Pommes

La Pomme

Vie pratique – Mes aliments – La Pomme

 

LA POMME

 

Bonjour à toutes et tous,

Aujourd’hui, je vais vous présenter un nouveau fruit, il s’agit de la pomme. Cette présentation se décomposera en plusieurs chapitres qui sont : Ses origines (histoire et/ou géographie), ses principales qualités (nutritionnel et/ou de soins) et enfin comment la consommer.

 

La pomme

 

SES ORIGINES

Il y a quatre-vingts millions d’années, la pomme poussait à l’état sauvage dans les contrées du Sud du Caucase jusqu’en chine (au Sinkiang). Elle fut consommée pour la première fois par les habitants des plateaux d’Anatolie (en Turquie). Puis avec le réchauffement climatique, elle se répand en Europe. Nous en avons retrouvé dans des villages lacustres de la période Néolithique en Suisse et en Italie.

Durant la période Romaine, on dénombre une vingtaine de variétés de pommes qui disséminés lors des conquêtes Romaines dans toute l’Europe.

Dix siècles plus tard, on dénombre à présent une quarantaine de variétés de pommes. Elles sont sélectionnées pour leurs qualités gustatives, leur rendement et leur résistance aux maladies. Malgré ces critères de sélection, les variétés les plus fragiles ne sont pas totalement abandonnées, mais subsistent localement et deviennent des produits de terroir spécifiques.

Depuis les années soixante, on a plus que le choix entre quelque 20 sortes de pommes, calibrées et conçues pour se conserver longtemps. Elles sont récoltées avant maturité, souvent fades et ultra-traitées pour résister aux maladies.

 

Le fruit préféré des Français

La pomme est le fruit préféré des Français : chaque ménage en achète en moyenne 18,5 kg par an. C’est une bonne nouvelle car ce fruit est l’un des plus intéressants sur le plan nutritionnel. Il peut en effet soigner et guérir un grand nombre d’affections. Un dicton bien connu dit d’ailleurs : « Une pomme par jour éloigne le médecin. »

 

C’est la saison !

La pleine saison s’étale entre septembre et mai (variable selon les variétés).

Bien qu’on en trouve toute l’année, la pomme est un fruit de saison et c’est en automne et en hiver qu’elle donne le meilleur d’elle-même, sur un plan gustatif comme nutritionnel.

 

Récolte et stockage

On la cueille généralement d’août à octobre pour la placer sous « atmosphère contrôlée ». Imaginez des sortes de gigantesques réfrigérateurs où la teneur en dioxyde de carbone et en humidité est très élevée, alors que celle en oxygène est très faible : 1 à 2 % contre 21 % normalement. L’atmosphère contrôlée préserve son croquant pendant des mois et ralentit son mûrissement.

Malheureusement, dès qu’elles en sortent pour être soumises à l’air libre, elles s’abîment très vite. Hors saison, achetez-les donc en petites quantités.

 

SES PRINCIPALES QUALITÉS

Elle contient :

Fibres : surtout des pectines, donc faciles à digérer et anticholestérol/anti-fringales.

Potassium : peut-être pas un « record » mais un excellent rapport potassium/sodium.

Vitamine C : un apport de sécurité, surtout si le fruit reste cru.

Quercétine : anti-inflammatoire, anti-allergie, anticancer, antivirale.

Phloridizine : brûle-graisses et « bonne mine ».

Eau : une haute teneur qui la rend particulièrement croquante, texture idéale pour couper la faim et en cas de régime

Polyphénols : puissants protecteurs.

Phlorétine : antitaches de vieillesse.

Calories : 54/100 g.

Antioxydants : Elle en est très riche en antioxydants. Surtout certaines variétés, comme la Red Delicious ou la Granny-smith.

Polyphénols (quercétine) : Aux propriétés anticancer, anti-inflammatoires, antivirale et anti allergie.

 

Elle permet :

La pomme fait partie des 10 meilleurs aliments santé du monde, selon la très sérieuse clinique Mayo (USA) réputée pour son approche préventive et pédagogique de la santé et de la nutrition.

 

Allaitement

Le manganèse de la pomme, anti-allergie, favorise l’allaitement. Avis aux jeunes mamans. Ce minéral est peu connu et pourtant ô combien précieux.

 

Elimination des poisons

Grâce à la Pectine, la pomme a d’excellentes capacités pour accompagner une cure de détoxination, car elle a la capacité de « nettoyer » l’organisme en piégeant certains poisons de l’organisme. Pour ce faire, une fois dans le système digestif, elle forme un gel avec le liquide environnant et emprisonne dans ce gel diverses molécules nocives pour les éliminer naturellement.

Ont dit même qu’elle permettrait de fixer et d’éliminer les éléments radioactifs. C’est pour cela qu’on administre des cures de pectine aux enfants de Biélorussie contaminés par Tchernobyl. Il s’agit de dissoudre des petits sachets de poudre de pectine dans de l’eau et d’en avaler chaque jour.

Certes, la radioactivité est une situation extrême, mais de nombreux spécialistes estiment que de consommer de la pectine permet de piéger et d’éliminer d’autres poisons bien plus courants.

 

Diabète

La pomme permet de stabiliser la glycémie (taux de sucre dans le sang) . Elle protège donc la santé, barre la route aux fringales et prévient le diabète de type 2. Mais aussi. Elle calme l’appétit. C’est vraiment un super-plan minceur !

 

Dents et gencives

Croquer dans une pomme, c’est faire du bien à ses dents et à ses gencives. On ne mange pas assez d’aliments durs et craquants, c’est ce que déplorent les dentistes. Alors ne pensez pas seulement compote, tarte ou pomme cuite. De plus, croquer une pomme en fin de repas permet d’augmenter le volume de la salive et d’empêcher le développement des bactéries responsables des caries. Croquez la pomme !

 

Constipation ou diarrhée

Elle permet de réguler le transit intestinal, lutter contre la constipation et la diarrhée, grâce aux nombreuses fibres très douces, qui forment un gel dans l’intestin et aux acides qui la compose.

 

Cerveau et mémoire

La pomme possède de réelles capacités antioxydantes vis-à-vis du cerveau en général et de la mémoire en particulier (testée chez des patients atteints de maladie d’Alzheimer). De plus compte tenu de sa fréquence de consommation, elle se hisse au premier rang des fruits les plus antioxydants.

Oui ! Notre petite pomme est le fruit le plus riche en antioxydant, selon le Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement). Un score ramené à une consommation courante, car dans l’absolu, sinon, elle se fait battre par la fraise, le litchi et le raisin, cependant nettement moins présents sur nos tables.

Les pommes les plus riche en antioxydants sont la Red Delicious, ainsi que la Granny-smith. Mais pour en profiter au mieux, il convient de les consommer avec la peau.

 

Attention !

 

 

 

 

 

 

Attention aux pesticides

Sachant qu’elles font partie des fruits les plus traités, il convient donc pour éviter les résidus de pesticides, qui réduiraient fortement son intérêt santé. D’acheter impérativement des pommes bio !

 

Asthme

Elle renferme de la quercétine qui est un anti-inflammatoire et un antiallergique. Autrement dit, elle aide à mieux respirer, notamment les asthmatiques.

Les lecteurs vous recommandent :
Les Citrons

Il suffirait de consommer au moins deux pommes par semaine pour limiter les crises d’asthme et les affections des voies respiratoires. Une récente étude menée auprès de 2 600 enfants âgés de 5 à 1O ans montre que même la consommation quotidienne de jus de pomme est associée à des sifflements respiratoires moindres (le principal symptôme de l’asthme).

La consommation de pommes par les femmes enceintes permettrait de limiter le risque de déclenchement de l’asthme chez leur bébé.

