communs sont : bourrage, langue de bœuf. 

 

Description. 

La bourrache est une plante annuelle à racine fusiforme, noirâtre, épaisse, tendre et charnue. La tige, qui peut atteindre 50 cm, est cylindrique, dressée, charnue, un peu ailée, rameuse au sommet, couverte de poils rudes. Les feuilles, alternes, sont très grandes, ovales, sinueuses sur les bords, plus ou moins ridées ; comme la tige, elles sont couvertes de poils. Les fleurs, bleues, quelquefois blanches ou rosées, s’épanouissent de mai à septembre. Un peu penchées, elles sont formées de cinq pétales soudés autour d’étamines formant un cône au centre. Le fruit est composé de quatre akènes brun noirâtre.  

 

L’origine de son appellation. 

L’appellation « bourrache » aurait pour origine une altération des mots arabes abou, « père » et rach, « sueur ». Allusion aux propriétés sudorifiques de la plante.  

 

Histoires et légendes. 

Les vertus magiques de cette plante ne s’exercent que lorsqu’elle est utilisée fraîche. Portez-en sur vous en la renouvelant pour affronter en vainqueur les risques de la vie.  

 

Culture et récolte. 

La bourrache est très répandue en Europe, dans les terrains incultes, les bords de chemins, auprès des cultures, dont elle aime les terrains azotés. Propagez-la en semis au printemps, éclaircissez dès la formation des pieds.  

Récoltez les sommités fleuries en coupant les tiges à 30 cm dès la floraison. Réunies en bouquets, faites-les sécher dans un endroit sec et aéré.  

 

Usages. 

La bourrache est diurétique, sudorifique et dépurative. Ces trois principes la font recommander comme dépuratif de printemps contre les dermatoses, l’eczéma, l’herpès et les autres maladies de peau. Ses propriétés sudorifiques sont les bienvenues chaque fois qu’il est nécessaire de transpirer, en cas de grippe, de rhume, de bronchite, de rougeole, de fièvre ; de plus, elle calme très bien la toux. Préparez-la en infusion pendant 10 minutes, à raison d’une cuillerée à soupe de sommités fleuries coupées par tasse. 

Prenez-en deux ou trois tasses par jour, très chaudes.  

 

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES : 

 

Secrets des plantes pour se soigner naturellement

 

 

Les lecteurs vous recommandent :
Alkékenge

J’espère que cette présentation vous a permis de découvrir l’histoire et les bienfaits de la bourrache. Ainsi que son rôle pour notre organisme et notre santé. Alors, je vous dis à très bientôt pour découvrir ensemble de nouvelles plantes médicinales. 

 

 

 

Thierry KLETHI - Blog La santé en mangeant

A très bientôt,
Thierry Klethi 

La santé en mangeant 

 

MES PRODUITS AMAZON 

Pour vous permettre de trouver rapidement et au meilleur prix les ouvrages dont je m’inspire lors de la rédaction de mes articles et les objets ou produits que j’utilise régulièrement. Je me suis affilié avec AMAZON et je vous propose ci-dessous des liens vers ce site de commerce en ligne. Pour plus de détails sur mon affiliation, cliquez sur ce lien. 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.