QUIZZ FODMAPs

Les 10 aliments courants riches en FODMAPs qui peuvent poser des problèmes

Principes et fondements – Régime sans FODMAP – Quizz FODMAPs – Les 10 aliments courants riches en FODMAPs qui peuvent poser des problèmes.

 

QUI, QUOI, COMMENT LES FODMAPs

Notre quizz hebdomadaire sur les FODMAPs

 

Qu’est-ce ? Comment ? Pourquoi ?

Découvrez toutes les deux semaines un petit article pour répondre brièvement à une question sur le mode alimentaire pauvre en FODMAPs. Je vous invite donc à découvrir notre nouvelle question, passionnante pour découvrir clairement et facilement les tenants et aboutissants du mode alimentaire pauvre en FODMAPs. Cliquez ici pour accéder au questionnaire qui vous permettra de déterminer si une alimentation pauvre en FODMAPs pouvait vous aider ?

 

Non, je n’ai pas oublié mes bonnes manières. Par conséquent, je ne vous ferais pas l’affront d’omettre de vous saluer. Mais je voulais juste au préalable vous présenter brièvement l’objectif de ces petits articles. Mais trêve de bavardage, je vais poliment et avec beaucoup de joie de nous retrouver pour la lecture de cette publication vous saluer.

 

Bonjour à toutes et tous,

J’espère que vous vous portez pour le mieux. En ce qui me concerne, je me porte bien et je viens de publier ce nouvel article dans notre blog « la santé en mangeant » intitulé « Les 10 aliments courants riches en FODMAPs qui peuvent poser des problèmes ». Alors j’espère qu’il vous donnera des informations utiles pour découvrir le mode alimentaire pauvre en FODMAPs. Et je vous souhaite une bonne lecture, ainsi que de passer une excellente journée.

 

 

QUIZZ FODMAPs

 

 

LES 10 ALIMENTS COURANTS RICHES EN FODMAPs QUI PEUVENT POSER DES PROBLÈMES.

 

 

1/   Les boissons sans alcool :

Evitez toutes celles aux FODMAPs ! Il n’y a pas que ce que l’on mange qui peut poser des problèmes. Certaines boissons contiennent une quantité appréciable de FODMAPs. Il s’agit notamment :

 

Des sodas.

Tous les sodas contiennent des FODMAPs, mais c’est pire encore s’ils sont : « light » (Coca zéro, etc.). Car, il y a le problème des bulles, ainsi que des faux sucres, mais également des additifs et de l’acide phosphorique … là ça fait beaucoup. 🙁

 

 

Sodas

Des boissons diététiques du sportif.

La plupart des boissons diététiques du sportif, à bulles ou non, en poudre ou déjà préparées contiennent des FODMAPs.

 

Des boissons à base de jus de pomme.

Toutes les boissons à base de pomme (jus, smoothies…) y compris les infusions de fruits en contiennent.

 

 

Jus de fruits et de légumes

 

Des jus d’agrumes.

Si nous consommons des jus d’agrumes en trop grande quantité, la quantité correspondante de FODMAPs consommée risque de déclencher une réaction. On peu manger une orange mais pas en boire cinq !

C’est la même chose pour les jus de fruits en général : ceux à base de fruits riches en FODMAPs sont à éviter totalement, bien sûr, mais ceux à base de fruits autorisés (par exemple fraises, framboises), sont à consommer avec modération. Ne dépassez pas un petit verre, c’est mieux. 😉

 

 

Lait

 

Des boissons à base de lait.

Evidemment toutes les boissons qui sont réalisées à partir d’une base contenant du lait tels que le lait fraise, le chocolat chaud ou froid, le yaourt à boire, le lassi, les smoothies lactés, le café latte et les autres « latte » en boutiques spécialisées tels que des chaînes de café … De toute façon le lait est un aliment et non une boisson.