 

Ulcère gastrique

La pomme contient des polyphénols et plus précisément de la quercétine qui possède des propriétés anti-ulcère gastrique. Elle permettrait donc de prévenir l’ulcère gastrique et les maux d’estomac. Ces polyphénols ont également des propriétés anti-inflammatoires, antivirale et anti allergie.

 

Estomac

La quercétine que contient la pomme possède également des propriétés protectrices pour l’estomac grâce à ces propriétés anti-inflammatoires et antivirale.

 

Système cardiovasculaire

Par ailleurs, selon une récente étude parue dans le British Journal of Nutrition, la consommation de pommes réduirait le risque de syndrome coronaire aigu, c’est-à-dire d’angine de poitrine et d’infarctus. La pomme est une grande amie du système cardiovasculaire.

Elle protège le cœur en aidant à réguler le taux de cholestérol et en luttant contre l’hypertension. Mais pour cela, il convient de la manger entière, avec la peau.

Selon des études :

Si on mange deux à trois pommes par jour, cela correspond à une baisse de 15 % du cholestérol.

Pour une pomme par jour, cela correspond à une baisse de 20 % pour les risques cardiaques.

 

Graisses

La pectine contenue par les pommes est un gélifiant qui emprisonne les calories lors de leur passage dans le système digestif. Ce mécanisme est simple et entièrement mécanique : le gel formé par la pectine capture une partie des sucres et des graisses présents dans l’intestin. Ce qui permet ainsi à l‘organisme de les éliminer naturellement. Elle intensifie également la sensation de rassasiement. Par ailleurs, comme toutes les fibres solubles, la pectine accélère le transit intestinal (luttant en douceur contre la constipation).

 

Cancer

Plusieurs études ont par ailleurs montré que la consommation régulière de pommes faisait diminuer le risque de développer un cancer, notamment du poumon ou colorectal. Par ailleurs, la consommation d’au moins une pomme par jour ou de jus de pomme aurait un effet préventif contre les cancers du sein, du poumon et colorectal. Grace à la quercétine et aux amidons résistants qu’elle contient. Elle représente donc un certain espoir, pour devenir un aliment anticancer.

Le pouvoir antioxydant (et donc protecteur des cellules et antivieillissement) de la pomme se concentre essentiellement dans sa peau. Le pouvoir antioxydant de la pelure de pomme est de 2 à 6 fois plus élevé que celui de sa chair.

En outre, les pommes consommées avec Ia peau sont plus efficaces que les pommes épluchées pour réduire la multiplication des cellules cancéreuses.

 

Attention !

 

 

 

 

 

 

Attention aux pesticides

Qui dit pommes avec la peau dit pommes bio, car il ne s’agit pas d’ingurgiter les nombreux pesticides utilisés pour traiter les pommes, pour améliorer sa santé. Ce serait clairement contre-productif !

 

Aphtes

Si vous avez des aphtes quand vous mangez des noix, croquez en même temps dans une pomme, c’est délicieux et vous protégerez votre muqueuse buccale. 😉

 

Cholestérol

La pomme est très intéressante lorsque l’on a un taux de cholestérol élevé. Car elle contient de la pectine qui à la propriété de former un gel qui permet d’emprisonner une partie du cholestérol et des sucres dans l’intestin. Cette fibre joue un rôle fondamental dans l’élimination des sels biliaires intervenant dans la fabrication de cholestérol par l’organisme lui-même. Des études menées à l‘université de Toulouse ont montré qu’en mangeant deux pommes par jour, on pouvait faire chuter son taux de mauvais cholestérol (et améliorer le rapport bon/mauvais cholestérol).

Les résultats sont d’autant meilleurs que l’on consomme les pommes avec leur peau. Ce qui implique de les laver et de choisir des pommes bio (non traitées).

