QUIZZ FODMAPs

De ananas à réglisse, les 20 aliments courants pauvres en FODMAP et qui aident en plus à digérer 

Principes et fondements – Régime sans FODMAP – Quizz FODMAPs – De ananas à réglisse, les 20 aliments courants pauvres en FODMAP et qui aident en plus à digérer 

 

Notre quizz sur les FODMAPs 

 

Qu’est-ce ? Comment ? Pourquoi ?  

Découvrez toutes les deux semaines un petit article pour répondre brièvement à une question sur le mode alimentaire pauvre en FODMAPs. Je vous invite donc à découvrir notre nouvelle question, passionnante pour découvrir clairement et facilement les tenants et aboutissants du mode alimentaire pauvre en FODMAPs. Cliquez ici pour accéder au questionnaire qui vous permettra de déterminer si une alimentation pauvre en FODMAPs pouvait vous aider ? 

 

Bonjour à toutes et tous, 

J’espère que vous vous portez pour le mieux. En ce qui me concerne, je me porte bien et je viens de publier ce nouvel article dans notre blog « la santé en mangeant » intitulé « De ananas à réglisse, les 20 aliments courants pauvres en FODMAP et qui aident en plus à digérer ». Alors j’espère qu’il vous donnera des informations utiles pour découvrir le mode alimentaire pauvre en FODMAPs. Et je vous souhaite une bonne lecture, ainsi que de passer une excellente journée. 

 

Mode alimentaire pauvre en FODMAP

 

DE ANANAS A RÉGLISSE, LES 20 ALIMENTS COURANTS PAUVRES EN FODMAP ET QUI AIDENT EN PLUS A DIGÉRER. 

 

 

Ananas

 

1 Les ananas 

Il aide à digérer les protéines. 

Il apporte des enzymes digestives appelées bromélaïne. Ces enzymes aident à digérer les protéines et sont remarquablement anti-inflammatoires. Il existe d’ailleurs des médicaments allopathiques à base de bromélaïne, préconisés en cas d’accident, de gros coup ou de choc afin d’éviter et de réduire les gonflements (hématomes) dus à l’inflammation. 

 

 

Plus

 

Les + 

Il renferme de la vitamine C, de la vitamine B6, du manganèse… un dessert sain et léger, que l’on peut agrémenter d’aromates “sans FODMAPs” comme la vanille ou la réglisse. 

L’ananas est l’aliment le plus riche en iode, juste après les produits de la mer. Etonnant, non ? Pensez régulièrement à lui si vous avez des petits problèmes d’hypothyroïdie, puisque cette dernière ne peut pas fabriquer d’hormones sans iode. 

 

 

Attention !

 

Attention ! 

L’ananas reste un fruit assez riche en fructose, aussi il n’est pas question de boire des litres de jus (sauf allongé). Si vous tolérez mal son fructose, contentez-vous d’une demie-tranche et/ou, faites-le cuire. Poêlé ou même grillé au barbecue, il aura transformé une partie de son fructose en glucose, et se montrera doux et très bon. 

Évitez les tranches d’ananas au sirop, beaucoup trop sucrées et qui ne présentent pas les mêmes propriétés que l’ananas frais. 

 

 

 

Emoticon content

 

La meilleure façon d’en manger. 

Chaud devant ! Poêlé, grillé, rôti… miam ! 

Consommez-le nature, avec d’autres fruits (moins riches en fructose), ou encore dans une salade sucrée salée de type “hawaïenne”. 

Buvez son jus allongé d’eau bien fraiche pour une boisson rafraîchissante et désaltérante parfaite. 

 

 

Bananes

 

2 Les Bananes mûres 

Super-douce pour l’estomac 

Pas assez mûre, la banane fait partie des aliments riches en oligosaccharides, des FODMAPs, donc “interdits” en phase 1 de votre régime. Mais bien mûre, c’est autre chose ! Ces sucres ont été “prédigérés” par des enzymes dans le fruit et vous pourrez profiter de votre banane sans craindre de représailles. Sauf si votre problème, c’est le fructose, alors là… 

 

 

 

Plus

 

Ses + 

Bien mûre, c’est aussi une véritable merveille de douceur pour les estomacs grincheux. 

 

 

 

Attention !

 

Attention ! 

Evitez vraiment les bananes “vertes”, vous risquez d’en manger “toute la journée” comme le dit cette patiente, lorsqu’elle désigne un aliment qu’elle ne digère pas. 

