Cresson

cresson

Vie pratique – Mes aliments – Le cresson

 

LE CRESSON

 

Bonjour à toutes et tous,

Aujourd’hui, je vais vous présenter le cresson. Cette présentation se décomposera en plusieurs chapitres qui sont : Ses origines (histoire et/ou géographie), ses principales qualités (nutritionnelles et/ou de soins) et enfin comment la consommer.

 

Cresson

 

SES ORIGINES.

Originaire de Moyen-Orient, ce légume feuille était essentiellement utilisé pour ses vertus médicinales. Plante herbacée, le cresson appartient à la famille des crucifères au même titre que le navet.

 

Histoire

Depuis la plus haute antiquité, le cresson était connu des anciens et il a tenu dans leur alimentation une place particulière. Les Grecs et Romains l’appréciaient autant pour sa saveur caractéristique que pour les vertus médicinales qu’ils lui attribuaient.

Au Moyen Age, il constituait dans notre pays une des « herbes potagères » les plus populaires.

Dès le XIIème siècle, on récoltait couramment du cresson sauvage en France. Mais ce n’est qu’au 19ème siècle que la culture en cressonnière est apparue et que l’on introduit peu à peu le cresson dans l’alimentation. Il est essentiellement produit dans les départements de l’Essonne et de la Seine-Maritime.

 

Cresson de fontaine.

Il existe plusieurs espèces de cresson, dont la plus populaire est le cresson de fontaine, dont les racines poussent dans l’eau. Ses fines tiges peuvent atteindre de 20 à 50 cm de haut. Ses feuilles lustrées contiennent entre 3 et 11 petites feuilles rondes ou allongés, d’un vert foncé. De minuscules fleurs blanches cruciformes apparaissent si la plante n’est pas cueillie.

 

 

Cresson alénois.

Comme du cresson classique, ses feuilles sont longues et douces. Il excelle dans une salade bien relevée. Plus les feuilles arrivent à maturité et plus leur goût devient poivré et piquant. A ce stade il est préférable de le consommer cuit dans une soupe avec un peu de crème. Quel régal 😊

 

Sa saison.

La pleine saison du cresson c’est l’hiver, même si l’on en trouve toute l’année.

 

 

SES PRINCIPALES QUALITÉS

Il contient :

 

 

Source de fibres

Des fibres.

Le cresson contient un bon apport de fibres douces, surtout s’il est cuit. Sachant que ces fibres favorisent le bon fonctionnement de nos intestins en régularisant et en stimulant notre péristaltisme intestinal. De ce fait, elles limitent délicatement les risques de constipation. De plus la consommation de fibres permet également de piéger le cholestérol.

 

 

Potassium

Du potassium.

Il est une très bonne source de potassium qui est diurétique et conditionne la quantité d’eau présente dans les cellules. Mais il est également essentiel à l’action de nombreuses enzymes, et participe à la synthèse des protéines et du glycogène (forme de stockage du sucre). Ainsi qu’il intervient dans la sécrétion de l’acide chlorhydrique du suc gastrique favorisant ainsi la digestion. Mais également dans la production d’aldostérone (une hormone qui régule les quantités de sodium et de potassium présentes dans l’organisme). En outre, il est essentiel au bon fonctionnement du système nerveux et des muscles. Enfin, il régule le rythme cardiaque, module les variations de la tension artérielle liées aux apports de sodium et sert à équilibrer le pH du sang. Et il est très riche en éléments alcalisant.

Les lecteurs vous recommandent :
Les Abricots

 

 

Calcium

Du calcium.

Le cresson est un ami du sportif, car il s’oppose aux crampes musculaires. De plus, le calcium est le sel minéral qui est le plus abondant dans l’organisme. Il représente 2 % de notre poids corporel et près de 99 % est concentré dans nos os et nos dents. Ce qui reste joue tout de même un rôle primordial dans le bon fonctionnement de toutes les cellules de notre organisme, dont les cellules musculaires (notamment celles de notre cœur) et les cellules nerveuses. En outre, le calcium participe également aux fonctions rénales, au mécanisme de la coagulation sanguine ainsi qu’à plusieurs processus enzymatiques.

 

 

Fer

Du fer.

Il est l’un des végétaux les plus riches en fer qui est utile à notre organisme pour transporter l’oxygène et fabriquer les globules rouges du sang. Il permet également de fabriquer des nouvelles cellules, des hormones et des neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux). Pour favoriser son absorption, il est conseillé de l’associer à certains nutriments, tels que la vitamine C.

 

 

Iode

De l’iode.

Le cresson est une source inattendue mais bien réelle, tout comme l’épinard d’ailleurs. Son iode est un oligo-élément essentiel à la régulation et à la production des hormones de la thyroïde, responsable du métabolisme de base de l’organisme, de la respiration cellulaire, de la production d’énergie sous forme d’ATP, mais aussi de la croissance, de la synthèse des protéines, de la bonne santé de nos organes et de notre cerveau. Il permet de réguler la production d’hormones.

 

 

Glucosinolates

Des glucosinolates.

Il contient des glucosinolates, qui étaient autrefois appelés hétérosides soufrés, ou thioglucosides et sont des métabolites secondaires présents dans 16 familles de plantes. Ces molécules joueraient un rôle dans la prévention des cancers digestifs, mais peut être également d’autres.

Ils sont responsables de la saveur amère ou piquante de nombreux aliments communs comme la moutarde, le cresson, le chou-fleur, … Et bien sûr nos radis. 😉 Mais ces substances soufrées, qui lui donne sa saveur spécifique, parfois un peu piquante. Le rende également parfois difficile à digérer

 

 

Vitamine A

De la vitamine A, rétinol ou bêta-carotène.

Le cresson contient du bêta-carotène qui est un précurseur de la vitamine A qui à un rôle important dans la vision, notamment au niveau de l’adaptation de l’œil à l’obscurité. Elle participe aussi à la croissance des os, à la reproduction et à la régulation du système immunitaire. Ainsi qu’elle contribue à la santé de la peau et des muqueuses (yeux, voies respiratoires et urinaires, intestins), qui constituent notre première ligne de défense contre les bactéries et les virus. En outre, elle est essentielle à la différenciation et la croissance cellulaire, car elle participe à la transcription de certains gènes et à la synthèse de certaines protéines. Enfin, elle favorise également l’absorption du  fer et semble jouer un rôle dans la régulation des réponses inflammatoires.

 

 

Vitamine B9

De la vitamine B9 ou folate.

Il contient de la vitamine B9, acide folique ou également folate qui participe à la fabrication de toutes les cellules du corps, dont les globules rouges. Cette vitamine joue un rôle essentiel dans la production du matériel génétique (ADN, ARN), dans le fonctionnement du système nerveux et du système immunitaire, ainsi que dans la cicatrisation des blessures et des plaies. Comme elle est nécessaire à la production des nouvelles cellules, une consommation adéquate est primordiale durant les périodes de croissance et pour le développement du fœtus.

Les lecteurs vous recommandent :
Ananas

 

 

Vitamine C

De la vitamine C ou acide ascorbique.

Le cresson contient de la vitamine C qui participe à des centaines de processus dans l’organisme. Une de ces principales fonctions est d’aider le corps à fabriquer le collagène, une protéine essentielle à la formation du tissu conjonctif de la peau, des ligaments et des os. Mais elle contribue également au maintien de la fonction immunitaire. Ainsi qu’elle active la cicatrisation des plaies, participe à la formation des globules rouges et augmente l’absorption du fer contenu dans les végétaux. Un des autres rôles importants de la vitamine C est son effet antioxydant qui protège les cellules contre les dommages infligés par les radicaux libres.

 

 

Il permet :

De limiter l’oxydation de nos cellules.

Le cresson est très riche en nutriments protecteurs et en antioxydants. Ce qui le rend incontournable pour nous protéger de l’oxydation de nos cellules. De ce fait, il participe à la prévention de certains cancers, notamment du poumon.

 

De nous préserver de l’anémie.

Si on le consomme régulièrement, il nous aide à prévenir l’anémie. De ce fait, je conseille aux femmes qui souffrent de règles abondantes d’en consommer de manière régulière afin de limiter leurs déperditions.

 

De nous apporter de l’iode.

Si nous ne mangeons pas beaucoup de poisson, d’algues et de produits de la mer en général. Il est intéressant de consommer régulièrement du cresson qui nous apporte la quantité d’iode nécessaire afin d’éviter le risque d’une carence de ce minérale.

 

De renforcer notre système immunitaire.

Il optimise l’efficacité de notre système immunitaire et nous rend plus résistant face aux maladies et aux virus.

 

De nettoyer notre foie.

Le cresson est traditionnellement utilisé comme dépuratif pour le foie. Mais son action détoxifiante ne se limite pas à la sphère digestive. En effet, il permet également de nettoyer notre peau. Et il est souvent utilisé en cas d’eczéma.

 

De protéger notre peau.

Il est riche en bêta-carotène qui protègent notre peau en cas d’exposition solaire. Il est particulièrement intéressant pour les personnes qui souffrent d’allergie au soleil (démangeaisons).

 

De renforcer et de protéger notre flore intestinale.

Le cresson contient une huile essentielle antibiotique qui lui confère sa saveur poivrée. Contrairement aux médicaments antibiotiques, elle est bénéfique à notre flore intestinale.

 

 

COMMENT LE CHOISIR ET LE CONSERVER ?

Le Choisir.

Achetez votre cresson chez un maraîcher ou en grande surface. Le cresson est toujours vendu en botte avec un fil de plastique qui comporte les coordonnées du cressiculteur. Il a poussé dans une eau filtrée et sur du gravier.