Des chercheurs américains ont fait tester une cure de pommes à des femmes ménopausées. Il s’agissait de consommer deux pommes par jour. Ce qui entraîné une baisse du cholestérol de 9 % en 3 mois. De plus, il a été constaté que le « mauvais » cholestérol à baissé de 16 %.

Après 6 mois de cure, leur taux de cholestérol avait baissé de 13 %. Et le « mauvais » cholestérol, de 24 %.

 

Maux de gorge

Pour adoucir votre gorge, mangez des pommes au four. Elles ont la vertu de la rendre douce et de vous octroyer une voix mélodieuse.

 

Coupe faim – perte de poids

Coupe-faim

Les pommes constituent un excellent coupe-faim. Pour limiter votre prise alimentaire, mangez une pomme, une demi-heure avant chaque repas en mâchant longuement. Ses pectines et ses amidons dits « résistants » aident à réguler l‘appétit et à contrôler la satiété, ou sensation de « ventre plein ».

 

Perte de poids

Elle renferme un polyphénol appelé phloridizine, aux propriétés brûle-graisses et brûle sucres.

Elle aide à perdre du poids et se révèle un excellent anti-fringale (voir les principes du Régime Pomme dans le chapitre contenant les recettes à base de pommes).

Ce fruit a aussi la propriété d’être laxatif, si on le croque le matin à jeun.

 

Rhume et grippe

Quand vous n’arrivez pas à vous remettre d’une grippe et qu’elle vous laisse sur les rotules. Faites une monodiète : mangez 5oo grammes à 1 kg de pommes crues râpées pendant 2 ou 3 jours, à I ‘exclusion de toute autre nourriture.

Ce jeûne « amélioré », en mettant le système digestif au repos, peut en effet permettre à l’organisme de retrouver des forces.

En plus, la quercétine qu’elle contient à des propriétés antivirales et anti-inflammatoires qui permettrons de lutter contre les virus du rhume ou de la grippe. Ou de renforcer notre immunité.

Mieux vaut prévenir que guérir …

 

Antirides

La pomme renferme des substances « antirides », telles que des oligosaccharides. Mais aussi de la phlorétine xyloglucoside, qui est un antitaches cutanées. Elle contient même de la phloridizine, qui est un autobronzant naturel !

C’est essentiellement dans les pépins de pommes, que se trouvent de petits trésors. Il s’agit notamment de l’acide ursolique, un anti-âge qui entre dans la composition de célèbres cosmétiques extrêmement onéreuses. Qui semblent être également efficaces…

En interne, l’acide ursolique possède des propriétés anti-inflammatoires, antiseptiques et anticancer (il pousse les cellules cancéreuses à s’autodétruire).

Appliqué sur la peau, il raffermit, stimule la production de collagène et s’oppose à l’installation des rides avec la plus grande fermeté.

On trouve de l’acide ursolique dans de nombreux végétaux, par exemple la menthe poivrée, l‘origan, le thym, la lavande et dans quelques fruits comme la prune.

 

MA TOUCHE PERSONNELLE

Insomnie

En cas d’insomnie, je peux vous proposer d’essayer la petite recette suivante :

Les lecteurs vous recommandent :
Les épinards

Couper une pomme en rondelles.

Puis couvrez avec ½ litre d’eau bouillante.

Laissez mijoter à feu doux durant une heure, sans faire bouillir.

Puis versez dans une tasse à travers une passoire.

Sucrer avec 1 cuillerée de miel d’aubépine ou d’oranger.

 

Dégustez avant d’aller vous coucher. Vous passez une excellente nuit, dans les bras de morphée !

 

Rhumatismes

Si vous souffrez de douleurs articulaires, je peux vous proposer une petite cure qui se pratique à l’automne et devrait améliorer un peu la situation pour passer les frimas de l’hivers.

La première semaine.

Remplacez votre petit-déjeuner par 2 ou 3 pommes reinettes bio qui vous mangez avec la peau.

