Définitions

Définition de Glucides

DÉFINITION DE GLUCIDES

Les glucides sont avec les lipides et les protides, les constituants essentiels de l’alimentation. Ils sont composés de carbone, d’oxygène et d’hydrogène. Ils devraient représenter environ 50% de la ration calorique moyenne journalière, selon les recommandations officielles (Programme National de Nutrition et de Santé). Ils apportent environ 4 Kilocalories par gramme.

 

DEUX TYPES DE GLUCIDES

Il existe deux types de glucides : les simples et les complexes.

 

Les glucides simples

  • Ils sont aussi appelés sucres rapides et ont un goût sucré. Les glucides simples sont des molécules à 5 atomes de carbone (les pentoses) ou à 6 atomes de carbone (les hexoses). Ce sont des monosaccharides car ils sont constitués d’une seule brique essentielle = eux-mêmes (par exemple le glucose et le galactose).
  • Les disaccharides sont aussi des sucres simples bien qu’ils soient constitués de 2 briques essentielles. Ce sont les disaccharides. Les combinaisons sont alors très variées : le saccharose est une association de glucose et de fructose ; le lactose, une association de glucose et de galactose.
Les lecteurs vous recommandent :
Définition de Oligosaccharide

 

Les glucides complexes

  • Ce sont des polysaccharides aussi appelés sucres lents. Ils n’ont généralement pas un goût sucré. Ils sont organisés en chaînes longues, complexes et ramifiées de glucides simples.
  • Certains sont dits hydrolysables, c’est à dire transformables en une myriade de glucides simples. C’est le cas de l’amidon présent dans les féculents comme le pain, les pâtes, etc. et du glycogène présent dans le foie des animaux et dans la viande.
  • D’autres sont non hydrolysables, c’est à dire que nous ne savons pas les transformer : c’est la cellulose des plantes et des fibres végétales. Ils se retrouvent dans les selles sans avoir été assimilés.

 

GLUCIDES ET ALIMENTATION

Il est conseillé d’avoir une alimentation faite à 50% de glucides, le tiers étant sous forme de sucres rapides et les 2/3 sous forme de sucres lents. Malheureusement, dans l’alimentation actuelle, les proportions sont inversées, si ce n’est pire.

 

MALADIES LIÉES AUX GLUCIDES

  • La mauvaise mobilisation des glucides est due à un défaut d’insuline ou à une résistance des récepteurs à l’insuline dans les organes qui l’utilisent : c’est le diabète qui provoque une élévation anormale du taux de glucose dans le sang.
  • Le défaut de glucose dans le sang s’appelle à l’inverse l’hypoglycémie.
  • Le défaut congénital en certaines enzymes est responsable de maladies comme la galactosémie ou la fructosémie, qui correspondent à une accumulation dans l’organisme de sucres que l’organisme ne sait pas détruire.
Les lecteurs vous recommandent :
Définition de Hématologie du sang

 

SOURCE

Image docteurclic
http://www.docteurclic.com

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •