Fruits et légumes de saison

Fruits et Légumes du mois de Juin en France

Vie pratique – Fruits et Légumes du mois – Fruits et Légumes de saison du mois de Juin en France

 

 

Fruits et légumes de saison du mois de juin en France.

 

Bonjour à toutes et tous,

Je vous propose de découvrir nos fruits et légumes de saison du mois de Juin en France métropolitaine.

 

 

Mes légumes de saison.

Les légumes : Fève, oignon, chou, chou-fleur, pomme de terre, carotte, betterave, ail, artichaut, salades vertes.

 

Mes fruits de saison.

Les fruits : Cerise, figue, fraise, groseille, melon.

 

Pourquoi acheter des fruits et légumes de saison ?

Malgré le fait que l’on trouve facilement dans les supermarchés et certaines épiceries la plupart des fruits et légumes presque toute l’année. Il me semble important de connaitre et de se réapproprier les saisons.

Ce n’est pas simplement qu’une démarche pour consommer plus local. Mais également un engagement pour bénéficier d’aliments plus frais et donc de meilleure qualité. Tant au niveau gustatif qu’au niveau des nutriments qu’ils vont nous apporter. En plus de cela consommer local et de saison permet de réduire le bilan environnemental de notre alimentation (bilan carbone, moins de traitements chimiques nécessaires, etc.). 😉

De plus, cette démarche de respecter les saisons, nous permet également d’apporter plus de la diversité dans nos assiettes et de profiter au maximum des bienfaits de tous nos fruits et légumes à moindre coût. 😉

Enfin cette liste des fruits et légumes de saison du mois de Juin, nous permettra de découvrir de nouveaux produits ou de re-découvrir des variétés anciennes oubliées. Mais surtout de nous régaler avec tous ces produits

 

Présentation de mes légumes.

 

 

Fèves

 

Fève.

La fève est l’une des plus anciennes légumineuses, sa culture date de la préhistoire. On la retrouve chez les Grecs et les Romains anciens, qui en ont fait le plat de base de leur alimentation. Jusqu’à l’arrivée du haricot, elle resta longtemps la seule légumineuse connue en Europe.

Elle est riche en potassium, en magnésium et en folacine. De plus grâce à ses fibres, elle facilite le transit intestinal.

 

 

Oignons rouge et jaunes

 

Oignon.

Les oignons sont riches en vitamines A, B et surtout C, ainsi qu’en minéraux, en oligo-éléments et en fibres. Il renferme des substances soufrées, à l’origine de sa saveur si caractéristique et des larmes qu’il fait couler lorsqu’on l’épluche…mais aussi de ses bienfaits physiologiques !

Côté FODMAPs, n’en consommez pas cru ! Il en est de même pour l’ail et l’échalote. De plus, il n’est pas tendre avec les côlons hypersensibles et en poudre, ce n’est pas mieux.

En revanche, certaines variétés, comme l’espagnole (gros oignon doux), sont moins fournies en fructanes. Si vous en dénichez, vous pouvez tenter d’en consommer une petite quantité.

FODMAPs : Fructanes

 

 

Choux blancs

 

Chou.

Le chou est une plante potagère qui nous vient d’Asie mineure. Il est reconnu depuis très longtemps pour ses nombreuses propriétés en faveur de notre santé.

On le consomme souvent cru en salade en le râpant ou en le coupant. Mais on peut également le cuire à l’étouffée, à la vapeur, braisé ou même en sauté. Enfin, il est également possible de le faire fermenter en ajoutant du sel (notre fameuse choucroute Alsacienne. Eh, oui c’est là que je vis… 😉

 

 

Choux-fleurs

 

Chou-fleur.

Le chou-fleur est une plante potagère qui est connu depuis plus de 2500 ans. Il est composé d’une tête compacte qui est rattachée à une courte tige centrale et recouverte de plusieurs couches de feuilles vertes rattachés à la tige. Ces feuilles forment un écran qui empêche les rayons du soleil d’atteindre la tête.

Les lecteurs vous recommandent :
Fruits et Légumes de saison du mois de mars en France

On le mange cru en hors d’œuvre ou en salade. Mais également cuit à la vapeur, ou au four à micro-ondes.