La deuxième semaine.

Le petit-déjeuner et le déjeuner sont remplacés par des pommes uniquement.

La troisième semaine.

Vous faite une monodiète de pommes et ne mangez que des pommes, le matin, à midi et le soir !

La quatrième semaine.

Vous reprenez un diner normal, mais les autres collations seront toujours uniquement composées que de pommes.

La cinquième semaine.

Seul le petit-déjeuner reste entièrement composé de pommes.

La sixième semaine.

C’est le retour à une alimentation normale. Mais ne buvez que de l’eau.

 

Cette cure permet de « nettoyer » l’organisme et tout particulièrement les articulations. Elle est fortement recommandée en cas de goutte, d’arthrite ou de rhumatismes mais aussi pour éliminer certains poisons de l’organisme.

 

SES PRINCIPAUX DÉFAUTS

 

Attention !

 

 

 

 

 

 

Attention aux FODMAPs

En cas d’intolérance intestinale

La pomme contient deux types de sucres (fructose et sorbitol) qui peuvent être mal tolérés par certaines personnes lors d’une consommation crue. Dans ce cas, elle risque d’occasionner des gaz, des ballonnements et des diarrhées.

Pour préserver ces systèmes digestifs fragiles, il est recommandé d’effectuer une légère cuisson pour l’adoucir, tout en bénéficiant de la majeure partie de ses bienfaits.  Comme elle contient assez peu de vitamines, elle ne sera pas trop dénaturée par la chaleur et devient toute douce.

 

Attention !

 

 

 

 

 

 

Attention à l’hespéridine

Lors de la prise de médicaments.

Tout comme pour le jus de pamplemousse, le jus de pomme renferme un composé, l’hespéridine, qui peut interagir avec la prise de certains médicaments. Elle empêche l’absorption de nombreuses molécules.

Si vous suivez un traitement médicamenteux, ne prenez pas vos médicaments avec un verre de jus de pomme.

 

Attention !

 

 

 

 

 

 

Attention aux allergies

Les allergies

Si croquer une pomme avec la peau vous procure de drôles de sensations en bouche. Passagères certes, mais fort désagréables, à mi-chemin entre les démangeaisons et les brûlures ?

Épluchez-la ou faites-la cuire, car vous êtes allergique à certaines de ses protéines, qui sont concentrées dans sa peau.

Les personnes allergiques au bouleau sont susceptibles d’être également hypersensibles à la pomme (démangeaisons dans la gorge) : il s’agit d’une allergie croisée. Parlez-en avec votre Médecin allergologue.

 

Attention !

 

 

 

 

 

 

Attention aux pesticides

Cires et pesticides

Rincez bien votre pomme, ou nettoyez-la à l‘eau et au savon pour éliminer l’éventuelle fine couche de cire (morpholine) qui pourrait la recouvrir.

Les pommes font partie des fruits qui contiennent le plus de résidus de pesticides. Un seul réflexe : optez toujours pour des pommes bio, pour pouvoir les consommer en entier, avec la peau, sans risques. C’est en effet dans la peau que se concentre un grand nombre des composés magiques de la pomme (fibres, antioxydants, etc.).

De nos jours, la polir vite fait sur un jean crasseux, tout juste achetée sur un marché, pour la croquer à pleine dents, est un concept poétique mais plutôt douteux sur le plan de l’hygiène. En effet les pommes font parties des fruits les plus traités. Pour éviter de consommer des résidus de pesticides. Achetez-les bio !

 

MA TOUCHE PERSONNELLE

Lors de toutes nos préparations, arrosez immédiatement les coupes de pommes avec du jus de citron, pour éviter que la chair ne brunisse.

Pourquoi la chair des pommes ou des poires, plutôt blanche/jaune, brunit si vite ?