La banane mûre reste très riche en fructose. Pas question d’en avaler des régimes entiers. ½ fruit semble raisonnable. Pour éviter toute frustration, achetez plutôt des mini-bananes, encore plus parfumées et agréables que les grandes. Et contentez-vous d’une seule. 

 

 

 

Emoticon content

 

La meilleure façon d’en manger 

En dessert gourmand nappée d’amandes effilées et d’un peu de chocolat chaud. 

En salade avec des morceaux d’orange, de pamplemousse et de clémentine. 

  

Basilic

 

3 Le Basilic 

Son huile essentielle est antispasmodique 

Le basilic évoque avec force la cuisine italienne, le soleil, la chaleur. Une chouette herbe ! Et pas seulement. Il deviendra bientôt, pour vous, un admirable compagnon anti-spasmes digestifs. Comment une simple feuille peut-elle réaliser cet exploit ? Parce que le puissant parfum qui s’en dégage, lorsque vous la froissez ou la croquez, est en partie dû à son eugénol, une molécule aromatique fortement antispasmodique. 

 

 

 

Plus

 

Ses + 

Le basilic facilite la digestion dans son ensemble. De plus, il aide les cellules à rester saines, autrement dit, participe à la prévention anticancer. Il est très fortement antioxydant : 100 gr contiennent davantage d’antioxydants que les petits fruits rouges et noirs ou que le chocolat noir. 

 

 

 

Attention !

 

Attention ! 

Séché, il n’a plus d’intérêt santé ni gustatif. Frais, c’est l’idéal, mais surgelé, mieux que rien. Tout le monde n’habite pas dans le Sud et n’a pas u pot de basilic à porté de main ! 

 

 

 

Emoticon content

 

La meilleure façon d’en manger (ou d’en boire) 

Dans la salade de tomate/mozza, comme de bien entendu. 

Dans les soupes, les gratins… 

En infusion. 

Avez-vous essayé de mâcher une feuille aussi, tout simplement ? C’est amusant et désinfectant pour la bouche/l’haleine ; mais attention c’est fort ! 

 

 

Beurre

 

4 Le beurre 

Cru, il est digeste, cuit, on oublie 

La mauvaise réputation du beurre repose sur un malentendu. Si l’on en mange trop ou qu’il a cuit, il est effectivement indigeste. Mais cru, le matin, sur les tartines, que lui reproche-t-on au juste ? Rien. Il n’est pas plus gras que l’huile d’olive, parée de toutes les vertus, au contraire : l’huile affiche 100% de gras, le beurre, “seulement” 80%. Sus aux préjugés ! 

 

 

 

Plus

 

Ses + 

Il apporte des vitamines A et D, précieuses pour l’immunité et la digestion, entre autres. 

 

 

 

Attention !

 

Attention ! 

Évitez toutes les sauces au beurre. En tête le beurre noir, évidemment. 

 

 

 

Emoticon content

 

La meilleure façon d’en manger 

En fine couche sur un bon pain au levain (sans gluten si nécessaire, au petit déjeuner) ou sur des galettes de riz. 

Aromatisé au citron : cela s’appelle le beurre de citron et c’est très bon ! Il suffit de mélanger du beurre (cru) avec des zestes de citron, du sel et du poivre (voir recette page 277). 

D’autres idées de beurres aromatisés : 

On peut prendre du beurre avec de la coriandre : viande blanche, poisson, pâtes sans gluten ou riz, mouillettes de pain 100% petit épeautre accompagnant des œufs à la coque… 

Ou bien du beurre et du basilic : pâtes sans gluten, poisson blanc, légumes vapeur… 

Ainsi que du beurre et de l’herbes de Provence : purée de pomme de terre. 

Ou bien du beurre et de l’estragon ou de l’aneth : poisson blanc vapeur. 

Ainsi que du beurre et de la ciboulette : sur du pain 100% petit épeautre avec des radis roses ou des crevettes. 

 

 

Carottes

 

5 Les Carottes 

L’amie du foie 

Pour ce qui est de rendre aimable, rien n’est prouvé. Mais comme alliée de la cellule hépatique, la carotte est admirable. En jus ou cuite, vous n’aurez jamais rien à lui reprocher. Râpée, crue, vérifiez qu’elle ne vous tracasse pas ; il suffit généralement de contrôler les quantités pour que tout se passe bien. Ne la noyez pas sous un litre de sauce, ce serait trop dommage. Du jus de citron et un trait d’huile d’olive ou de noix, c’est très bien ! 

 

 

Les lecteurs vous recommandent :
Est-ce que tout le monde digère mal les FODMAPs ?