 

 

Pommes de terre

 

Pomme de terre.

Le féculent super-digeste. Chère pomme de terre ! Pas question de vous priver de ce féculent adoré, zéro FODMAPs à l’horizon ! Elle cale, elle est bonne, pour ne pas dire délicieuse, tout le monde l’apprécie et personne ne s’est jamais plaint de mal la digérer.

C’est une excellente source de potassium, bon pour le cœur et une source tout à fait honorable de vitamine C.

 

Attention !

Attention !

Elle est très digeste, sauf noyée dans un litre de graisse d’oie aillée, mais là, la pauvre n’y est pour rien ! Même chose pour les frites et les chips ultra-grasses et salées (ce n’est pas un cadeau pour l’estomac, le sel).

La meilleure façon d’en manger : Cuite vapeur avec un filet d’huile d’olive, sel, poivre. C’est tout ! Cuite au four et aromatisée avec une petite sauce maison à la menthe. A la poêle, à l’étouffée, avec des petits légumes.

 

 

Carottes

 

Carotte.

L’amie du foie. Pour ce qui est de rendre aimable, rien n’est prouvé. Mais comme alliée de la cellule hépatique, la carotte est admirable. En jus ou cuite, vous n’aurez jamais rien à lui reprocher. Râpée, crue, vérifiez qu’elle ne vous tracasse pas ; il suffit généralement de contrôler les quantités pour que tout se passe bien. Ne la noyez pas sous un litre de sauce, ce serait trop dommage. Du jus de citron et un trait d’huile d’olive ou de noix, c’est très bien !

La carotte est un bon aliment santé, fortement pourvue en caroténoïdes (couleur orange). Elle est bien placée dans les “hit-parades” diététiques de la prévention anticancer, anti diabète, anti emphysème (pour une bonne respiration pulmonaire) et protectrice cardiaque.

La meilleure façon d’en manger. Rapé très finement, en petite quantité. Cuite entière (petites carottes nouvelles) ou en rondelles (grosses carottes), vapeur, avec un filet d’huile d’olive au moment de servir.

 

 

Betteraves rouges

 

Betterave.

Surtout pas crue et râpée. La betterave crue râpée « passera » moins bien que la betterave cuite, mais cette dernière contient tout de même des oligosaccharides. En entrée, façon « assiette de crudités », mieux vaut choisir des carottes râpées et quelques cubes de betterave pour la couleur.

 

 

Ail

 

Ail.

L’ail se situe entre l’aliment et le médicament car il renferme une large variété d’antioxydants. Il protège le cœur, le cerveau et les poumons. De plus, il fluidifie le sang, baisse la tension et le taux de cholestérol. Et renforce notre immunité et nous protège des cancers digestifs (colon et estomac). C’est un antibiotique naturel, efficace contre l’herpès, les parasites intestinaux, les mycoses, la grippe, le rhume et les gastro-entérique…

Mais attention, il fait partie des FODMAPs (c’est un oligosaccharide) et il est assez peu digeste. On peut améliorer la situation en ôtant sont germe vert, en le pressant dans un presse-ail (car les fibres restent dans l’appareil), en le faisant macérer dans de l’huile d’olive, ou en le cuisant.

On peut le consommer cru ou cuit. Il est disponible toute l’année et se conserve plusieurs mois dans un endroit sec, frais, aéré et sombre. Mais pas au réfrigérateur.

Au-delà de trois gousses d’ail par jour, il devient toxique. Et au-delà de huit gousses, c’est l’hémorragie gastrique !

 

 

Artichauts

 

Artichauts.

Les artichauts contiennent de nombreux antioxydants, des fibres, des vitamines, du calcium, du potassium, du souffre, du fer, du cuivre et du zinc. Il protège le foie et abaisse le cholestérol grâce à la cynarine. Il est conseillé aux diabétiques car l’inuline qu’il contient stabilise le taux de sucre sanguin et favorise la prolifération des bonnes bactéries de l’intestin au détriment des mauvaises. De plus sa silymarine, protégerait du cancer de la peau.

Mais attention, son eau de cuisson est déconseillée aux personnes souffrant de la goutte et il faut le consommer rapidement après la cuisson, car certains composés toxiques peuvent apparaître.

Les lecteurs vous recommandent :
Légumes de saison du mois de mars

De plus il contient des FODMAPs (les Oligosaccharides) qui ne sont pas bons pour le cœur, mais quelques feuilles ne poseront pas de problèmes. Il faut rester raisonnable !

On le trouve d’avril à octobre. Lors de son achat pour vérifier sa fraîcheur, il convient de briser une feuille et de constater une cassure nette avec un bruit sec et la présence de sève qui perle. Dans ce cas, il est à point.

Il se conserve quelques jours dans le bac à légumes du réfrigérateur et son cœur peut être congelé.

On les mange cru ou cuits à la vapeur.

 

 

Laitue

 

Laitue.

La valeur nutritionnelle des salades varie selon les espèces, leur fraicheur et les époques de l’année. Elles apportent en général peu de calories et sont recommandés pour les régimes à condition de ne pas trop les assaisonner.

La laitue est la reine des salades et se décline en plus de 100 variétés différentes.

Elle a des vertus calmantes et sédatives, liés à la présence de son principe amer. Ainsi qu’elle contient de nombreux oligo-éléments et des vitamines B9 et C. De plus, elle est riche en fibres qui facilitent la digestion et le transit intestinal. Enfin elle nous préserve de certains cancers et permet de réguler le taux de cholestérol.

 

 

Batavia

 

Batavia.

La laitue batavia peut être blonde, brunes ou iceberg et à des feuilles gaufrées très craquantes. Elle a une agréable saveur bien marquée et est riche en fer, en potassium, en bêtacarotène et en vitamines.

Elle provient d’Europe du Sud et d’Asie et peut être consommée crue ou cuite. Selon vos préférences ?

La laitue batavia se garde plusieurs jours au réfrigérateur, mais il est recommandé de la consommer rapidement car elle perd très vite ses précieuses vitamines.

 

 

Salade frisée

 

Frisée.

La salade frisée à des feuilles dentelées, qui sont bien rigides, si elle est fraîche et de bonne qualité. Comme la batavia, elle est riche en vitamine C, si on la consomme rapidement.

Elle contient également beaucoup de fibres et de vitamines A et K. De plus elle offre des bienfaits santé pour le Foie, car elle est dépurative, digestive et tonique.

Mais attention car on dit également qu’elle est légèrement laxative !

 

 

Laitue Romaine

 

Salade romaine.

La romaine est une salade d’un vert vif qui se distingue des laitues pommées par la forme de ses larges feuilles, et le plus souvent en forme de cuillère. Surtout cultivée dans le Midi de la France, elle est appréciée pour son croquant. Elle porte son nom suite à son introduction en France par le fief papal d’Avignon.

La romaine est un légume composé à 95% d’eau. Entrent dans sa composition de nombreux types de vitamines (provitamine A, vitamines B1, B2, B3, B5, C et E) ainsi que des minéraux et oligo-éléments (forte concentration en potassium suivie de calcium, fer, iode, magnésium, phosphore, zinc…). Avec un apport calorique (18,20 Kcal aux 100g) et une concentration lipidique assez faibles (0,6g aux 100g), l’étude de cette laitue a permis la mise en évidence de certains acides phénoliques contenus dans ses fibres. Ces acides sont d’excellents antioxydants permettant la prévention de nombreuses maladies.

Généralement consommée crue, assaisonnée d’une vinaigrette, seule ou accompagnée d’autres verdures, la romaine peut également se marier avec de la viande froide, des œufs, des légumes ou encore des pâtes. Aussi utilisée en tant que garniture, on peut la retrouver cuite braisée, farcie ou à la crème.

 

 

Présentation de mes fruits.

 

 

Les cerises

 

Cerise.

L’arrivée des cerises, sucrée et délicieuses, nous annonce que l’été approche. En plus de ses qualités gustatives, elles possèdent également de nombreux bienfaits pour améliorer notre santé.

En effet, grâce à sa quercétine et ses flavonoïdes, elle limiterait le risque de cancer du côlon.  Elle possède également des propriétés anti-inflammatoires et antioxydantes bénéfiques pour nos muscles et notre peau qui calmerait nos migraines. 😉

Les lecteurs vous recommandent :
Fruits et Légumes de saison du mois d'avril en France

Ainsi que des capacités diurétiques qui vont soutenir le nettoyage de nos reins et d’autre qui vont nous aider à digérer tout en fortifiant notre intestin.