Parce qu’elle est très riche en antioxydants invisibles. L’oxygène n’est pas le seul responsable de la caractéristique couleur brune qui recouvre la pulpe de ces fruits. Une enzyme, appelée polyphénoloxidase (POP) est également responsable. Quand on coupe ou qu’on mord dans une pomme, ces POPs réagissent avec les phénols, composés très protecteurs et sous l’influence de l’oxygène, cet ensemble de composés donnent naissance à des quinones, qui se transforment en mélanine et forme le pigment brun.

Ce processus est commun à tous les fruits et légumes, mais est plus ou moins visible et accéléré selon l‘acidité du végétal.

Les citrons, par exemple, ne brunissent pas ou très lentement, c’est pourquoi on conseille de mettre un filet de leur jus sur les fruits coupés : la vitamine C et l’acidité diminuent la présence de quinones, et donc de mélanine.

Les industriels recourent à bien d’autres techniques pour préserver la couleur de leurs végétaux. Par exemple à l’acide citrique ou au vinaigre pour les légumes, au chlorure de sodium (E300 à E321), au sirop pour les fruits pelés (pas d’oxygène, pas de brunissement), à la cuisson (qui détruit les enzymes), aux sulfites …

Il paraît que les fruits sans POP ou presque devraient bientôt voir le jour « grâce » à des modifications génétiques. Sommes-nous vraiment pressés de voir ça ?

 

COMMENT LA CONSOMMER

On peut la consommer cru ou cuite.

En cas de cuisson, privilégiez une cuisson douce à la vapeur durant 10 minutes. Vous pouvez également réalisez une compote de pomme dans une casserole. Ou alors les couper en lamelles et les poêler.

 

La conservation

On peut la conserver une bonne semaine à température ambiante (de préférence au frais et à l’ombre).

Il est déconseillé de la congeler, ou alors éventuellement de la compote que vous souhaitez conserver pour la consommer ultérieurement.

 

D’un point de vue FODMAPs

Du paradis à l’enfer. Quel grand malheur ! La pomme, la mignonne pomme, serait responsable de troubles digestifs ? Hélas, chez certains, oui. Avant de tourner le dos au fruit du paradis, laissez-vous quand même tenter par quelques aménagements.

Par exemple, la pomme cuite à la vapeur : une partie de ses FODMAPs se noie dans l’eau du cuit vapeur, cela peut suffire à la rendre quasi innocente. Vous pouvez aussi tenter de croquer dans un tout petit quartier de rien du tout. Il devrait passer ni vu ni connu. Mais pas plus !

Souvent, curieusement, la compote de pommes passe très bien, alors que sous cette forme, nous avons tendance à consommer davantage de fruit … mais si c’est votre cas, évidemment, tant mieux.

Tout bloque ? N’insistez pas…

Quant au jus de pomme, oubliez-le tout simplement. Il provoque d’ailleurs des diarrhées chez près de 20 % des très jeunes enfants (moins de 4 ans). Suivi de près par les jus de raisin ou de poire. Ces jus sont les plus riches en FODMAPs, notamment en fructose et en sorbitol.

Les lecteurs vous recommandent :
cresson

Pensez-y si votre bébé ou votre tout-petit, à qui vous donnez des petites briques de jus à l’heure du goûter, se tortille de douleurs sous l’effet des spasmes intestinaux, ou souffre de diarrhées justes après le « quatre heures ». Ce n’est peut-être pas la fatigue, ni l’énervement, contrairement â ce que croient souvent les parents, mais … les FODMAPs. Remplacez-le par du jus d’orange ou une orange. Ce fruit ne contient pas du tout de sorbitol. Et très peu de fructose.

FODMAPs : monosaccharides (fructose), polyols (sorbitol).

 

LE RÉGIME POMME

Principe : commencer chacun des repas par 1 pomme à croquer.

Avantages : simple et diaboliquement efficace. La pomme croquée calme la faim, permet de manger moins aux repas et de perdre du poids.