 

 

Emoticon content

 

Préférez :

L’eau plate, éventuellement aromatisée par vos soins avec des zestes d’agrumes. Vous pouvez également consommer de toutes petites quantités de soda sucré (maximum 1 verre par semaine) si vous tolérez les bulles. Sinon toutes les infusions faites maison seront parfaites. 😉

 

 

2/ Les Alcools.

Concernant l’alcool, faites preuve d’une extrême modération, car il est lui-même agressif envers nos muqueuses digestives et en plus certains d’entre eux renferment des FODMAPs en quantité non négligeable.

FODMAPS : oligosaccharides, monosaccharides, disaccharides, polyols (selon la boisson).

Il s’agit notamment :

 

 

Alcools - Bière

 

De la bière.

La bière, avec en plus le problème des bulles, qui distendent encore plus l’appareil digestif. Étant entendu que tout est question de quantité. Une ou deux gorgées de bière ne vous causeront a priori pas de souci digestif, mais une grande cannette, si.

Les lecteurs vous recommandent :
Les avantages psychologiques du régime FODMAPs

 

 

Alcools - Vin rouge et Rhum

 

Du vin et du rhum.

Le vin et le rhum en excès, c’est à dire au-delà d’un verre.

 

 

Laitages

 

3/   Le lait et les produits laitiers.

Le « D » de « FODMAP ». Le lait est indigeste pour bien des personnes. Il est tout à fait possible d’en tolérer une petite quantité, mais pas un produit laitier à chaque repas. Après, il y a produit laitier et produit laitier.

Un yaourt qui est en quelque sorte déjà prédigéré par nos amis les bactéries : oui, cela devrait passer sans problèmes. 🙂

Un verre de lait, une crème dessert vanille, un fromage blanc, une crème glacée, un café au lait le matin (c’est pire s’il est accompagné d’un jus d’orange) : là c’est non ! 🙁

Tous peuvent poser des problèmes, qu’ils soient fait maison ou pas, bio ou non !

FODMAPs : disaccharides.

 

 

Fromage

 

4/   Le fromage frais (non affiné).

Le problème du fromage frais, c’est le lactose, qui est quasi aussi indigeste que dans un verre de lait. Plus il est frais et plus il en contient. Rabattez-vous sur le yaourt ou sur le fromage affiné, que préférez-vous ?

FODMAP : disaccharides.

 

 

Miel

 

5/   Le miel.

Le « M » de « FODMAP ». Le fructose peut être correctement digéré par la plupart des personnes, que s’il est accompagné au minimum de la même quantité de glucose. Pour simplifier, le miel contient 1/3 de fructose pour 1/3 de glucose, donc c’est bien, cela ne va pas poser de problèmes. Mais méfiez-vous quand même car de nombreuses personnes le digèrent mal.

 

 

Attention !

Attention !

Il convient d’être très prudent avec les miels particulièrement riches en fructose, comme celui d’acacia qui contient 40% de fructose et seulement 28 % de glucose.

 

 

Ma touche personnelle - Mon idée

 

Ma touche personnelle.

Choisissez un miel cristallisé, plus il est « dur », moins il renferme de fructose et plus il contient de glucose. 😉

Mais comme toujours, il y a des exceptions, par exemple le miel d’oranger qui est très riche en glucose, même s’il se présente volontiers sous une forme très liquide !

FODMAP : monosaccharides.

 

 

6/   Le pain.

Un peu, mais avec de la farine de petit épeautre et au levain. Il y a pain et pain. La baguette blanche, le pain de mie et tout pain « industriel » fait avec de la levure chimique des grandes surfaces, mais que l’on retrouve également malheureusement souvent chez notre boulanger de quartier, sont déconseillés non seulement pour les FODMAPs qu’ils contiennent, mais aussi pour leur index glycémique (IG). 🙁

En revanche, le pain complet, au levain, artisanal, à l’ancienne, là c’est différent. D’abord, leur IG diminue : il malmène moins la glycémie de notre organisme (taux de sucre sanguin). Ensuite, leur fermentation lente, au levain, réduit la teneur en FODMAPs. Car le levain en consomme une bonne partie tous comme pour les yaourts. Les bactéries « mangent » une partie du lactose du lait pour le transformer en lait fermenté. Pendant le temps d’attente, il fermente, exactement comme dans votre intestin, sauf que là, c’est une bonne nouvelle. 🙂

 

 

Attention !

