Concombres

Concombre

Vie pratique – Mes aliments – Concombre 

 

LE CONCOMBRE 

 

Bonjour à toutes et tous, 

Aujourd’hui, je vais vous présenter le Concombre. Cette présentation se décomposera en plusieurs chapitres qui sont : Ses origines (histoire et/ou géographie), ses principales qualités (nutritionnelles et/ou de soins) et enfin comment la consommer. 

 

Concombre

 

SES ORIGINES  

Le concombre vient d’Inde, mais il était déjà cultivé en France au 9ème siècle, en Angleterre au 14ème et en Amérique au milieu du 16ème siècle. Longtemps il est resté petit et amer, mais après des décennies et même des siècles de sélection, il a perdu une bonne partie de son amertume, laquelle est causée par la présence de cucurbitacine, un composé toxique à haute dose, et il est devenu de plus en plus allongé 

Et quand il est cueilli avant maturité et qu’on le met à mariner dans le vinaigre, il se transforme en … cornichon. 

 

Origine et culture : 

Le concombre commun serait originaire d’Asie et en particulier de l’Himalaya ; il existait déjà en Europe Orientale à l’époque préhistorique. Il a été cité dans la bible et les Grecs l’ont également cultivé. Les Romains l’appréciaient et Pline rapporte que l’empereur Tibère en mangeait chaque jour. 

En France, Charlemagne en a ordonné Ia culture sur ses terres, mais le concombre est devenu souvent par la suite l’objet de nombreux préjugés ; il a été remis en vogue par les botanistes de la Renaissance. Sous Louis 15, le jardinier de Versailles, La Quintinie, en produisait sous serre pour le roi. Chateaubriand parlait du veau aux concombres ou aux oignons qu’on lui servait souvent. Aujourd’hui sous ses nombreuses variétés, ce légume est apprécié dans les divers pays du monde. 

 

Propriétés particulières : 

Depuis longtemps le concombre a été utilisé pour hydrater la peau et traiter la couperose. II entre dans la composition des produits cosmétiques. Bien pourvu en fibres, il a des effets désaltérants et diurétiques. 

 

 

Les cornichons sont en fait des mini-concombres. 

Les cornichons sont des mini-concombres, on dit « une variété naine ». Leur nom vient de « corniche » : petite corne. Confits dans le vinaigre, ce sont d’excellents produits de grignotage si l’on surveille sa ligne (17 cal/100 gr, autant dire rien). En revanche. Ils sont acides et plutôt salés, donc n’en abusez pas non plus. 

 

 

Attention !

A savoir :

On prélève toujours les cornichons avec une pince en bois. Surtout pas avec les doigts, même en piquant directement sa fourchette dans le pot. Dans un cas comme dans l’autre, ces traitements « à la hussarde » modifient le fragile équilibre du bocal de cornichons. 

Si vous avez la chance de trouver du cornichon frais, préparez-le comme son grand frère. Attention : il n’aime rien ou presque. Ni la chaleur, ni la sécheresse, ni la lumière. En fait, il n’apprécie que le vinaigre. Drôle de concombre ! 

 

Le concombre : Un succès mondial. 

Le monde entier craque sur les concombres. Il y a sûrement une raison, non ? Sixième légume le plus cultivé au monde, cela se fête … avec une belle assiette de concombre à la crème ! 

 

Sa saison. 

La vraie saison s’étend de février à octobre. Même si on en trouve toute l’année (végétaux produits sous serres) … 

 

SES PRINCIPALES QUALITÉS 

Il contient : 

De l’eau. 

C’est l’un des végétaux qui en est le plus riche, d’où son croquant agréablement rafraîchissant. 

 

 

Les lecteurs vous recommandent :
Le céleri

Calcium

 

Du calcium. 

Il contient du calcium qui est le sel minéral le plus abondant dans notre organisme. En effet le calcium représente 2 % de notre poids corporel et dont près de 99 % est concentré dans nos os et nos dents. Mais ce qui reste joue tout de même un rôle primordial dans le bon fonctionnement de toutes les cellules de notre organisme, dont les cellules musculaires (notamment celles de notre cœur) et les cellules nerveuses. En outre, le calcium participe également aux fonctions rénales, au mécanisme de la coagulation sanguine ainsi qu’à plusieurs processus enzymatiques. 