Enfin, après cette longue liste, elle va nous aider à nous endormir. Tzzzzz

Bonne nuit. 🙂

 

Pour les FODMAPs

Il convient de vous méfier des cerises, car elles sont très bonnes et ont beaucoup de qualités (voir ci-dessus). Mais elles sont également très riches en FODMAPs, alors méfiance …

FODMAPs : monosaccharides, polyols (sorbitol).

 

 

Figues

 

Figue.

La figue est probablement originaire de la méditerranée. Elle connue depuis l’Antiquité en tant qu’aliment, mais également pour ses nombreuses vertus thérapeutiques. Elle était notamment très appréciée des Grecs et des Romains qui répandirent sa culture en Europe.

Il existe à présent plus de 150 variétés différentes qui sont cultivées dans de nombreux pays. Les plus courantes sont les figues noires, les vertes et les violettes.

Elle est riche en potassium, en fibres et en sels minéraux.

La figue est recommandée pour traiter la constipation.

 

 

Fraises

 

Fraise.

La fraise est un des fruits les plus répandus dans le monde. Son nom vient du latin « fragum » qui signifie parfum et de l’ancien français « fraie ». De tous temps, la fraise a séduit par sa saveur et son parfum. La fraise des bois est l’ancêtre de la fraise cultivée. Il existe plus de 600 variétés de fraises classées selon leur taille, texture et couleur. Certaines variétés sont originaires d’Amérique du Nord et du Sud.

Elle est riche en vitamine C, en potassium, en magnésium et en acide folique.

La fraise est recommandée pour soigner les rhumatismes et les états anémiques. Mais aussi pour réguler les fonctions digestives.

 

 

Groseilles

 

Groseille.

Les groseilles apportent de nombreux minéraux et oligoéléments utiles pour notre organisme. Il s’agit notamment du potassium, du phosphore, du magnésium, du fer, du calcium et de nombreuses vitamines A, B et C. Ces minéraux et la vitamine C, font de la groseille un excellent antioxydant préservant nos cellules d’un vieillissement prématurés pouvant entraîner des cancers, des maladies cardio-vasculaires, de l’arthrite ou des inflammations. Mais elles permettent également de favoriser le nettoyage des voies rénales, de lutter contre l’hypertension, l’anémie et la toux

 

 

Melon

 

Melon.

Les melons sont avec les pastèques les fruits les plus aptes à nous désaltérer en été. Peu calorique et très rafraîchissant. En outre ils sont une excellente source de bêta-carotènes qui protègent la rétine (les yeux) et préservent la peau du soleil. Ils sont également un excellent antioxydant (prévention des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et du vieillissement des cellules). Mais ils permettent également de nettoyer les reins, de limiter la tension artérielle, de favoriser le transit et grâce à l’acide folique (vitamine B9) de prévenir la maladie d’Alzheimer et certaines dépressions.

 

 

RÉFÉRENCES INTERNET ET BIBLIOGRAPHIQUE :

 

 

 

Tout le potager

 

Secrets des plantes pour se soigner naturellement

 

Guide de la santé dans votre assiette

 

5 fruits et légumes par jour !

 

 

Après avoir parcourus attentivement ou survolé cette liste de fruits et légumes du mois de juin. Je vous encourage à vous rendre dans votre marché local ou chez vos producteurs locaux, pour découvrir ou redécouvrir concrètement tous ces fruits et légumes. Puis de vous régaler !

 

 

 

 

Thierry KLETHI - Blog La santé en mangeant

A très bientôt,
Thierry Klethi
La santé en mangeant

 

 

MES PRODUITS AMAZON

Pour vous permettre de trouver rapidement et au meilleur prix les ouvrages dont je m’inspire lors de la rédaction de mes articles et les objets ou produits que j’utilise régulièrement. Je me suis affilié avec AMAZON et je vous propose ci-dessous des liens vers ce site de commerce en ligne. Pour plus de détails sur mon affiliation, cliquez sur ce lien.

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1K
    Partages
  • 1K
  •  
  •  
  •  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.