Attention !

 

 

Pains - Baguette

 

Les pains industriels.

Méfiez-vous des pains sans gluten proposés en magasin, qui ne sont pas toujours délicieux et en plus, ils ont un IG souvent très élevé car ils sont préparés en grande partie avec de la farine de maïs ou de riz.

 

 

Pains - Pain boule

 

Du bon pain de votre boulanger.

Mieux vaut une petite quantité de pain au levain, considéré alors comme « modéré en FODMAPs » en fonction du savoir-faire du boulanger (recette artisanale), de la farine utilisée (petit épeautre recommandé), etc.

 

 

Maladie cœliaque

 

Les personnes cœliaques.

Encore une fois, nous ne parlons pas ici des personnes cœliaques qui, elles, doivent totalement éviter le pain à la farine de blé et d’orge, de seigle, d’épeautre (grand et petit) et de kamut, quelle que soit sa préparation.

 

 

Ma touche personnelle - Mon idée

 

Ma touche personnelle.

Dans tous les cas, commandez votre pain bien cuit (la biscotte est plus digeste que le pain frais) et évitez d’en manger à tous les repas. Vous trouverez désormais en grandes surfaces des biscottes sans gluten de grandes marques (et même de marques distributeurs, moins chères) et autres tartines croquantes au maïs et au riz (pain des fleurs). En boutique bio, c’est pareil, des références « sans gluten » vous concernent, parfait, ces produits sont sans gluten ! 🙂

Les lecteurs vous recommandent :
Existe-t-il des compléments alimentaires pouvant aider à mieux digérer les FODMAPs

Donc en fait sans blé et c’est ce qui vous intéresse. Ces produits n’ont plus rien à voir avec ce que les enseignes vendaient il y a encore quelques années. Laissez-vous tenter, et observez comment vous réagissez sur un plan digestif. Et ne foncez pas tête baissée sur le pain à la farine de châtaigne puisque cette dernière est riche en FODMAPs.

FOOMAP : 0ligosaccharides.

 

 

7/   Les pâtes.

Les pâtes sans gluten et à l’huile d’olive, sont une bonne alternative. Car pour les autres, c’est le même problème qu’avec le pain. La majorité des pâtes que l’on trouve couramment en grandes surfaces, sont malheureusement faites avec du blé.

 

 

sans gluten

 

Sans gluten.

Essayez les pâtes sans gluten, comme les nouilles de riz et autres pâtes classiques (coquillettes, spaghettis…), confectionnées avec un mélange de farines sans blé. On en trouve désormais de délicieuses dans tous les circuits de distribution, même parmi les « grandes marques de pâtes normales ». Il suffit de chercher « sans gluten » sur la boîte ou le paquet. 😉

Autre possibilité : les sobas, des pâtes japonaises, 100 % sarrasin.

FODMAP : 0ligosaccharides.

 

 

8/   Le sirop de glucose-fructose.

Le sirop de glucose-fructose est le pire sucre industriel et malheureusement, il y en a partout ! 🙁

Ce sirop purement industriel est obtenu de façon très peu naturelle et il convient absolument de l’éviter. Mais, malheureusement, de très nombreux industriels l’ajoutent systématiquement dans un grand nombre de produits, salés ou sucrés. 🙁

Le seul point commun de tous ces produits est leurs qualités alimentaires très médiocre.