 

 

Magnésium

 

Du magnésium. 

Le magnésium du concombre participe au développement osseux, à la construction des protéines, aux actions enzymatiques, à la contraction musculaire, à la santé dentaire et au fonctionnement du système immunitaire. Ainsi qu’il permet de réguler notre métabolisme et intervient dans la transmission de l’influx nerveux. De plus, il améliore l’équilibre nerveux et limite la fatigue, le stress et les fringales. 

 

 

Potassium

 

Potassium. 

Il est une bonne source de potassium qui est diurétique et conditionne la quantité d’eau présente dans les cellules. Mais il est également essentiel à l’action de nombreuses enzymes, et participe à la synthèse des protéines et du glycogène (forme de stockage du sucre). Ainsi qu’il intervient dans la sécrétion de l’acide chlorhydrique du suc gastrique favorisant ainsi la digestion. Mais également dans la production d’aldostérone (une hormone qui régule les quantités de sodium et de potassium présentes dans l’organisme). En outre, il est essentiel au bon fonctionnement du système nerveux et des muscles. Enfin, il régule le rythme cardiaque, module les variations de la tension artérielle liées aux apports de sodium et sert à équilibrer le pH du sang. Et il est très riche en éléments alcalisant. 

 

 

Fer

 

Fer. 

Il contient un taux appréciable de fer et sa teneur même modeste en vitamine Cfacilite grandement son assimilation. Sachant que le fer est utile à notre organisme pour transporter l’oxygène et fabriquer les globules rouges du sang. Il permet également de fabriquer des nouvelles cellules, des hormones et des neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux). 

 

 

Il permet : 

Régime

 

De faciliter la perte de poids. 

Le concombre est très peu calorique, en fait c’est même le moins calorique de tous les légumes ; il l‘est quatre fois moins que les haricots verts ! 

En plus, il possède de véritables propriétés coupe-faim. Le must pour perdre du poids en restant en forme. 

Légume apprécié des personnes en surpoids pour son faible apport calorique, le concombre n’est pourtant pas seulement une bonne source d’eau … 

 

De limiter l’oxydation de nos cellules grâce à ses antioxydants. 

Il contient en effet des antioxydants, même s’ils ne sont pas aussi concentrés que dans des légumes comme le poivron rouge, le brocoli, la carotte, l’épinard, les choux en général, les oignons … 

Par ailleurs, il contient, dans la peau (souvent comestible car peu amère dans les variétés « modernes » de concombre), une protéine antioxydante, la peroxydase dont on sait quelle pourrait faire diminuer le cholestérol, les triglycérides et la glycémie. 

 

Antioxydant

 

De renforcer l’épiderme. 

Nous connaissons tous les nombreux bienfaits du concombre pour notre épiderme, que ce soit en masques ou en lotions.  

Nos concombres, embellissent notre peau et nous donne une “bonne mine”. Mais ils permettent également de dynamiser notre peau, quand nous sommes fatigués. De la décongestionner et de resserrer les pores de notre peau. 

Je vous présente ci-dessous dans le chapitre “Astuces santé et beauté” de nombreuses recettes de masques et de lotions beautés. 

 

De protéger l’épiderme. 

Mais, nos concombres nous permettent également de protéger notre épiderme en l’hydratant parfaitement et profondément. 

 

D’éviter les infections urinaires et de protéger la prostate. 

Les graines de concombre sont indiquées pour lutter contre les infections urinaires les problèmes de prostate : faites-les sécher et passez-les au moulin à café. Saupoudrez quotidiennement dans vos crudités, vos salades ou votre soupe. 

 

De nous reminéraliser. 

Il est très riche en minéraux, sa densité minérale est même exceptionnelle : 6 gr pour 100 calories (contre 2 à 4 gr pour les autres végétaux).  

Il est très reminéralisant et rafraîchissant.  

 

De faciliter la digestion. 

