Asperges blanches, vertes et violettes

Les Asperges

Vie pratique – Mes aliments – Les Asperges

 

LES ASPERGES

 

Bonjour à toutes et tous,

Aujourd’hui, je vais vous présenter les asperges. Cette présentation se décomposera en plusieurs chapitres qui sont : Ses origines (histoire et/ou géographie), ses principales qualités (nutritionnelles et/ou de soins) et enfin comment la consommer.

 

Présentation asperges

 

SES ORIGINES

Elle est cultivée depuis plus de 2 000 ans et on en dénombre plus de 60 espèces. Implantée dans les potagers français depuis le 15e siècle, elle était présente toute l’année à la table de Louis XIV grâce au jardinier La Quintinie qui les cultivait sous couches. Au Moyen Âge elle était connue comme un puissant diurétique, on a même utilisé la décoction de ses racines contre les palpitations cardiaques.

 

Sa famille.

L‘asperge appartient à la famille des Liliacées. Elle est une cousine de l’oignon, de l’ail et du poireau. Sans intervention humaine, elle pousserait comme une herbe folle qui peut atteindre 1 mètre de hauteur. Elle est équipée d’un système souterrain portant le nom de griffe et se développe en turion : c’est le nom donné aux tiges qui sont, en réalité, la partie comestible de la plante.

 

Trois variétés.

Le nombre de variétés cultivées est très limité. On distingue trois grands types d’asperges. Elles sont vertes, violettes ou blanches, selon qu’elles poussent à la lumière ou dans l’obscurité.

L’asperge blanche, la plus traditionnelle (70 % de la production), est produite en culture « buttée », à l’abri de l’air et de la lumière (on recouvre l’asperge de terre au fur et à mesure de sa pousse).

L’asperge à pointe violette (20 % de la production) est une asperge qui a percé la butte de terre : la pointe prend alors une teinte mauve ou violette. Sa saveur est généralement proche de celle de l’asperge blanche.

L’asperge verte (environ 10 % de la production totale) ne nécessite pas de buttage. Elle pousse à l’air libre, et doit sa coloration à un processus de synthèse chlorophyllienne, qui se produit sous l’action de la lumière. Sa couleur est alors uniformément verte (asperge verte type « californienne ») et son goût, marqué, un peu différent de celui des asperges blanches.

Enfin, il existe aussi une asperge dite « verte-violette », semi buttée, dont la tige reste blanche (la norme exige qu’un tiers au moins de l’asperge soit coloré en vert).

 

Sa saison.

En France, l’asperge est principalement cultivée dans le Sud-Est et le Val de Loire et un peu dans le Sud-Ouest. Sa courte saison dure de mars à juin.

Elles sont souvent assez chères, alors choisissez-les bien. Cependant elle est facile à manger, favorise le transit intestinal et contribue à la bonne santé osseuse.

 

SES PRINCIPALES QUALITÉS

Elle contient :

 

Des Fibres.

Les fibres contenues dans l’asperge favorisent le bon fonctionnement de nos intestins. De plus, elles régularisent et stimulent notre transit intestinal. Sa consommation permet de limiter délicatement les risques de constipation.

 

Vitamine A

 

Des Vitamines A (rétinol ou bêta-carotène).

L’asperge bouillie ou en conserve est une bonne source de vitamine A (sous forme de bêta-carotène). Le bêta-carotène à des propriétés antioxydantes et permettrait de limiter les risques  de développer certains cancers, ou maladies cardiovasculaires. Les asperges violettes et vertes contiennent beaucoup plus de caroténoïdes que les blanches.

 

Vitamine B1

 

Des Vitamine B1 (thiamine).

L’asperge est une source de vitamine B1, essentielle à la transmission des impulsions nerveuses.

 

Vitamine B2

 

Des Vitamine B2 (riboflavine).

L’asperge est une source de vitamine B2, nécessaire à la respiration cellulaire.

 

Vitamine B3

 

Des Vitamine B3 (niacine).

L’asperge est une source de vitamine B3, qui participent à la synthèse des hormones sexuelles. Mais également dans le métabolisme des glucides, des protéines et des lipides. Ainsi que la production des globules rouges.

 

Vitamine B6

 

Des Vitamine B6 (pyridoxine).

L’asperge est une source de vitamine B6, qui sert à la transformation et à l’assimilation des acides aminés. De plus elle est essentielle au bon fonctionnement du système immunitaire.

 

Vitamine B9

 

Des Vitamine B9 (folate).

L’asperge est une excellente source de vitamine B9, également appelée folate qui la place au 5ème rang des aliments les plus riches en cette vitamine qui est essentielle aux femmes enceintes ou qui allaitent. Car elle peut aider à prévenir certaines malformations congénitales (chez la femme enceinte), et à protéger le système cardiovasculaire.

Cinq asperges cuites fournissent environ 25 % des besoins quotidiens en folate pour la population en général et de 15 % à 20 % pour les femmes enceintes qui allaitent.

Les asperges en conserve contiennent pratiquement autant de folate que les asperges fraîches.

 

Vitamine C

 

Des Vitamine C (acide ascorbique).

L’asperge est une source de vitamine C, qui participe à la formation et à la réparation du collagène des os, des cartilages, des ligaments et des petits vaisseaux sanguins (capillaires). De plus elle favorise l’absorption du fer et renforce notre système immunitaire. Ainsi qu’elle est également un excellent anti-oxydant, qui intervient dans la lutte contre les radicaux libres. Dont notamment ceux qui induisent l’opacification du cristallin et déclenchent la cataracte. Les asperges violettes et vertes contiennent beaucoup plus de vitamine C que les blanches.

 

Vitamine E

 

Des Vitamine E (tocotriénols).

L’asperge bouillie est une source de vitamine E, qui prévient les maladies cardiovasculaires, le cancer, la maladie d’Alzheimer, la maladie de Parkinson, la dégénérescence maculaire, la cataracte et le diabète. Elle renforce également le système immunitaire des personnes âgées et soulage les problèmes menstruels.

 

Vitamine K

 

Des Vitamine K (phytoménadione).

L’asperge est une excellente source de vitamine K, qui est nécessaire à la coagulation du sang. Cette vitamine peut également être fabriquée par notre organisme, si nous n’en consommons pas assez dans notre alimentation.

 

Potassium

 

Du potassium.

L’asperge est riche en potassium et pauvre en sodium. Ce ratio est favorable pour faire baisser notre tension artérielle.

Elles peuvent donc être un atout pour contrebalancer l’excès de sodium présent bien souvent dans notre alimentation. Car cet excès de sodium engendre une hausse de la tension artérielle et les risques cardiovasculaires qui en résultent !

 

Cuivre

 

Du Cuivre.

L’asperge bouillie est une bonne source de cuivre. Mais l’asperge en conserve en contient beaucoup moins.

 

Fer

 

Du Fer.

Cependant l’asperge en conserve est une bonne source de fer. Alors que celle bouillie en est une moins bonne.

 

Manganèse

 

Du Manganèse.

L’asperge est une source de manganèse, qui est considéré comme un nutriment essentiel nécessaire à notre survie. Car si l’on n’en consomme pas quotidiennement suffisamment, notre état de santé se détériore.

Les lecteurs vous recommandent :
Mâche

Il est nécessaire à fonction antioxydante et enzymatique de notre organisme.

Et aide à prévenir l’arthrite, l’arthrose et l’ostéoporose. Ainsi qu’il favorise la bonne santé osseuse, pulmonaire et respiratoire. De plus, il aide à maintenir la fonction cognitive et réduit les symptômes du syndrome prémenstruel.

 

Phosphore

 

Du Phosphore.

L’asperge est une source de phosphore, qui est indispensable au fonctionnement et à transmission des messages entre les cellules (il représente 33 % du poids de notre cerveau). De plus, il intervient dans le métabolisme du calcium pour fabriquer les dents et les os. Ainsi qu’il permet la contraction musculaire et donc de nous mouvoir. 😉

Mais ce n’est pas tous, il permet également de métaboliser les lipides (pour permettre leur digestion) et participe à la fabrication du collagène des tendons, des yeux et surtout de la peau.

 

Sélénium

 

Du Sélénium.

L’asperge bouillie est une source de sélénium, qui est un antioxydant essentiel dans le fonctionnement du système immunitaire et de la glande thyroïde. De plus, il pourrait participer à la diminution du risque de développement de certaines maladies cardiovasculaires et possède un effet de régulation de la sécrétion du sébum de notre cuir chevelu.

 

Zinc

 

Du Zinc.

L’asperge en conserve est une source de zinc, qui est utile pour constituer nos tissus et fluides corporels, mais n’est pas stocké dans notre organisme. De ce fait, il est donc important d’en consommer tous les jours.

Le Zinc est un minéral essentiel qui agit comme un antioxydant (en neutralisant les radicaux libres) et est présent dans tous notre organisme, mais tous particulièrement dans notre cerveau. En effet, il intervient dans l’activité de plus de 300 enzymes, qui agissent spécifiquement pour la protection de nos cellules. En plus, il a un rôle dans la synthèse des protéines, il favorise la cicatrisation des plaies, aide à lutter contre les problèmes de peau et est indispensable au bon fonctionnement du système nerveux.

 

Flavonoïdes - Quercétine

 

Des Flavonoïdes.

L’asperge contient des composés phénoliques, notamment des flavonoïdes et plus précisément des quercétines qui ont des propriétés antioxydantes. C’est-à-dire qu’elles réduisent les dommages causés par les radicaux libres dans le corps. Les radicaux libres sont impliquées dans l’apparition des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement. Les asperges violettes et vertes contiennent beaucoup plus de flavonoïdes que les blanches.

 

Thiols - Glutathiçon et Acétylcystéïne

 

Des Thiols.

Parmi une quinzaine de légumes, l’asperge se classerait au 1er rang quant à son contenu en deux types de thiols, le glutathion et l’acétylcystéine. Ces composés auraient différentes propriétés antioxydantes. Entre autres, le glutathion pourrait améliorer l’élimination de cholestérol oxydé, celui-ci étant très dommageable pour les artères. La consommation d’aliments riches en glutathion pourrait aussi diminuer le risque de cancers du haut du tube digestif. Comme ces résultats ne sont pas reliés à l’ingestion spécifique d’asperges, davantage d’études devront être réalisées afin de connaître l’effet de la consommation des thiols de ce légume.

 

Fructose

 

Du Fructose.

Le fructose ou  fructo-oligosaccharides (FOS) est un type de glucides naturellement présents dans certains légumes et fruits tels que l’asperge, l’oignon, la chicorée, l’artichaut, l’ail et la banane. Les fructo-oligosaccharides sont reconnus pour leurs bienfaits sur notre santé, notamment pour leur effet prébiotique, leur effet favorable pour l’absorption des minéraux, ainsi que la diminution des taux de cholestérol.

 

 

Monosaccharides

 

L’asperge et les FODMAPs.

Il convient d’être prudent lors de la consommation des asperges. Quelques pointes peuvent passer, mais il serait prudent de ne pas en abuser !

Heureusement, les pointes très tendres poseront moins de problème que les tiges, qui sont non seulement pleines de saccharides, mais aussi de fibres.

Cependant, même pour les pointes, il convient de rester vigilant et de se restreindre sur la quantité consommée. 😉

FODMAP : monosaccharides (excès de fructose par rapport au glucose).

 

Ma touche personnelle.

Les asperges vertes et des asperges blanches contiennent plus de minéraux dans leurs pointes que la tige (de 1,5 à 2,5 fois plus). Ceci est une bonne nouvelle, étant donné que la pointe de l’asperge est particulièrement appréciée des consommateurs.

 

Elle permet :

De limiter nos apports caloriques.

