Thierry KLETHI - Blog La santé en mangeant

Introduction

JE VAIS VOUS EXPLIQUER EN QUELQUES MOTS MA DÉMARCHE DE RÉDACTION DE CE BLOG.

 

Centre hospitalier de Sélestat

 

 

Tous d’abord les événements m’ayant conduit à décider de changer d’alimentation :

Mon parcours médical

Maux de ventre et traitements par antibiotiques

En Septembre 2010 j’ai suivis un traitement aux antibiotiques suite à d’importantes douleurs au ventre durant plusieurs semaines. Durant ce traitement, la douleur se calme.

Une semaine après la fin de ce traitement, la douleur au ventre revient en force. Un nouveau traitement aux antibiotique m’est prescrit. Le Docteur suppose que le premier traitement n’a pas duré suffisamment longtemps pour traiter totalement l’infection.

Premières hospitalisations

Vu que les deux traitements par antibiotiques n’ont pas supprimés le problème. Mon Docteur m’envoi Fin octobre 2010, faire des examens au Centre Hospitalier de Sélestat. Lors de ces examens, les médecins décident qu’il faut immédiatement m’hospitaliser. Il m’annoncent qu’ils ont décelé une importante infection de l’intestin. Cette infection nécessite un traitement immédiat. Elle serait due à la présence de nombreux diverticules sur la paroi intestinale. Je suis donc hospitaliser sous perfusions médicamenteuses durant plus semaines. Une opération n’est pas envisagée.

Les années suivantes en 2011 et 2012, j’ai subi plusieurs petites hospitalisations de quelques jours suite à des crises très prononcés. Mais rien de bien dramatique :-), on s’habitue à nos pathologies.

 

 

Hospitalisation de Thierry

 

 

Une crise importante

Le dimanche 13 Janvier 2013 en début de soirée, j’ai une crise bien plus importante que celles habituels. J’appel le médecin de garde. Quand il arrive, il constate la situation et me fait transférer d’urgence au Centre Hospitalier de Sélestat par ambulance.

Constat : Une péritonite avec percement de l’intestin

Une fois sur place en fin de soirée, une péritonite généralisé d’origine probable de diverticulite sigmoïdienne perforée de l’intestin est pronostiqué. Une opération d’urgence est planifiée. Vers quatre heure du matin, je suis sur la table d’opération devant un Docteur qui me dit qu’il a dû venir spécialement pour s’occuper de moi. Il précise qu’il en aura pour un bon moment pour remédier à la situation. Lors de mon réveil, on m’annonce que l’opération a durée plus de douze heures. L’infection était importante et il a fallut tous nettoyer puis recoudre l’intestin. Ils m’ont également annoncé, que l’appendice était enflammé par contact avec l’intestin. Ils en ont donc profité pour réaliser une ablation préventive de l’appendice. C’était préférable avec mes “problèmes” pour éviter de risquer une autre intervention plus tard suite à une appendicite.

Par chance, je suis toujours vivant

Le docteur m’a également annoncé que j’ai eu énormément de chance qu’un repli de l’intestin a obturé la perforation et a limité la propagation de l’infection dans le reste du corps. Si l’infection s’était librement propagé, il n’aurai rien pu faire. Je ne serais plus parmi vous. Cette hospitalisation à durée plus de trois semaines et une nouvelle hospitalisation à été prévu un mois après pour faire le bilan de la situation post-opératoire.

Suites post-opératoires

Le 12 mars 2013, je retourne au Centre Hospitalier de Sélestat pour réaliser des analyses et les constats de la situation post-opératoire. Les résultats font état d’une sténose modérée d’allure séquellaire cicatricielle au niveau distal du sigmoïde, après une diverticulite. Ainsi que d’une résection rectosigmoïdienne, sous cœlioscopie. Il faut planifier une nouvelle opération pour effectuer une résection rectosigmoïdienne par voie cœlioscopique d’une partie de l’intestin complètement nécrosée suite à l’infection.

