Cocktail concombre fraîcheur minceur

Cocktail concombre fraîcheur – minceur

Recettes de jus – Jus de légumes et de fruits – Cocktail concombre fraîcheur – minceur 

  

COCKTAIL CONCOMBRE FRAÎCHEUR – MINCEUR 

 

Bonjour à toutes et tous, 

Je vous propose aujourd’hui de réaliser un excellent cocktail concombre fraîcheur – minceur. Pour commencer je vais vous présenter le matériel qu’il nous faut et les produits nécessaires à la réalisation de cette recette. Puis nous aborderons l’aspect pratique de sa réalisation. Et enfin, les apports que nous apporte la consommation des ingrédients de cette excellente recette. Mais ne nous attardons pas trop, lançons-nous, allons-y et réalisons ensemble ce cocktail concombre fraîcheur – minceur. Et surtout régalons nous. Miammm, c’est trop bon et c’est fait maison avec amour.  

 

 

MATÉRIEL NÉCESSAIRE POUR PRÉPARER LA RECETTE 

Un blender ou un mixer. 

 

 

Acheter ses aliments

 

OÙ ET QUELS PRODUITS ACHETER 

 

 

Concombres

 

Le concombre. 

L’acheter. 

Je le choisi bien ferme et bien vert, ce qui témoigne de sa fraîcheur. Eviter les gros concombres, qui renferment beaucoup de graines. Si vous le consommez avec la peau, achetez-le si possible biologique ou obtenu par culture raisonnée (avec un minimum de produits de traitement). Le rincer n’enlève que peu de pesticides. 

 

Le préparer. 

Il est inutile de le faire dégorger, les variétés d’aujourd’hui ne sont plus amères. Non dégorgé, il garde d’ailleurs tout son croquant, ainsi qu’un maximum de minéraux et de vitamines. En ne le pelant pas, vous préservez au mieux ses vitamines. Le concombre se consomme surtout cru, mais vous pouvez aussi le cuire à la vapeur et le servir « al dente », avec du poisson, par exemple. 

 

Le conserver. 

Vous pouvez le garder quelques jours dans le bac à légumes du réfrigérateur, de préférence emballé dans un sac. S’il est coupé, protégez l’entame avec un film plastique et consommez-le dans les 24 heures. 

 

 

Tomates

 

La tomate. 

L’acheter. 

La tomate a plus de gout de mai à septembre. Choisissez-la bien colorée (les plus rouge contiennent davantage de lycopène), avec une peau lisse et sans taches. Les tomates en grappe doivent être bien attachés à leur tige et cette dernière doit être bien verte. 

Certaines variétés sont adaptées à la cuisson (cœur-de-bœuf, Torino, etc.) ; d’autres, plus fermes, sont meilleures crues (olivette, tomate jaune). Les tomates cerises et cocktail, douces et parfumées, sont délicieuses crues et cuites. 

L’hivers, les tomates n’ont pas de goût, vous pouvez alors utiliser des tomates pelées en conserve pour vos sauces et potages. 

 

La consommer

Pour limiter la quantité d’huile dans l’assaisonnement d’une salade de tomates, ajoutez des herbes, de l’échalote ou de l’oignon et laissez reposer quelques minutes pour que le jus des fruits dilue la sauce. 

 

La conserver. 

Le froid diminue la saveur et modifie la texture des tomates : sauf grosse chaleur, mieux vaut les stocker à température ambiante, dans la corbeille de fruits, où elles continueront à mûrir pendant 3 à 4 jours. Les tomates en grappe se conservent un peu plus longtemps (6 à 7 jours), attachées à leur tige. 

En pleine saison, on peut faire des coulis à congeler ou à mettre en bocaux pour l’hiver. 

 

 

Yaourts

 

Le yaourt. 

Bien représentés dans les linéaires réfrigérés, à côté des crèmes et autres desserts lactés, des fromages blancs et les petit-suisse, les yaourts et laits fermentés sont par excellence des desserts et collations du quotidien. Comme souvent, les plus simples, les yaourts nature constituent le meilleur choix. 

 

Les yaourts nature. 

Ce sont des produits basiques bon marché, sans additifs, intéressants d’un point de vue nutritionnel : ils fournissent du calcium et des protéines pour un apport calorique modéré, surtout si vous les choisissez au lait partiellement écrémé. Sucrez-les modérément, voire pas du tout. Certains laits fermentés nature sont moins acides que les yaourts classiques et donc plus facile à manger sans sucre. 

 

Les yaourts aux fruits. 

Déjà sucrés ou aromatisés, ils permettent de diversifier les goûts, mais il est important de vérifier la teneur en sucres car certains sont plus proches des crèmes dessert (autour de 20 grammes de sucres pour 100 grammes) que des yaourts classiques. 

 

Les allégés (à base de lait écrémé). 

Ils on peu d’intérêt, puisque la différence calorique avec un yaourt nature au lait partiellement écrémé est modeste, une dizaine de calories par pot, pour un prix en revanche plus élevé. 

Lisez bien l’étiquette : alors qu’un yaourt nature ne contient que du lait et des ferments lactiques, les produits allégés nature, aux fruits ou aromatisés (yaourts ou plus encore, spécialités laitières) peuvent renfermer des stabilisants, des agents de texture (gélatine, amidon, gomme, etc.), des édulcorants et d’autres additifs destinés à améliorer le goût et à redonner de la consistance et de l’onctuosité. A noter aussi : l’allègement peut porter sur les matières grasses et les sucres ou uniquement sur les matières grasses. 

 

Les yaourts à allégation santé ou alicaments. 

Enrichies aux stérols. 

Les spécialités enrichies aux stérols (ou phytostérols) sont destinées à faire baisser le cholestérol sanguin. Cet effet est réel, mais il n’est pas démontré qu’une baisse du cholestérol entraîne une diminution, de fréquence des maladies cardiovasculaires. Par ailleurs, ces produits sont déconseillés aux femmes enceintes ou allaitantes ainsi qu’au enfants. 

 

Les probiotiques.

Les laits fermentés probiotiques contribuent à l’équilibre de la flore intestinale et améliorent la digestion du lactose chez les personnes ayant des difficultés à le digérer. Ce sont les seuls bienfaits reconnus aujourd’hui. De plus, il faut savoir que les yaourts basiques sont déjà dotés de ces propriétés, pour un prix souvent plus modique. 

 

 

Caisse de légumes bio

 

Les lecteurs vous recommandent :
Jus Endurance

Les produits bio.

Préférez, si c’est possible des produits bio car ils seront forcément moins traités chimiquement et donc plus sains et aurons un meilleur goût. 

 

 

JE RÉALISE MON COCKTAIL CONCOMBRE FRAÎCHEUR – MINCEUR 

 

 

2 personnes

Pour deux personnes. 

 

 

 

 

5 minutes

Mon temps de préparation est de 5 minutes. 

 

MES INGRÉDIENTS POUR RÉALISER MON COCKTAIL CONCOMBRE FRAÎCHEUR – MINCEUR 

 Je prends un quart de concombre 

Une tomate 

Puis un demis yaourt nature 

Une petite cuillère de ciboulette surgelée 

Du sel et du poivre 

 

Cocktail concombre fraîcheur minceur

 

 

POUR PRÉPARER MON COCKTAIL CONCOMBRE FRAÎCHEUR – MINCEUR, Je 

rince le concombre et la tomate. 

Puis, je mixe tous mes ingrédients. 

 

Cocktail concombre fraîcheur minceur

 

Et je plante une paille dans mon verre, je ferme mes yeux et me régale. 😊 

 

Cocktail concombre fraîcheur minceur

 

 

LES PRINCIPAUX APPORTS NUTRITIONNELS DE MES INGRÉDIENTS. 

 

 

 

Concombres

Le concombre. 

 

Eau. 

C’est l’un des végétaux qui en est le plus riche, d’où son croquant agréablement rafraîchissant. 

 

 

Calcium

 

Calcium. 

Il contient du calcium qui est le sel minéral le plus abondant dans notre organisme. En effet le calcium représente 2 % de notre poids corporel et dont près de 99 % est concentré dans nos os et nos dents. Mais ce qui reste joue tout de même un rôle primordial dans le bon fonctionnement de toutes les cellules de notre organisme, dont les cellules musculaires (notamment celles de notre cœur) et les cellules nerveuses. En outre, le calcium participe également aux fonctions rénales, au mécanisme de la coagulation sanguine ainsi qu’à plusieurs processus enzymatiques. 

 

 

Magnésium

 

Magnésium. 

Le magnésium du concombre participe au développement osseux, à la construction des protéines, aux actions enzymatiques, à la contraction musculaire, à la santé dentaire et au fonctionnement du système immunitaire. Ainsi qu’il permet de réguler notre métabolisme et intervient dans la transmission de l’influx nerveux. De plus, il améliore l’équilibre nerveux et limite la fatigue, le stress et les fringales. 

 

 

Potassium

 

Potassium. 