 

Plus

 

Ses + 

LA carotte est un bon aliment santé, fortement pourvue en caroténoïdes (couleur orange). Elle est bien placée dans les “hit-parades” diététiques de la prévention anticancer, anti diabète, anti emphysème (pour une bonne respiration pulmonaire) et protectrice cardiaque. 

 

 

 

Emoticon content

 

La meilleure façon d’en manger 

Rapée très finement, en petite quantité. 

Cuite entière (petites carottes nouvelles) ou en rondelles (grosses carottes), vapeur, avec un filet d’huile d’olive au moment de servir. 

 

 

Citrons verts

 

6 Les Citrons, les citrons verts 

L’expert en détox digestive 

Le fruit roi de la détox digestive par excellence. C’est l’ami fidèle des lendemains de fête, il aide à digérer à peu près tout et n’importe quoi, désengorge le foie, stimule le pancréas bref : réveille toutes les fonctions digestives. 

 

 

 

Plus

 

Ses + 

Son acide citrique est antiseptique, donc fort apprécié en cas de gastro-entérite : il combat les microbes digestifs en tout genre. 

 

 

 

Attention !

 

Attention ! 

Consommé à jeun, il peut agresser les estomacs sensibles. Attention à la citronnade (citron + eau), recommandée le matin au réveil en cure détox, ce n’est pas forcément une bonne idée pour tout le monde. 

 

 

 

Emoticon content

 

La meilleure façon d’en manger 

En filet sur les salades sucrées, salées, les poissons crus ou cuits. 

En achards : condiment des îles à la base de citron, vinaigre, moutarde, poivre, gingembre, curcuma. Un bonbon pour l’appareil digestif ! 

Confit au sel. 

 

 

Curcuma

 

7 Le Curcuma 

L’épice-médicament 

Toutes les victimes de digestion difficile devraient en avoir un flacon posé sur la table à manger, ou sur la table de travail en cuisine. Le curcuma est “l’épice-médicament” 100% adaptée à notre sujet. Elle lutte contre les douleurs et les inconforts digestifs – ballonnements, brûlures gastriques, nausées, crise de foie, sensation de surcharge, syndrome de l’intestin irritable, diarrhées, flatulences, ulcères, parasites… Il suffit de saupoudrer ses plats d’un peu de curcuma à chaque repas. L’OMS (Organisation mondiale de la santé) le reconnaît d’ailleurs pour soigner les troubles digestifs. De fait, il fait partie de l’arsenal thérapeutique classique traditionnel en Inde, en Chine, au Japon, en Thaïlande et en Indonésie. Incorporez-le à votre Régime FODMAPs, avec un peu de poivre et de corps gras (huile d’olive par exemple), il agira plus vite car son absorption intestinale sera améliorée par ces deux “amis”. 

 

 

 

Plus

 

Ses + 

Fortement anti-inflammatoire, antibactérien, antiviral et antifongique, le curcuma est une assurance santé utile en cuisine. Il est incontournable dans le cadre des maladies inflammatoires, notamment digestives (maladie de Crohn…). 

Le curcuma possède un goût discret qui plaît à tous et convient bien aux plats sucrés comme salés. Il fait partie des épices douces. 

 

 

 

Attention !

 

Attention ! 

N’espérez aucun résultat en deçà de 1 cuillère à café par jour en prévention, le double voire le triple si vous souffrez d’inflammation digestives. Vous obtiendrez ainsi des doses de curcumine allant de 300 mg à 600 mg, c’est correct. 

Si vous êtes sous traitement anticoagulant (héparine, coumadin, aspirine), le curcuma, lui-même anticoagulant, peut augmenter les risques de saignement. 

 

 

 

Emoticon content

 

La meilleure façon d’en manger 

Saupoudré sur une poêlée de pommes de terre, de canard aux légumes, de wok, de poisson blanc… 

Dans une soupe de légumes. 

Ou bien dans une compote de fruits. 

Dans un thé vert infusé ou, mieux, un thé matcha. 

En décoction antidouleur du côlon : versez ½ cuillère à café de poudre de curcuma dans une tasse, remplissez d’eau frémissante (ou de lait végétal frémissant), laissez tiédir. Consommez le tout. En un petit quart d’heure, à peine, vous serez soulagé. 

Ou alors en cuisine comme dans les boissons antidouleurs (comme celle indiquée ci-dessus), vous pouvez ajouter au curcuma un peu de poudre de gingembre pour un résultat anti-inflammatoire encore plus probant. 

 

 

Fraise

 

8 Les Fraises et les framboises 

Attention aux petits grains 

Elles sont toutes mignonnes ces messagères du printemps et de l’été ! Côté Fodmaps, elles sont innocentes comme l’agneau qui vient de naître, car extrêmement pauvres en sucres. Ce qui, par ailleurs, les rend particulièrement attractives aussi pour contrôler sa glycémie (diabétiques notamment) ou son poids. 

 

 

 

Plus

 

Leurs + 

Super légères, elles concluent en finesse un repas. Gorgées de vitamines et d’antioxydants, ce sont les meilleurs choix “fruits” de l’été, sur un plan Fodmaps. On en trouve sur les étals d’avril à octobre, mais c’est en juillet-août qu’elles donnent le meilleur. Hors saison, profitez des framboises surgelées. 

 

 

 

Attention !

 

Attention ! 

Attention à leurs petits grains, moins amicaux. Si vous avez du mal avec eux, pas le choix, il faut écraser les fruits et les consommer sous forme de coulis, sans les fameux grains. 

 

 

 

Emoticon content

 

La meilleure façon d’en manger 

A la croque, nature. 

A picorer en cas de petite faim. 

En mini-brochettes, trempées dans du chocolat noir fondu. 

 

 

Fromage en tranche

 

9 Le Fromage 

Un joli plateau affiné 

Vous supporterez sans problème des pâtes molles ou dures, mais affinées : comté, emmental, brie, camembert, roquefort, chèvre “faits” (secs ou non)…  Seuls les fromages frais conservent une teneur en lactose (=FODMAP) trop élevée pour pouvoir figurer dans notre Régime FODMAPs : tous les fromages frais, la faisselle et même la ricotta, peuvent poser problème. 

 

 

 

Plus

 

Ses + 

Le fromage renferme des protéines de bonne qualité. Et s’il est évidemment trop gras pour prétendre remplacer de la viande ou du poisson, il constitue un apport protéique complémentaire non négligeable. 

 

 

 

Attention !

 

Attention ! 

Avec le plateau de fromage, n’abusez pas… du pain ! Voyez nos recommandations p 94. Et un bon conseil : sur un plan acidobasique, le fromage est l’aliment le plus acidifiant. Ce n’est pas grave si vous le consommez en petite quantité, mais accompagnez-le systématiquement de salade verte, de raisin (en petite quantité et en éliminant pépins et peau) … et pourquoi ne pas remplacer vos tranches de pain par des feuilles d’endives ? Frais et agréable en bouche et zéro Fodmap ! 

Attention aux graisses cuite, plus elles ont chauffé moins elles sont digestes : un plateau de fromages, oui, une fondue ou une raclette… non. 

 

 

 

Emoticon content

 

La meilleure façon d’en manger. 

Une portion – une belle lichette de comté ou 1/8ème de camembert pour conclure un repas sur une note salée. 

En petits cubes dans une salade mixte. 

En sandwich entre deux rondelles de concombre ou autre légume “réceptacle”. 

 

 

Crevette

 

10 Fruits de mer 

(crevettes, moules, praires, huîtres, crabes…) : les dons de la mer 

Comme les autres “viandes”, les fruits de mer sont faibles en FODMAPs car ils ne renferment pas de glucides. Un plateau de fruits de mer, c’est une bonne idée, à tout moment de votre protocole, mais cuits avec des légumes ou du riz, c’est bien aussi. D’autant que cette ribambelle de bivalves et crustacés est bien pourvue en glutamine, un acide aminé indispensable à la bonne intégrité de la muqueuse intestinale. 

 

 

 

Plus

 

Leurs + 

Ils sont très maigres, très riches en minéraux et en protéines. C’est pourquoi ils sont particulièrement recommandés en cas de fatigue ou pour retrouver un certain tonus. 

Ils soutiennent l’activité cérébrale et le système immunitaire. 

 

 

 

Attention !

 

Attention ! 

La mayonnaise, la sauce à l’échalote et le pain qui accompagnent les fruits de mer, c’est une autre histoire. 

Si la mayonnaise est maison, OK en petite quantité, amis en tube ou en pot, non ! 

La sauce à l’échalote, méfiance : le vinaigre peut agresser les estomacs fragiles et l’échalote fait partie des aliments riches en FODMAPs. 

Pour le pain, oui un peu, mais à la farine de petit épeautre et au levain. 

Quant à la “pizza aux fruits de mer”, inutile d’aborder la question. 

 

 

Les lecteurs vous recommandent :
Pourquoi les personnes intolérantes aux FODMAPs sont elles aussi, généralement anxieuses ?

 

Emoticon content

 

La meilleure façon d’en manger 

En plateau ou “assiette du pêcheur”, crus, avec un filet de jus de citron. Rien d’autre ! 

Un pamplemousse farci au crabe émietté. 

Des moules ou des crevettes cuites, avec du riz, façon paella. 

Des noix de pétoncle dans une poêlée de légumes. 

 

 

Olives et huile d'olives

 

11 Huile d’Olive 

Le plus digeste des corps gras 

Comme toutes les huiles, celle d’olive contient zéro Fodmap puisque, par définition, elle ne renferme pas de glucides. De par sa composition en acides gras, c’est probablement l’une des, sinon la, plus digestes de toutes. 

 

 

 

Plus

 

Ses + 

Elle protège le système cardio-vasculaire. 

 

 

 

Attention !

 

Attention ! 

Des repas trop gras n’ont jamais fait bon ménage avec une bonne digestion, l’huile d’olive ou pas. C’est pire avec des graisses cuites, spécialement le “beurre noir”. 

L’huile d’olive possède exactement le même nombre de calories que les autres (colza, noix, arachide, tournesol, pépins de raisin…). Toutes sont à consommer avec modération : sans dépasser les 3 cuillères à soupe par jour (toutes préparations confondues). 

 

 

 

Emoticon content

 

La meilleure façon d’en manger. 

1 cuillère à café sur une salade de tomates-basilic, un grand classique super-digeste. 

En filet sur le riz, le quinoa, les légumes… 

En bocal pour y faire tremper de l’ail, des aromates riches en FODMAPS (elle récupérera leur saveur sans se charger de leurs molécules indigestes), des petits fromages de chèvre… 

 

 

Amazon Lait de coco Bjorg

 

12 Laits végétaux (amande et riz) 

Garantis sans lactose 

Laits de riz, d’amande, de soja, d’avoine… si vous ne supportez pas les laits animaux pour cause de lactose, passez aux « laits » végétaux. Leur composition nutritionnelle est totalement différente, leurs saveurs aussi. On apprécie ou pas… mais en tout cas ils ne contiennent pas un atome de lactose (un Fodmap non digéré par les intolérants au lait), ni de cholestérol. Et moins de calcium (selon l’ingrédient de base), il faut le préciser. 

 

 

 

Plus

 

Leurs + 

Chaque « lait » végétal apporte son propre intérêt nutritionnel et sa saveur bien sûr. C’est tout un univers gustatif qui s’ouvre à vous. 

Dans l’ensemble, ces produits réduisent l’acidité gastrique et sont donc particulièrement recommandables aux personnes ayant des remontées acides, des brûlures d’estomac, des renvois acides. 

 

 

 

Attention !

 

Attention ! 

Toutes les marques ne sont pas équivalentes, vous pouvez apprécier un lait de soja ici mais le trouver détestable là. Soyez curieux et ne vous arrêtez pas à un « échec ». 

Pour ceux qui aiment cuisiner, apprenez à les faire vous-même, ce n’est pas si compliqué et vous éviterez certains additifs parfois présents dans les briques industrielles. Pour les personnes n’habitant pas à proximité d’une boutique diététique ou d’une grande surface suffisamment bien fournie, c’est une bonne façon de tester toutes les saveurs.

Ne croyez pas que les produits en grandes surfaces sont forcément moins chers qu’en boutiques bio/diététiques. Comparez, ce n’est pas toujours le cas, loin de là. 

 

 

 

Emoticon content

 

La meilleure façon d’en manger (ou d’en boire) 

Pour arroser vos céréales du matin (un mélange digeste bien sûr). 

Dans toutes les recettes contenant habituellement du lait : riz au lait, flan, quinoa au lait… 

En boisson chaude ou froide. 

Dans vos soupes, veloutés… 

 

Mon lait d’amande maison 

Pour 50 cl de lait environ 

Préparation : 10 minutes 

Sans cuisson 

Repos : 12 heures 

 

Ingrédients :  

1 poignée d’amandes mondées, non salées 

½ c. à c. d’extrait de vanille (facultatif). 

 

La veille, mettez les amandes à tremper dans un bol d’eau claire. 

Le lendemain, égouttez-les. Mixez les amandes avec 3 fois leur volume d’eau fraîche. Passez la préparation au tamis très fin et pressez bien pour recueillir tout le liquide. Ajoutez l’extrait de vanille (facultatif). Conservez dans une carafe au réfrigérateur. 

 

Pour accéder à la recette complète, détaillée et illustrée, sélectionnez ce lien : https://la-sante-en-mangeant.com/faire-mon-lait-damande

 

Astuce FODMAPs

Choisissez bien des amandes non salées non grillées. Et si elles sont bio, c’est encore mieux. 