L’asperge est très peu calorique et riche en minéraux. De ce fait, elle est un aliment très utile dans les régimes minceur. D’autant plus qu’elle a des vertus antifatigues. La variété verte n’est ni meilleure, ni moins bonne que la blanche, mais sa teneur en sucre est moins élevée et elle est donc moins calorique. 😊

Elle se distingue également le l’asperge blanche par sa teneur supérieure en vitamines antioxydantes.

 

Une action diurétique marquée

L’asperge est très diurétique et je la recommande aux personnes qui souffrent de rétention d’eau ou d’hypertension. En effet, même lors d’une consommation modérée, son action diurétique est efficace.

A noter : l’odeur particulière que prend parfois l’urine après la consommation d’asperges est due à la présence d’une substance soufrée issue de la dégradation et de l’élimination de certains composés azotés présents dans les asperges.

 

D’améliorer le fonctionnement de nos intestins.

Les fibres de nos asperges favorisent le bon fonctionnement des intestins en régulant notre transit intestinal. Cette action est obtenue essentiellement grâce aux pectines et aux mucilages qui retiennent l’eau. De plus ses tiges stimulent l’intestin et luttent contre la paresse intestinale.

Pour ces raisons, la consommation d’asperges permet de remédier en douceur à une tendance à la constipation, sans risque d’irritation des muqueuses intestinales.

 

De protéger le système cardiovasculaire.

L’acide folique (vitamine B9) et les flavonoïdes (quercétine), qu’elles contiennent permettent de protéger notre système cardiovasculaire. Selon des études expérimentales et d’observations, il est possible que les aliments riches en quercétine, jouent un rôle dans la prévention des maladies cardiovasculaires.

 

De limiter l’oxydation et les inflammations.

Ses saponines et ses flavonoïdes (essentiellement la quercétine) ont d’excellentes propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires.

 

De limiter les allergies.

La quercétine de l’asperge pourrait avoir un effet antihistaminique (être utile donc en cas d’allergies).

 

De lutter contre le cancer.

L’asperge contient de petites quantités d’isoflavones et de lignanes, deux types de phytoestrogènes. Ces composés pourraient réduire le risque de certains cancers. Selon des études expérimentales et d’observation, il en est de même avec ses flavonoïdes (dont la quercétine).

De plus, les nombreux flavonoïdes et saponines des asperges ont des vertus anti-inflammatoires et soutiennent l’action des globules blancs.

Sans compter que ses saponines auraient des effets toxiques in vitro sur certaines cellules cancéreuses humaines. Certes, cet effet n’a pas été évalué spécifiquement lors de la consommation d’asperges. Mais des chercheurs dont le professeur Hendrik Fuchs de la Charité University de Berlin et le Dr David Flavell du Southampton General Hospital au Royaume-Uni ont observé ce phénomène. Ils ont également constaté que la partie inférieure (la base) de ce légume contiendrait jusqu’à 100 fois plus de substance active que la partie supérieure (pointe). Il est donc regrettable qu’habituellement cette partie soit coupée avant sa consommation et que fréquent l’essentiel des effets bénéfiques de ce composé sont perdus… dans notre poubelle.

Les lecteurs vous recommandent :
Les Poireaux

 

De récupérer après une soirée trop arrosée.

D’après une étude coréenne, publiée dans le Journal of Food Science, par l’Institute of Food Technologists. Les asperges stimuleraient le métabolisme afin d’éliminer l’alcool par le biais des enzymes hépatiques. La forte activité antioxydante de l’asperge permettrait de stimuler le processus de métabolisation de l’alcool et protégerait le foie… À mettre au menu des lendemains de fêtes !

 

De faciliter l’acte sexuel.

L’asperge est connue en Inde pour ses propriétés phytoestrogéniques et a longtemps été considérée comme un aphrodisiaque dans de nombreuses cultures. Cette réputation lui vient de sa forme mais aussi des glycosides stéroïdes qu’elle renferme, qui peuvent stimuler la production de la testostérone, l’hormone du désir.
Sa richesse en vitamine E, lui permet aussi d’aider à fluidifier le sang, ce qui facilite l’érection chez l’homme et l’afflux sanguin au niveau des parties génitales chez la femme.