Il est une bonne source de potassium qui est diurétique et conditionne la quantité d’eau présente dans les cellules. Mais il est également essentiel à l’action de nombreuses enzymes, et participe à la synthèse des protéines et du glycogène (forme de stockage du sucre). Ainsi qu’il intervient dans la sécrétion de l’acide chlorhydrique du suc gastrique favorisant ainsi la digestion. Mais également dans la production d’aldostérone (une hormone qui régule les quantités de sodium et de potassium présentes dans l’organisme). En outre, il est essentiel au bon fonctionnement du système nerveux et des muscles. Enfin, il régule le rythme cardiaque, module les variations de la tension artérielle liées aux apports de sodium et sert à équilibrer le pH du sang. Et il est très riche en éléments alcalisant. 

 

 

Fer

 

Les lecteurs vous recommandent :
Jus récupération 

Fer. 

Il contient un taux appréciable de fer et sa teneur même modeste en vitamine Cfacilite grandement son assimilation. Sachant que le fer est utile à notre organisme pour transporter l’oxygène et fabriquer les globules rouges du sang. Il permet également de fabriquer des nouvelles cellules, des hormones et des neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux). 

 

 

Tomates

 

La tomate. 

 

 

Flavonoïdes - Lycopène

 

Des flavonoïdes (Lycopène). 

La carte maîtresse de notre tomate est sa capacité extrêmement antioxydante dû aux flavonoïdes qui neutralisent les radicaux libres responsables des maladies cardiaques, d’athérosclérose, de cataracte, d’arthrite et bien d’autres maux… Ils sont reconnus pour leurs capacités antioxydantes et anti-inflammatoires. 

 

 

Source de fibres

 

Des fibres. 

Elle contient de très nombreuses fibres douces qui favorisent le bon fonctionnement de nos intestins en régularisant et en stimulant notre péristaltisme intestinal. De ce fait, elles limitent délicatement les risques de constipation. De plus la consommation de fibres permet également de piéger le cholestérol. 

 

 

Potassium

 

Du potassium. 

La tomate est riche en potassium qui est diurétique et conditionne la quantité d’eau présente dans les cellules. Mais il est également essentiel à l’action de nombreuses enzymes, et participe à la synthèse des protéines et du glycogène (forme de stockage du sucre). Ainsi qu’il intervient dans la sécrétion de l’acide chlorhydrique du suc gastrique favorisant ainsi la digestion. Mais également dans la production d’aldostérone (une hormone qui régule les quantités de sodium et de potassium présentes dans l’organisme). En outre, il est essentiel au bon fonctionnement du système nerveux et des muscles. Enfin, il régule le rythme cardiaque, module les variations de la tension artérielle liées aux apports de sodium et sert à équilibrer le pH du sang. Et il est très riche en éléments alcalisant. 

 

 

Vitamine C

 

Vitamine C. 

Elle contient de la vitamine C qui participe à des centaines de processus dans l’organisme. Une de ces principales fonctions est d’aider le corps à fabriquer le collagène, une protéine essentielle à la formation du tissu conjonctif de la peau, des ligaments et des os. Mais elle contribue également au maintien de la fonction immunitaire. Ainsi qu’elle active la cicatrisation des plaies, participe à la formation des globules rouges et augmente l’absorption du fer contenu dans les végétaux. Un des autres rôles importants de la vitamine C est son effet antioxydant qui protège les cellules contre les dommages infligés par les radicaux libres. 

 

 

Vitamine E

 

Vitamine E. 

La tomate contient également de la vitamines E qui joue un rôle essentiel dans la protection de la membrane de toutes les cellules de l’organisme. Elle est antioxydante, c’est-à-dire qu’elle contribue à la neutralisation des radicaux libres dans l’organisme. De plus, elle empêche ou réduit l’oxydation des cellules cardiovasculaires. De plus la vitamine E a aussi des propriétés anti-inflammatoires, antiplaquettaires et vasodilatatrices. Ces effets, qui ne sont pas reliés à son activité antioxydante, jouent également un rôle cardioprotecteur. 

 

 

Carotènes

 

Carotènes. 

Elle contient des carotènes et les bêta-carotènes, sont des précurseurs essentiels de la vitamine A, dont les effets bénéfiques semblent reconnus depuis fort longtemps. Ils agiraient en tant qu’antioxydants contre les radicaux libres. De plus, ils interviendraient également dans la régulation des défenses naturelles de l’organisme. 

 

 

Yaourts

 

Yaourt 

 

 

Calcium

 

Du calcium. 

Le yaourt est une bonne source de calcium, d’autant plus qu’il contient également des protéines et des vitamines D qui vont favoriser son assimilation par notre organisme. 

 

 

Protéines

 

Des protéines. 

Les yaourts contiennent des protéines partiellement digérées par les ferments lactiques qui sont facilement assimilées et répondent parfaitement aux besoins de notre organisme. 

 

 

Les lecteurs vous recommandent :
Jus bonne vue et peau soyeuse 

Magnésium

 

Du magnésium. 

Ils contiennent du magnésium qui participe au développement osseux, à la construction des protéines, aux actions enzymatiques, à la contraction musculaire, à la santé dentaire et au fonctionnement du système immunitaire. Ainsi qu’il permet de réguler notre métabolisme et intervient dans la transmission de l’influx nerveux. De plus, il améliore l’équilibre nerveux et limite la fatigue, le stress et les fringales. 

 

 

Les Glucides

 

Des glucides. 

Les glucides sont des constituants essentiels de notre alimentation. Selon les recommandations officielles (Programme National de Nutrition et de Santé), ils devraient représenter environ 50% de notre ration calorique moyenne journalière. 

Ils sont composés de deux grandes familles. Les glucides simples, qui sont les sucres rapides et ont un goût sucré.  Ainsi que les glucides complexes, qui sont des sucres lents et n’ont généralement pas un goût sucré. 

Il est conseillé d’avoir une alimentation composée d’un tiers étant sous forme de sucres rapides et de deux tiers de sucres lents. Mais malheureusement, dans notre alimentation actuelle, les proportions sont très souvent inversées, si ce n’est pas pire. ☹ 

 

 

Potassium

 

Du potassium. 

Les yaourts contiennent du potassium qui est diurétique et conditionne la quantité d’eau présente dans les cellules. Mais il est également essentiel à l’action de nombreuses enzymes, et participe à la synthèse des protéines et du glycogène (forme de stockage du sucre). Ainsi qu’il intervient dans la sécrétion de l’acide chlorhydrique du suc gastrique favorisant ainsi la digestion. Mais également dans la production d’aldostérone (une hormone qui régule les quantités de sodium et de potassium présentes dans l’organisme). En outre, il est essentiel au bon fonctionnement du système nerveux et des muscles. Enfin, il régule le rythme cardiaque, module les variations de la tension artérielle liées aux apports de sodium et sert à équilibrer le pH du sang. Et il est très riche en éléments alcalisant. 

 

 

Vitamine A

 

Des vitamines A, rétinol ou bêta-carotène. 

Ils contiennent des vitamine A qui ont un rôle important dans la vision, notamment au niveau de l’adaptation de l’œil à l’obscurité. Elle participe aussi à la croissance des os, à la reproduction et à la régulation du système immunitaire. Ainsi qu’elle contribue à la santé de la peau et des muqueuses (yeux, voies respiratoires et urinaires, intestins), qui constituent notre première ligne de défense contre les bactéries et les virus. En outre, elle est essentielle à la différenciation et la croissance cellulaire, car elle participe à la transcription de certains gènes et à la synthèse de certaines protéines. Enfin, elle favorise également l’absorption du  fer et semble jouer un rôle dans la régulation des réponses inflammatoires. 

 

 

Vitamines du groupe B

 

Des vitamines B. 

Les yaourts contiennent des vitamines B et semble jouer un rôle dans la régulation des réponses inflammatoires. 

 

 

Vitamine D

 

Des vitamines D ou calciférol. 

Il contient des vitamine Dégalement appelée calciférol qui intervient dans le l’absorption du calcium et du phosphore. Elle joue un rôle essentiel dans la minéralisation des os. Il s’agit d’une vitamine liposoluble (solubles dans les graisses).  

La vitamine D a deux origines : l’alimentation et une production par la peau quand elle est exposée aux rayons solaires. Les personnes qui vivent dans des régions peu ensoleillées ou qui sortent peu (personnes âgées) doivent tout particulièrement veiller à leurs apports d’origine alimentaire. 

 

 

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES : 

 

Ma bible de la santé au naturel  

Guide de la santé dans votre assiette

 

 

 

Bonne dégustation de notre cocktail concombre fraîcheur – minceur et à très bientôt pour découvrir et essayer une nouvelle recette ensemble. 

 

 

Thierry KLETHI - Blog La santé en mangeant

A très bientôt, 

Thierry Klethi 

La santé en mangeant 

 

 

MES PRODUITS AMAZON 

Pour vous permettre de trouver rapidement et au meilleur prix les ouvrages dont je m’inspire lors de la rédaction de mes articles et les objets ou produits que j’utilise régulièrement. Je me suis affilié avec AMAZON et je vous propose ci-dessous des liens vers ce site de commerce en ligne. Pour plus de détails sur mon affiliation, cliquez sur ce lien. 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    113
    Partages
  • 113
  •  
  •  
  •  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.