Inconvénient : aucun. Régime efficace, équilibré, sans aucun risque de carence ni de fatigue. Les systèmes digestifs sensibles peuvent préférer les pommes légèrement cuites, plus digestes. Mais en perdant le croquant, on perd une partie de l’efficacité coupe-faim. Essayez d’alterner. 😉

 

Exemple de menus sur une journée

Petit déjeuné - Régime Pommes

 

Petit déjeuner

1 pomme

Thé Earl Grey (nature ou avec citron, mais sans sucre ni lait)

3 tranches de pain aux céréales

Fine couche de beurre

Miel

 

Déjeuné Bœuf - carotte

 

Déjeuner

1 pomme

Salade de pois chiches au yaourt et cumin

Steak, carottes, courgettes

 

Dîner - Régime Pommes

 

Dîner

1 pomme

Tomate crue farcie au thon + fromage blanc

Choucroute de la mer (choucroute + pavé de saumon)

 

MA TOUCHE PERSONNELLE

Mûrissement

La pomme dégage un gaz appelé éthylène, qui accélère le mûrissement des végétaux se trouvant à proximité, y compris elle-même. Laissez-la à l’air libre et ne la placez pas près d’autres légumes, sauf si vous souhaitez les aider à mûrir plus vite.

 

Comment choisir les pommes adaptées à notre usage ?

Pour choisir des pommes à consommer cru et à croquer, c’est simple, toutes seront parfaite, en fonction de vos goûts personnels.

Afin de réaliser des plats salés, je vous conseille de choisir des variétés de pommes plutôt acidulées et fermes. Tels que des granny Smiths, des Canadas, ou des Boskoops).

Pour réaliser des préparations sucrées, je vous conseille plutôt des pommes plus douces et fondantes. Les galas, les Fujis, les goldens, ou les reinettes, seront parfaites.

 

 

Pomme Golden

 

Les Golden

« À croquer », pour réaliser des beignets, ou une compote.

 

Pomme Belle de Boskoop

 

La Belle de Boskoop

Avec du boudin, de la viande, du poisson, de la volaille, en coulis, en compote, au four, ou en tartes.

 

Pommes Reinette

 

La Reinette

Avec un boudin, de la viande, du poisson, de la volaille, en coulis, en sauce, en gelée, en compote, au four, en tartes (y compris tatin), ou pour tous les plats salés.

 

Les pommes Granny Smiths

 

Les Granny Smiths

À croquer, au four, à cuire, avec du poisson, en salade (salée ou sucrée).

 

Rappel.

Lors de toutes vos préparations, arrosez immédiatement de jus de citron la chair des pommes pour éviter qu’elle brunisse.

 

BONUS – DEUX PETITES RECETTES RAPIDES ET FACILE.

Recette 1 : Omelette à la pomme

Ingrédients - Omelette à la pomme

Ingrédients

1 pomme

1 œuf

Beurre

Sucre vanillé (1 sachet)

Jus de citron

 

Préparation

Épluchez la pomme, retirez les pépins et coupez la chair en tranches.

Dans une poêle, faites chauffer un petit peu de beurre.

Jetez les tranches de pommes dedans et laissez-les gentiment fondre à feu moyen.

 

Préparation - Omelette à la pomme

 

Elles peuvent rester un peu fermes, l’omelette n’en sera que meilleure.

Fouettez 1 œuf avec le sucre (pas forcément tout le sachet, commencez par la moitié).

Versez sur les pommes.

 

Préparation - Omelette à la pomme

 

Ajoutez un filet de jus de citron.

On peut ajouter à ce dessert des amandes effilées, des pistaches concassées, ou à peu près n’importe quoi selon son imagination.

 

Omelette à la pomme

 

Dégustez, ce délicieux dessert. Miammm 😊

 

Recette 2 : Pommes rôties à la cannelle et aux amandes.

 

Pommes rôties à la cannelle et aux amandes.