 

 

Sirop d'érable - Sirop de glucose

 

Des produits bon marché ou de basse qualité ?

Ainsi, des biscuits industriels respectant la recette originale seront faits avec du sucre, les « mêmes » en version « basse qualité » seront faits avec du sirop de glucose-fructose, qui est moins cher. Il convient d’éviter tous les produits industriels qui en contiennent. Non seulement à cause des FODMAPs mais aussi simplement parce-que les produits qui en contiennent sont globalement d’une qualité très médiocre, qui renferme certainement d’autres composés douteux pour notre santé et notre digestion.

FODMAP : monosaccharides.

 

 

9/   Le sucre blanc ou roux.

Il est préférable de consommer les sucres de table, en poudre ou en morceaux, avec une grande modération. En effet, le sucre que l’on utilise habituellement à la maison s’appelle, en jargon scientifique, du saccharose. Et le saccharose est constitué d’une molécule de glucose pour une molécule de fructose. L’équilibre entre le glucose et le fructose est donc respecté. Mais cela ne l’empêche pas d’apporter du fructose, donc si ce dernier est votre bête noire sur un plan digestif, le sucre ne vous convient pas, en tout cas pas en grande quantité.

 

Consommer beaucoup de sucres.

Cela dit, dans tous les cas, il vaut mieux éviter de consommer trop de sucre, y compris le sucre dit « naturel » comme le miel en grande quantité. Simplement pour des raisons de glycémie, de surpoids, de métabolisme, de caries, de fluctuations de l’humeur, de fringales … La liste est très longue et explique tous les risques d’une consommation excessive de sucre. 😉

 

Sucre

 

Dans des quantités raisonnables.

Quoi qu’il en soit, une petite cuillère de sucre le matin et une autre le soir ne posera pas de problème, mais évitez d’aller au-delà. Et si vous cherchez à le remplacer par un meilleur sucre naturel, vous pouvez essayer de consommer du sirop d’érable en petite quantité ? 😉

Mais, il convient d’être prudent avec le sirop agave, qui est trop riche en fructose.

 

 

Ma touche personnelle - Mon idée

 

Ma touche personnelle.

On peut très bien se « passer » de sucre au quotidien. Alors pourquoi vouloir absolument en mettre sur les fraises, dans notre compote, avec le thé ?

Il est préférable de consommer tout cela au naturel, sans y ajouter de sucre !

Vous verrez, après quelques temps, vous apprécierez de les consommer sans y ajouter de sucre. 😉

Et pour le thé et les tisanes, le plus important c’est de prendre une eau de qualité pour réaliser nos infusions.  Et pas de sucrer tous cela pour modifier la saveur originelle de nos thés ou tisanes !

FODMAP : monosaccharides.

 

Et les faux sucres c’est mieux ?

Non, c’est pire I Les « faux sucres » n’ont rien à faire dans une vraie alimentation : Surtout chez les intolérants aux FODMAPs !

 

Les lecteurs vous recommandent :
Est-ce que tout le monde digère mal les FODMAPs ?

Les édulcorants.

Les confiseries dites « sans sucre » et tes produits diététiques destinés aux diabétiques, sont généralement des mines de FODMAPs. L’aliment le pire est probablement le soda sans sucre. Quant aux faux sucres ne contenants pas de FODMAPs, comme par exemple l’aspartam ou la stévia, ils ne sont pas forcément plus recommandables. Car même si on les dit qu’ils sont « naturels », ce n’est pas du tout la réalité. Et eux aussi peuvent provoquer des troubles digestifs, même si ces derniers sont d’une autre nature.

 

 

10/ Les plats cuisinés.

Attention aux additifs !

Admettons que vous ayez parfaitement intégré la liste des aliments Pauvres ou Riches en FODMAPs que je vous ai partagé dans d’autres publications.

 

Plats industriels

 

Les plats industriels.