 

 

Attention !

Attention !

Évitez de cueillir du cresson sauvage. Qui est souvent infecté par un parasite dangereux, la douve du foie, transmis par le renard, En outre, cette plante se gorgeant des toxiques de l’endroit où elle pousse, il n’est pas rare qu’elle soit chargée de métaux lourds. Ce qui n’est évidemment pas le cas lorsqu’elle est cultivée par un cressiculteur, dans les règles de l’art. 😉

 

 

Le Conserver.

Au réfrigérateur.

On ne peut pas conserver le cresson dans notre réfrigérateur plus de 48 heures. Si vous dépassez ce délai et constatez que votre cresson commence à sérieusement jaunir (plus de 15 feuilles), il est préférable de ne plus le consommer et de le jeter. 🙁

 

Au congélateur.

On peut éventuellement le conserver au congélateur, si on souhaite l’utiliser comme un légume d’accompagnement.

Les lecteurs vous recommandent :
Concombre

Pour cela, il convient d’éliminer toutes les feuilles jaunes, dures, ou peu attractives. Puis de le rincer soigneusement, de le sécher tout aussi méticuleusement et de le faire fondre doucement dans du beurre fondu ou de l’huile d’olive pendant une petite demi-heure. Enfin, nous pouvons le mettre en barquette, le laisser refroidir et le déposer dans notre congélateur.

 

COMMENT LE CONSOMMER

Cru ?

Oui, bien sûr que nous pouvons le consommer cru. Sous forme d’une salade arrosée d’huile d’olive, accompagnée d’œuf dur, de noix, de chèvre et de pomme de terre. Cela constitue un plat complet et très riche en nutriments. Pour cela, je vous conseille simplement d’éliminer les quelques feuilles jaunies, dures, ternes ou « piquées ».

 

Cuit ?

N’hésitez pas à le consommer en potage, si sa saveur crue vous semble trop intense. Les minéraux vont s’échapper dans l’eau de cuisson, mais comme vous la consommerez, c’est parfait. La cuisson permet par ailleurs de bénéficier pleinement des carotènes. Même remarque pour la purée (cresson et pommes de terre). 😉

On peut également le consommer doucement fondu, en cocotte, avec de l’huile d’olive et servis avec une volaille ou une daurade.

C’est le meilleur mode de consommation du cresson, si l’on souhaite bénéficier au mieux de ces propriétés « anticancer ». En effet, la cuisson empêche la transformation des glucosinolates en isothiocyanates, qui nous protège du cancer.

 

 

BONUS – UNE PETITE RECETTE RAPIDE ET FACILE.

 

Une soupe de cresson.

 

 

Pour 4 personnes

Pour quatre personnes.

 

 

5 minutes

Mon temps de préparation est de 5 minutes.

 

 

10 Minutes

Je laisse mijoter pendant 10 minutes.

 

 

Ingrédients :

Je prends du cresson frais ou de cresson surgelé.

Ainsi qu’un cube de bouillon de légumes.

Et un demi litre d’eau.

 

Soupe de cresson

 

 

Préparation :

Je mets un bouillon cube dans de l’eau froide et porte à ébullition.

Puis, je jette le cresson dans l’eau aromatisée.

Laissez frémir 10 minutes.

Servez bien chaud.

 

Soupe de cresson

 

 

Accéder à la publication complète de cette recette.

Pour accéder à la publication complète de cette excellente recette de soupe de cresson pour quatre personnes, il suffit de sélectionner ce lien pour afficher la publication présentant cette recette.

 

Vous pouvez également y accéder en inscrivant le nom de la recette souhaitée dans le champ de recherche à droite de l’écran.

 

En explorant la rubrique “Plan Du Site” (sous le titre du blog) ou en allant dans le menu “Catégories” à droite de votre écran. Puis vous cherchez dans l’arborescence les rubriques suivantes :

Fiches cuisines – Toutes les recettes – Entrée – Soupe de cresson

 

 

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES :

 

Ma bible des aliments qui soignent

 

Dictionnaire des aliments.

 

Ma bible de la santé au naturel

 

Pharmacognosie - Phytochimie des plantes médicinales

 

 

J’espère que vous avez apprécié la découverte des qualités et des propriétés de cet aliment. Et je vous dis à très bientôt pour découvrir ensemble de nouveaux aliments santé.

 

 

 

A très bientôt,

Thierry Klethi

La santé en mangeant

 

 

MES PRODUITS AMAZON

Pour vous permettre de trouver rapidement et au meilleur prix les ouvrages dont je m’inspire lors de la rédaction de mes articles et les objets ou produits que j’utilise régulièrement. Je me suis affilié avec AMAZON et je vous propose ci-dessous des liens vers ce site de commerce en ligne. Pour plus de détails sur mon affiliation, cliquez sur ce lien.

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    70
    Partages
  • 70
  •  
  •  
  •  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.