 

 

Clémentine - Mandarine

 

13 Mandarine, clémentine 

Les supers-champions faibles en FODMAPs 

Pauvres en fructose, pauvre en sorbitol, ils ont tout pour nous plaire. En plus, leur composition nutritionnelle se rapproche de celle du citron, désigné d’office comme le roi parmi ses sujets surdoués en détox digestive. Mais personne ne consomme de citron en guise de dessert, alors qu’une mandarine ou une clémentine, si ! 

 

 

 

Plus

 

Leurs + 

Ce sont des mines de vitamines C. Particulièrement bienvenue en hiver, au moment où l’on en a le plus besoin. 

Bien qu’ils soient (plus ou moins) acides en bouche, ces fruits ne sont pas acidifiants pour l’organisme. Ils respectent donc l’équilibre acido-basique et même, y participent activement. Pour rappel, l’équilibre acido-basique et le premier équilibre chimique du corps ; il est, entre autres, indispensable à une bonne digestion. 

 

 

 

Attention !

 

Attention ! 

Il arrive que les fruits consommés en fin de repas soient indigestes. Si c’est votre cas, mangez-les en dehors des repas, tout simplement. Car alors ce n’est pas le fruit qui pose des problèmes, mais un mauvais “timing”. 

 

 

 

Emoticon content

 

La meilleure façon d’en manger 

A la croque, quartier par quartier, c’est l’idéal. 

Dans une salade de fruits d’hiver. 

Plongée dans un peu de chocolat fondu. Soirée fondue sans FODMAPs ! 

En carpaccio avec un peu d’eau de fleur d’oranger, apaisante, ou d’eau de mélisse, digestive, c’est bon aussi ! Mais cette dernière est plus difficile à trouver. 

 

 

Menthe

 

14 Menthe poivrée 

L’herbe sans FODMAPs magique 

Comme le basilic, la menthe poivrée renferme une huile essentielle précieuse en cas de trouble digestifs, tous problèmes confondus. Les douleurs digestives, les spasmes intestinaux, les ballonnements, elle n’en fait qu’une bouchée. 

 

 

Plus

 

Ses + 

Rafraîchissante, elle assainit l’haleine, souvent un peu chargée en cas de troubles digestifs. 

 

 

 

Attention !

 

Attention ! 

Son goût puissant, dû à son huile essentielle, prend vite le pas dans un mets. Utilisez-la avec parcimonie. 

 

 

 

Emoticon content

 

La meilleure façon d’en manger (ou d’en boire) 

En infusion bien chaude : quelques feuilles de menthe 3 minutes de patience. Sans sucre, bien entendu. 

En boisson rafraîchissante : des feuilles dans une carafe d’eau, toute la nuit au frigo. Le lendemain, retirez les feuilles et profitez de votre eau mentholée. 

Dans les salades salées ou sucrées, notamment celles de fraises. 

 

Moutarde

 

15 Moutarde 

L’assaisonnement « fort » qui remplace l’ail 

Certes, la moutarde, ce n’est pas de l’ail. Mais si vous devez vous passez de ce dernier pour des raisons que l’on sait, essayez la moutarde. Elle possède cette puissance en bouche recherchée par les amateurs d’ail et … zéro Fodmap 

 

 

 

Plus

 

Ses + 

La moutarde relève n’importe quel plat un peu fade et permet d’utiliser moins de gras (voire pas du tout) à cet effet. Or, le gras est vite indigeste alors que la moutarde, au contraire, aide à digérer. Le bilan total = moins de calories, moins de troubles digestifs… et de goût ! 

 

 

 

Attention !

 

Attention ! 

Tous les estomacs ne supportent pas la moutarde qui, parfois, n’y va pas avec le dos de la cuillère côté « force en bouche ». Testez sur de minuscules quantités, allez-y doucement. 

Méfiez-vous des moutardes (sucrés, aromatisées…) pas toujours digestes. 

 

 

 

Emoticon content

 

La meilleure façon d’en manger 

Avec une viande, du poulet, du poisson froids. 

En sauce (légère) pour accompagner du lapin, du porc. 

Comme « enduit » de viandes blanches à cuire à la plancha ou au barbecue. 

Aromatisée au curcuma. 

 

 

Myrtilles

 

16 Myrtille 

Anti-diarrhée 

Cet humble petit fruit possède des propriétés antidiarrhéiques reconnues. Si vous êtes embêté par un transit intestinal accéléré, pensez à elle. 