Admettons également que vous soyez nul en cuisine, ou très paresseux, ou encore que vous n’ayez pas la possibilité, pour une raison ou une autre, de cuisiner vous-même ce que vous mangez. Dans ce cas, je ne réponds plus de rien, car en effet, les produits tout prêts, principalement proposés dans les linéaires des grandes surfaces, sont tous susceptibles de renfermer de nombreux additifs, ainsi que de purs FODMAPs ! 🙁

 

De nombreux additifs.

Certains de ces produits contiennent une longue liste d’additifs (ce qui augure déjà une mauvaise qualité nutritionnelle), vous pouvez être assuré de cumuler en plus plusieurs FODMAPs différents. Cette action combinée de différents FODMAPs et d’additifs, vont très probablement déclencher une violente réaction au niveau de vos intestins et vous allez malheureusement probablement gonfler comme une baudruche.

 

Une salade de carottes râpées.

Mais si je choisis de consommer une innocente salade de carotte rappée industrielle. Ça devrait bien se passer ?

En réalité, cette salade industrielle, n’est pas du tout innocente. Car elle a été préparée de manière industrielle avec des produits particulier. Et elle va probablement déclencher des réactions de vos intestins.

De ce fait, vous serez tenté de décréter que vous ne supportez pas les carottes et de les éliminer de votre alimentation. Or, les pauvres carottes n’y sont vraiment pour rien dans la réaction de vos intestins. Je vous confirme et je maintiens qu’elles sont faibles en FODMAPs.

Mais, si elles baignent dans une sauce contenant des fibres spéciales et des polyols, notre excellente salade de carotte va malheureusement devenir très indigeste et déclencher de violentes réactions dans nos entrailles.

 

Mais que faire ?

Il suffit de remplacer votre barquette industrielle par des carottes que vous aurez râpées et préparé soigneusement chez vous. 😉

 

 

Conclusion

 

Conclusion.

Pour les carottes et tous nos autres aliments, il convient d’éviter autant que possible de consommer des « produits industriels » complexe.

Seuls les aliments 100 % naturels et non préparés, comme par exemple les haricots verts nature, les pavés de cabillaud nature surgelés ou éventuellement en boite (à condition de rincer le contenu de la boîte avant de les manger) sont acceptables. Car c’est vous qui allez les préparer et les cuisiner avec de bons ingrédients frais et sains.

Je comprends qu’il n’est pas toujours facile de concilier toutes vos diverses activités quotidiennes et le temps nécessaire pour cuisiner vos repas. Mais, il est nécessaire pour pouvoir vous nourrir correctement et sainement de faire l’effort de réorganiser vos priorités. Afin d’arriver à vous dégager un peu de temps, pour prendre soins de vous et de votre système digestif, en cuisinant des repas sains et gouteux que vous allez apprécier en toute confiance.

FODMAPS : tous (potentiellement).

 

 

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES :

 

Plus jamais mal au ventre avec le régime FODMAPS

 

 

J’espère que la lecture de cet article intitulé « Les 10 aliments courants riches en FODMAPs qui peuvent poser des problèmes », vous aura apporté des réponses utiles pour découvrir le mode alimentaire pauvre en FODMAPs.  Et je vous dis à très bientôt sur notre blog « la santé en mangeant ».

 

 

Thierry KLETHI - Blog La santé en mangeant

A très bientôt,

Thierry Klethi

La santé en mangeant

 

 

MES PRODUITS AMAZON

Pour vous permettre de trouver rapidement et au meilleur prix les ouvrages dont je m’inspire lors de la rédaction de mes articles. Ainsi que les objets ou produits que j’utilise régulièrement. C’est pour cela que je me suis affilié avec AMAZON et que je vous propose ci-dessous des liens vers ce site de commerce en ligne. Par ailleurs, si vous souhaitez plus de détails sur mon affiliation, cliquez sur ce lien.

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    8
    Partages
  • 8
  •  
  •  
  •  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.