 

4 personnes

 

 

 

 

 

 

Pour 4 personnes

 

Ingrédients :

2 cuillères à café de cannelle moulu

4 grosses pommes bio de type Boskoop

2 cuillères à soupe de miel liquide

3 cuillères à soupe d’amandes en poudre

2 cuillères à soupe d’amandes effilées

 

Préparation

Lavez les pommes, mais ne les pelez pas.

Retirez leur cœur à l’aide d’un vide-pomme.

Mélangez la poudre d’amandes et la cannelle.

Roulez les pommes dans ce mélange.

Déposez-les dans un plat à four pas trop grand (elles doivent être serrées).

Versez le reste du mélange poudre d’amandes-cannelle dans le cœur des pommes.

Ajoutez le miel et arrosez avec 8 cuillères à soupe d’eau.

Enfournez et laissez cuire 45 minutes.

15 minutes avant la fin de cuisson, parsemez les amandes effilées.

 

D’autres petites recettes rapides.

Pomme au four

 

Pomme au four

 

Déposez les pommes, telle quelle dans le plat. Inutile de rajouter quoi que ce soit.

Placer au four durant 20 à 40 minutes (selon la taille).

En version accélérée : 10 à 15 minutes dans le cuit vapeur.

 

Tarte aux pommes express

 

Tarte aux pommes express

 

Faites revenir rapidement des lamelles de pommes à la poêle.

Disposez-les ensuite sur de grands sablés au beurre, ou des petits, mais c’est plus délicat.

Saupoudrez de sucre complet et faites caraméliser au four pendant quelques minutes.

Dégustez, Mmmmmmmmm !

 

 

Toast salé

 

Toast salé

 

Coupez les pommes crues en lamelles.

Disposez-les sur une tranche de pain.

Ajoutez une tranche de fromage à fondre (emmental par exemple).

Passez au four quelques minutes.

Servez sur une assiette de salade (par exemple des épinards).

 

PREPARATIONS AVEC DES POMMES

 

Masque pour les peaux grasses.

 

Masque pour les peaux grasses.

 

Épluchez 1 pomme.

Coupez-la en morceaux.

Faites cuire dans 20 cl de lait.

Ecrasez-la en purée.

Délayez 1 cuillerée à soupe de farine dans la purée.

Ajoutez 1 cuillerée à soupe d’huile d’olive.

Mélangez soigneusement.

Appliquez tiède sur votre visage et laissez agir au moins 20 minutes avant de le rincer avec un tonique.

 

Infusion anti-rhume

Infusion anti-rhume

 

Préparez une tisane, 2 fois par jour :

Découpez 3 pommes en lamelles.

Mettez-les dans 1 litre d’eau bouillante.

Laissez cuire à feu doux pendant 20 minutes.

 

Préparation - Infusion anti-rhume

 

Buvez en deux fois. Le matin et le soir, en sucrant avec du miel

 

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES :

 

Ma Bible des Aliments Remèdes

Ma bible de la santé au naturel

Ma bible des aliments qui soignent

Ma bible des aliments santé minceur

 

 

 

 

 

 

 

Plus jamais mal au ventre avec le régime FODMAPS

 

 

 

Bonne dégustation et à très bientôt pour découvrir et essayer une nouvelle recette ensemble.

 

Thierry KLETHI - Blog La santé en mangeant

 

 

A très bientôt,

Thierry Klethi

La santé en mangeant

 

 

MES PRODUITS AMAZON

Pour vous permettre de trouver rapidement et au meilleur prix les ouvrages dont je m’inspire lors de la rédaction de mes articles et les objets ou produits que j’utilise régulièrement. Je me suis affilié avec AMAZON et je vous propose ci-dessous des liens vers ce site de commerce en ligne. Pour plus de détails sur mon affiliation, cliquez sur ce lien.

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    561
    Partages
  • 561
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.