Nouvelle opération pour l’ablation d’un morceau de l’intestin

Le 24 avril 2013, je suis à nouveau Hospitalisé au Centre Hospitalier de Sélestat. Cette fois pour une résection rectosigmoïdienne coelio-convertie en laparotomie suite à une diverticulite sigmoïdienne compliquée perforées. Cette ablation a été  complexifiée par un grand nombre d’adhérences suite aux infections et opérations précédentes. Il n’a donc pas été possible de procéder par cœlioscopie. J’ai dû être complètement ouvert du pubis au nombril pour réaliser cette ablation. Lors de cette opération un échantillon a été prélevé pour réaliser un test de  présence de la maladie de Crohn. Les résultats ont été jugés non concluant. Le Médecin m’a annoncé qu’un nouveau test sera réalisé, lors d’un de mes futurs séjours à l’hôpital. Je reviendrais bientôt, il en était sûr.

Vacances au Pérou 🙂

Pour oublier tous ces tracas, je casse ma tirelire et en Juillet 2014, je pars en vacance au Pérou. Loi des séries ou fatalité, je suis Hospitalisé au Pérou suite à une intoxication alimentaire dû à des salmonelles. Décidément j’ai pris un abonnement avec les Hôpitaux !

 

 

Hospitalisation de Thierry

 

 

Quelques nouvelles hospitalisations

Après mon retour en France je suis à nouveau hospitalisé le 25 novembre 2014 au Centre Hospitalier de Sélestat pour d’importantes douleurs suite à une iléite. Puis à nouveau le 8 janvier 2015, toujours à Sélestat pour d’importantes douleurs provenant d’une iléite terminale étendue. Le Médecin avait bien raison, je fais des séjours réguliers à l’hôpital. A force je suis connus et me suit fait des amis d’hôpital, si on peut dire 😉

 

 

Hôpital de Hautepierre

 

Je décide de changer d’Hôpital

Le 18 mai 2015, nouvelle hospitalisation mais je décide de changer d’Hôpital. Je suis donc hospitalisé au Centre Hospitalier de Hautepierre pour une occlusion sur bride intestinale. Au vu de mes remarquables antécédents, un nouveau dépistage de la maladie de Crohn est effectué. La maladie est confirmée. Je suis donc classé en Affection Longue Durée par la Sécurité Sociale et un traitement à base de corticoïdes (9 mg/jours) m’est prescrit. Ce traitement doit se prolonger pour le reste de ma vie.

 

Maladie de Crohn

Dans un premier temps je suis satisfait qu’un nom soit enfin donné officiellement à mes problèmes gastriques. Ainsi que de disposer d’un traitement pour améliorer mon état. Mais ont m’annonce que ce traitement ne supprimera pas ma maladie, mais en limitera uniquement les conséquences tant je prend les médicaments. Donc pour toujours, si je ne veut pas que la situation s’aggrave…

Je fais un point sur ma maladie de Crohn et ses conséquences

 

Réflexion

Cette situation de dépendance médicamenteuse ne me convient pas. Même s’il faut reconnaître que les crises sont moins douloureuses, mais toujours aussi fréquentes.

Concernant mon régime alimentaire, les Docteurs me disent qu’il n’est pas nécessaire de modifier mes pratiques alimentaires. Mais si je le souhaite, il peut être intéressant que je repère les aliments précurseurs de mes crises.  Puis que je limite la consommation de ceux-ci.

L’idée de devoir déverser à vie des anti-inflammatoires dans mon organisme pour limiter les effets de ma “maladie de Crohn” sans rien changer pour améliorer la situation ne me convient pas. Cela me fait penser à des pompier aspergeant un feu avec un brumisateur sans songer à retirer le combustible sous les flammes. Cette manière de procéder ne peut pas résoudre durablement la situation, mais tout au plus limiter la propagation du feu.