 

 

 

Plus

 

Ses + 

La myrtille fait partie des fruits les plus antioxydants. Quelques-unes au quotidien constituent des petites gourmandises notamment pour le cerveau, la peau et les yeux. 

 

 

Les lecteurs vous recommandent :
Peut-on mal digérer autre chose que les FODMAPs ?

 

Attention !

 

Attention ! 

La cueillette est réglementée dans plusieurs régions, renseignez-vous avant de vous lancer. 

Il existe différentes variétés de myrtilles, plus ou moins aromatiques, plus ou moins doucereuses. Souvent, les gros fruits, généralement importés, n’ont aucun goût, méfiez-vous. 

 

 

 

Emoticon content

 

La meilleure façon d’en manger 

A grignoter fraîches, en picorant. 

En l’insérant dans des salades sucrées ou salées. 

A incorporer dans des préparations (flans au lait végétaux). 

Avec du fromage « bleu ». 

 

Recette : 

La soupe de myrtilles stop-diarrhées made in Suède 

Si vous habitez une région « à myrtilles », faites le plein à la belle saison. Et plutôt que de tout mettre en pots de confiture, gardez-en de côté pour les faire sécher. Vous pourrez ainsi préparer des soupes de myrtilles, typiquement suédoises, pour apaiser les diarrhées vite et bien. Ce remède traditionnel est principalement utilisé en cas de diarrhées « à microbes », comme celles que l’on contracte lors d’une épidémie de gastro-entérite. Mais les tanins des myrtilles sont astringents, donc calmeront aussi les diarrhées nerveuses. 

 

Mode d’emploi 

Lorsque le problème se présente, faites mijoter (er des myrtilles séchées recouvertes d’eau pendant quelques minutes. Servez sans filtrer et consommez le tout, si possible sans sucre, sinon avec un peu de sirop d’érable. Vous pouvez aussi consommer cette soupe bien froide, en été c’est agréable. C’est le principe des tisanes de fruits, plus gourmandes que des tisanes classiques et bien plus riches en tanins puisque l’on consomme les fruits. 

 

 

Orange

 

17 Orange 

Le fruit faible en FODMAPs. 

L’orange reste une valeur sûre sur un plan « aliment santé » et en plus, se paye le luxe d’être pauvre en Fodmaps. 

 

 

 

Plus

 

Ses + 

L’orange, c’est Madame vitamine C, vous ne l’ignorez pas. U7ne belle orange chaque jour à la mauvaise saison et vous voilà déjà bien parti pour être en forme toute la matinée et aussi pour ne pas tomber maladie. A la belle saison, continuez sur votre lancée. 

 

 

 

Attention !

 

Attention ! 

Évitez les jus d’orange bas de gamme, en briques, « pas chers », ainsi que ceux enrichis en ceci ou en cela. Et aussi les « boissons à l’orange », y compris les sodas, bourrées de sucres et additifs divers, apportant certainement plus de Fodmaps que d’orange ! 

 

 

 

Emoticon content

 

La meilleure façon d’en manger et d’en boire 

Si vous êtes un adapte des jus, choisissez-la, c’est elle qui passera le mieux, à condition de ne pas dépasser 100 ml/jour. L’idéal : pressez vous-même vos oranges, sinon, achetez un jus « haut de gamme », avec pulpe, au rayon frais. Oui, c’est plus cher. Mais c’est meilleur. Ça marche aussi avec le pamplemousse… 

Comme les clémentines et les mandarines, quartier par quartier, en savourant. 

En jus pour adoucir une vinaigrette. 

Quelques « cuisses » dans une salade sucrée-salée, mmm ! 

En tranches fines joliment étalées sur une assiette, avec une étoile de badiane pour décorer. 

 

 

Pommes de terre

 

18 Pomme de terre 

Le féculent super-digeste. 

Chère pomme de terre ! Pas question de vous priver de ce féculent adoré, zéro Fodmap à l’horizon ! Elle cale, elle est bonne – pour ne pas dire délicieuse -, tout le monde l’apprécie et personne ne s’est jamais plaint de mal la digérer, à ma connaissance. 

 

 

 

Plus

 

Ses + 

C’est une excellente source de potassium, bon pour le cœur et une source tout à fait honorable de vitamine C. 

 

 

 

Attention !

 

Attention ! 

Elle est très digeste… sauf noyée dans un litre de graisse d’oie aillée, mais là, la pauvre n’y est pour rien ! Même chose pour les frites et les chips ultra-f=grasses et salées (pas un cadeau pour l’estomac, le sel). 

Rejetez tout spécimen avec des taches vertes ou des germes, dus à la solanine, un toxique indigeste capable de provoquer des symptômes digestifs, ou autres. 

 

 

 

Emoticon content

 

La meilleure façon d’en manger. 

Cuite vapeur avec un filet d’huile d’olive, sel, poivre. C’est tout ! 

Cuite au four et aromatisée avec une petite sauce maison à la menthe. 

A la poêle, à l’étouffée, avec des petits légumes. 

 

 

Raisin

 

19 Raisin 

Les grappes du soleil 

Profitez de ces belles grappes plein sud lorsque votre marchand de fruits et légumes vous en propose, c’est si bon ! Et pas de Fodmaps dans ce fruit-là. Sauf un peu de fructose, d’accord. Donc, pas de « cure de raisin » pour vous, mais 5 à 10 grains, ça oui. 

 

 

 

Plus

 

Ses + 

C’est Monsieur potassium et sa forte teneur en sucre naturel le rend aussi attractif qu’un dessert. Ne vous laissez pas trop endormir par ses charmes non plus… Il est bourré d’antioxydants très puissants, surtout le raisin « noir » … Hélas pas mal concentrés dans la peau et les petits grains, pas toujours bien tolérés sur un plan digestif. Allez-y prudemment. 

 

 

 

Attention !

 

Attention ! 

Le jus de raisin est très, très sucré, mieux vaut l’éviter. Le raisin lui-même l’est, de fait et il n’est pas question d’en boulotter à volonté. 

Évitez le raisin de piètre qualité, malheureusement fortement traité aux pesticides et de toute façon sans intérêt gustatif. Dans tous les cas, rincez-le soigneusement, pour éliminer une partie de ces pesticides et surtout des moisissures, qui ne manquent pas d’investir sa peau. 

 

 

 

Emoticon content

 

La meilleure façon d’en manger. 

Avec du fromage, c’est trop bon ! 

Quelques grains dans une salade sucrée-salée, notamment avec du poisson froid. 

Pour accompagner le canard, la volaille, le veau, le foie gras. 

 

Réglisse

 

20 Réglisse 

La douceur en plus 

La réglisse est une plante étonnamment sucrée et douce. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’elle figure parmi les contributrices majeures de la confiserie. Et encore, chez nous, le rayon « bonbons réglisse » est relativement restreint. Dans les pays nordiques, ou même simplement aux Pays-Bas, des murs entiers alignent des rayonnages croulant sous des dizaines de sortes de douceurs à la réglisse : enrobée de chocolat, de ceci, de cela, c’est surprenant ! Plus sérieusement, il se trouve que la réglisse renferme des molécules puissamment anti-inflammatoires pour le système digestif. Douleurs à l’estomac ou au côlon, elle s’en charge comme nul autre. 

 

 

 

Plus

 

Ses + 

Fortement anti-inflammatoire, elle est vivement recommandée en cas de douleurs gastriques (y compris l’ulcère) et accessoirement, du côlon, notamment. 

Antivirale, elle prévient les infections respiratoires. 

 

 

 

Attention !

 

Attention ! 

Son principe actif majeur, la glycyrrhizine, est hypertensive. N’en consommez pas si vous souffrez d’hypertension ou avez tendance à développer des œdèmes. 

 

 

Emoticon content

 

La meilleure façon d’en manger. 

En poudre dans des préparations sucrées (flan, riz au lait, quinoa au lait…). 

Associée à du chocolat, d’une manière ou d’une autre. Un mariage incroyablement gourmand ! 

Un vrai bâton de réglisse à suçoter. Vous le trouverez dans certaines pharmacies et en herboristerie. 

En tisane, infusion, thé (il existe des thés aromatisés à la réglisse). 

 

 

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES : 

 

Plus jamais mal au ventre avec le régime FODMAPS

 

 

Cliquez ici pour découvrir cet article intitulé « L’efficacité du mode alimentaire pauvre en FODMAPs a-t-elle été prouvée ? ». 

 

 

 

Thierry KLETHI - Blog La santé en mangeant

A très bientôt, 

Thierry Klethi 

La santé en mangeant 

 

 

MES PRODUITS AMAZON 

Pour vous permettre de trouver rapidement et au meilleur prix les ouvrages dont je m’inspire lors de la rédaction de mes articles. Ainsi que les objets ou produits que j’utilise régulièrement. C’est pour cela que je me suis affilié avec AMAZON et que je vous propose ci-dessous des liens vers ce site de commerce en ligne. Par ailleurs, si vous souhaitez plus de détails sur mon affiliation, cliquez sur ce lien. 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.