Contrairement à ce que l‘on croit, le concombre est plus digeste avec sa peau. Celle-ci contient de la pepsine, une substance qui facilite la digestion. 

 

 

Les lecteurs vous recommandent :
Mâche

Attention !

ATTENTION ! 

Il est parfois mal toléré sur un plan digestif. Dans ce cas, ôtez la partie centrale avec les grains et passez-le à la moulinette. Ou encore faites-le cuire légèrement, soit à la poêle et il devient un parfait légume d’accompagnement (en tronçons dans de l’huile d’olive, saupoudré d’herbes fraiches et digestives), soit quelques secondes à la vapeur. Il en ressortira tendre comme tout. 

 

COMMENT LE CHOISIR ET LE CONSERVER ? 

Le Choisir. 

Pour le choisir, c’est simple : il doit être parfait. Lisse, droit, ferme, la peau bien tendue, sans choc apparent, d’un vert foncé soutenu, uniforme et brillant. 

 

Le Conserver. 

Au réfrigérateur. 

Jusqu’ à une petite semaine dans le bac à légumes du frigo. 

 

Au congélateur. 

Non. 

 

A température ambiante. 

Oui. 

 

COMMENT LE CONSOMMER 

S’il est archi-frais, inutile de l’éplucher. Veillez cependant à le nettoyer consciencieusement avant préparation : sa peau peut véhiculer des micro-organismes car elle est en contact permanent avec la terre. 

 

Cru ? 

Oui. 

 

En toast. 

Idée « apéritif », coupez des tranches de concombre assez épaisses pour remplacer le pain des petits canapés. Posez sur ce support végétal des œufs de poisson, du tarama. Du chèvre frais, une noix … 

 

En salade. 

Il est si peu calorique qu’il est bon de lui adjoindre des glucides (sous forme de pomme de terre ou de mais par exemple) et des acides gras (huile d’olive et de colza). Tiens, voilà une idée de salade ! 

 

Cuit ?  

5 minutes à la poêle. En tronçons de 3 à 4 centimètres. 

Le concombre revenu quelques minutes à la poêle avec des filets de poisson blanc donne un plat frais et fort peu calorique. Il adore l’huile d’olive et les épices. 

 

 

Jus de concombre

En jus. 

Parfait dans les jus de légumes qu’il « allonge » de son eau et bourre de minéraux. Par exemple, glissez dans la centrifugeuse des tranches de concombre, de tomate, de carotte et de céleri. Quelques brins de menthe fraîche, et voilà un vrai délice pour les yeux et le palais. 

 

 

Attention !

ATTENTION ! 

La vieille habitude de faire dégorger le concombre avec du sel est à perdre. Avec l’eau, c’est la majorité des minéraux qui s’enfuient. « Avant », le concombre était amer, mais les variétés actuelles sont désormais toutes douces. 

 

 

ASTUCES SANTE ET BEAUTÉ. 

Masque antifatigue. 

Si vous avez la peau terne et fatiguée, râpez un concombre (épluchures comprises) et mélangez la pulpe obtenue avec de la farine d’orge ou des flocons d’avoine pour obtenir une pâte. Appliquez sur votre visage et laissez sécher (1/2 heure environ) avant de rincer avec de l’eau additionnée de jus de citron. 

 

Pour de beaux yeux.

Moins efficace que le thé pour lutter contre les poches sous les yeux et les inflammations, le concombre est tout de même un bon décongestionnant. La méthode est simple : quand vous avez les yeux gonflés, fatigués ou cernés, appliquez 1 rondelle sur chacun d’eux et laissez agir 20 minutes. 

 

Masque bonne mine antirides.

Coupez 1 concombre en rondelles et appliquez-les sur votre visage. Laissez-les en place 20 minutes. 

Nature, le concombre suffit à raffermir l’épiderme et à resserrer les pores de la peau. 

 

Lotion tonique.

Pour vous donner bonne mine le matin et pour rincer votre lait démaquillant le soir : coupez 1 concombre en petits dés. Faites cuire 1/2 heure dans ½ litre d’eau minérale. Filtrez et conservez au frais dans un flacon bouché (jamais au-delà d’une semaine). 

 

Lait antitache.

Faites macérer, durant 2 heures, 10 rondelles de concombre dans du lait cru. Passez au mixeur. Étalez sur les mains ou le visage le soir et gardez pendant la nuit. Rincez. Le matin avec du jus de citron. 

 

Après-soleil hydratant.

Passez 1 concombre à la centrifugeuse ou au mixeur et filtrez pour en recueillir le jus. 

Ajoutez 2 cuillerées à soupe d’huile d’amande douce et secouez. 

Appliquez cet après-soleil pour hydrater votre peau, le soir, après votre toilette. 

 

Les graines pour la prostate.

Les graines de concombre sont indiquées pour lutter contre les infections urinaires les problèmes de prostate : faites-les sécher et passez-les au moulin à café. Saupoudrez quotidiennement dans vos crudités, vos salades ou votre soupe. 

 

BONUS – UNE PETITE RECETTE RAPIDE ET FACILE. 

 

Cocktail concombre fraîcheur  minceur 

2 personnes

Pour 2 personnes 

 

Les lecteurs vous recommandent :
Le chou

5 minutes

Mon temps de préparation est de 5 minutes. 

 

Ingrédients : 

Je prends un quart de concombre 

Une tomate 

Puis un demis yaourt nature 

Une petite cuillère de ciboulette surgelée 

Du sel et du poivre 

 

Cocktail concombre fraîcheur minceur

 

 

Préparation : 

Je rince le concombre et la tomate. 

Puis, je mixe tous mes ingrédients. 

Et je plante une paille dans mon verre, je ferme mes yeux et me régale. 😊 

 

Cocktail concombre fraîcheur minceur

 

 

Accéder à la publication complète de cette recette. 

 Pour accéder à cette excellente recette de cocktail concombre fraîcheur – minceur pour deux personnes, il suffit de sélectionner ce lien pour afficher la publication présentant cette recette.  

 

Vous pouvez également y accéder en inscrivant le nom de la recette souhaitée dans le champ de recherche à droite de l’écran. 

 

En exportant la rubrique “Plan Du Site” (sous le titre du blog) ou en allant dans le menu “Catégories” à droite de votre écran. Puis vous cherchez dans l’arborescence les rubriques suivantes : 

Recettes de jus – Jus de légumes et de fruits – Cocktail concombre fraîcheur – minceur

 

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES : 

 

Ma bible de la santé au naturel

 

Ma bible des aliments santé minceur

 

 

J’espère que vous avez apprécié la découverte des qualités et des propriétés du Concombre. Et je vous dis à très bientôt pour découvrir ensemble de nouveaux aliments santé.  

 

 

Thierry KLETHI - Blog La santé en mangeant

A très bientôt, 

Thierry Klethi 

La santé en mangeant 

 

 

MES PRODUITS AMAZON 

Pour vous permettre de trouver rapidement et au meilleur prix les ouvrages dont je m’inspire lors de la rédaction de mes articles et les objets ou produits que j’utilise régulièrement. Je me suis affilié avec AMAZON et je vous propose ci-dessous des liens vers ce site de commerce en ligne. Pour plus de détails sur mon affiliation, cliquez sur ce lien. 

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    141
    Partages
  • 141
  •  
  •  
  •  

4 thoughts on “Concombre

    1. Bonjour Seck,

      Je vous remercie pour votre commentaire très positif et suis ravis que cet article a pu vous apporter des informations utiles. 👍

      Puis-je vous demander, si vous avez déjà réalisé et goutté quelques recettes proposées dans notre blog ?

      Pouvez-vous partager vos expériences ?

      A très bientôt pour découvrir de nouveau aliments, 👋

      Thierry Klethi
      La santé en mangeant

    1. Bonjour Raoudha,

      Je vous remercie pour votre commentaire. Cependant, pouvez-vous préciser ce que vous entendez par booster la VD ?

      Je ne comprends pas la signification de ces deux lettres VD ?

      A très bientôt pour découvrir de nouveau aliments, 👋
      Thierry Klethi
      La santé en mangeant

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.