 

 

Hospitalisation de Thierry

 

 

Décision

Je décide par conséquent de prendre les choses en main et débute des recherches pour mieux comprendre ma pathologie et les moyens d’améliorer concrètement la situation. Je constate rapidement que mon image du pompier déversant avec parcimonie de l’eau sur un incendie correspond bien à ma situation. Pour l’améliorer, il convient de traiter l’origine du problème et non de se contenter de réguler sa propagation en limitant ces conséquences.

Je découvre le régime FODMAP, le régime du Docteur SEIGNALET, le régime du Docteur Norman WALKER, du Docteur SHELTON et autres.

 

Mise en pratique de mes découvertes

Je met en pratique ces différents préceptes, tout en continuant le traitement médicamenteux. La situation s’améliore et les crises sont moins fréquentes.

Je poursuis toujours ma recherche d’une solution d’amélioration durable qui j’espère me permettra de réduire, ou de stopper la prise de médicaments. Car même si mon Médecin m’indique que ces médicaments ne sont pas les plus dangereux pour la santé. Il reconnait qu’un traitement de longue durée aura obligatoirement des effets secondaires. Mais il me proposera d’autres médicaments pour y remédier.  Je ne dois pas m’inquiéter, il a pleins de médicaments à me proposer…

Quelques rencontres sur le net qui vont renforcer ma détermination.

Je découvrir divers blogs ou sites internet sur l’alimentation cru. Le plus notable est celui de Thierry CASASNOVAS qui devient une référence pour moi. Mais également d’autres, tels que le Sportif Vivant, Cilou et bien d’autres …

Réduction de la prise de médicaments

La situation s’améliore encore et contre avis médical, je réduis de plus en plus la quantité et la fréquence des prises de médicaments tout en limitant mes crises. C’est très encourageant et j’espère très prochainement pouvoir me passer totalement des corticoïdes. Mais ce cheminement prendra encore quelques mois.

Longue est la route qui  nous mène à la santé et au bien-être, mais seul compte la destination que nous atteindrons.

Je suis conscient du chemin restant à parcourir et des améliorations restants à réaliser pour optimiser mes pratiques alimentaires. C’est un bon début, mais il me parait également utile de repenser notre mode de vie.

Conclusion

Souhaits

Je souhaite dès à présent partager humblement avec vous mon cheminement. Pour si possible vous aider à trouver les informations nécessaires à vos démarches personnels.  Mon objectif  et celui de notre blog étant de vous apporter mon aide pour vous permettre de mieux comprendre l’origine de vos maux. Vous aider à trouver une possibilité de les limiter voir de les éviter pour améliorer vos conditions de vie et votre état de santé.

Remerciements

Je remercie très chaleureusement tous les lecteurs téméraires qui aurons eu la patience et le courage de me lire jusqu’au bout. Je vous demande d’excuser mon style d’écriture très approximatif et souhaite de tout cœur pouvoir répondre à vos préoccupations et vous apporter des réponses nécessaires à vos démarches santés.

Thierry KLETHI - La santé en mangeant

 

Projets d’orientation pour notre blog

Les premières thématiques que nous allons aborder ensemble suivront mon cheminement personnel, il s’agit du régime sans FODMAP, du régime du Docteur Jean SEIGNALET, du régime du Docteur Norman WALKER, du régime Docteur Herbert SHELTON et de principes et de pratiques d’hygiénisme

Dans un premier temps je souhaite partager avec vous mes découvertes de ces différents régimes. Puis je me baserais sur vos demandes et souhaits, ainsi que sur la suite de notre cheminement pour amender ce blog. Dans cet objectif, n’hésitez pas me faire part de vos remarques et demandes. J’essayerais d’y répondre au mieux le moment venu, en fonction de mes capacités et de mes connaissances.

Merci à toutes et tous… pour tous ces moments que nous pourrons partager sur ce blog.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    1
    Partage
  • 1
  •  
  •  
  •  
  •