 

COMMENT LA CHOISIR ET LA CONSERVER ?

La Choisir.

Contrairement à la croyance populaire, les asperges fines sont moins tendres que les grosses, du fait qu’elles sont proportionnellement plus riches en fibres ligneuses. Choisissez des asperges dont les pointes sont bien fermées et compactes. On peut trouver sur le marché des asperges violettes , mais sachez que la cuisson leur fait perdre leur couleur.

 

La Conserver.

Plus on garde longtemps les asperges avant de les consommer, plus elles seront fibreuses, surtout à la température de la pièce. Leurs sucres se transforment rapidement en amidon et la formation de tissu ligneux est accélérée.

 

Au réfrigérateur.

Entourez d’abord la base de la botte de papier essuie-tout humide et mettez le tout dans un sac en plastique. Ou, placez-les à la verticale dans un bocal contenant 5 cm d’eau. Elles se conserveront 1 ou 2 semaines.

 

Au congélateur.

Une fois blanchies pendant 3 minutes à l’eau bouillante, les asperges se conserveront environ 8 mois. Faites-les cuire sans les faire décongeler.

 

COMMENT LA CONSOMMER ?

Cru ou cuite ?

Crue.

En trempette avec une sauce  base de yogourt. Présentez-les joliment en servant des vertes, des blanches et des violettes.

 

Cuite.

À la flamande.

Bouillies, servis avec un demi-œuf dur chaud et du beurre fondu. Le jaune de l’œuf est écrasé à la fourchette, assaisonné et monté au beurre dans l’assiette par le convive lui-même.

 

Bouillies ou à la vapeur.

Il faut compter entre 3 à 5 minutes de cuisson pour les vertes et selon leur diamètre, entre 8 à 12 minutes pour les blanches.

 

Rôties.

Vous pouvez simplement les badigeonner d’huile et de sel épicé ou les faire mariner dans une sauce composée d’huile d’olive, de vinaigre balsamique, d’un peu de sirop d’érable et de graines de moutarde. Faites-les ensuite griller au four ou sur le barbecue (entre 5 et 7 minutes, dans un cas comme dans l’autre).

 

Avec du fromage parmesan râpé.

Faites-les gratiner au four puis ajoutez une noisette de beurre avant de servir.

 

Sautées à la chinoise.

Faites-les cuire, coupées en morceaux de 1 à 2 cm de longueurs pendant 3 à 5 minutes dans de l’huile chaude en remuant constamment.

Ou faites-les sauter avec des champignons et des petits pois. Ajoutez du jus d’orange et faites-les cuire jusqu’à ce que les légumes soient tendres. Servez sur une laitue avec des quartiers d’orange et des noix de Pécan.

 

En omelette.

Après les avoir blanchies durant 5 minutes.

 

Sous forme de potage, velouté ou consommé.

 

Faites-les cuire, puis passez-les au mixeur ou au blender avec de la crème aigre, de l’oignon, de l’ail et du sel.

 

En glace ou confites.

Dans un sirop de sucre et garnies d’une mousse à l’orange ou au citron.

 

En jus.

Oui, bien sur… Essayez ces recettes de jus simples. Non seulement, ils sont une alternative saine aux sodas, mais ils sont également chargés d’éléments nutritifs qui fera du bien à notre organisme ! 😊

Pour vous aider à choisir une machine pour réaliser vos jus ou smoothies, je vous propose de consulter l’article ” Quelle machine acheter pour réaliser des jus ou des smoothies ” en sélectionnant ce lien.

 

LES JUS VERTS.

Les asperges et les épinards.

Le jus de l’asperge et des épinards est un jus vert sain incroyable.

Le smoothie, conserve les fibres et est donc en plus chargé de fer bénéfique pour notre corps.

 

Jus asperges - épinards

 

 

Les asperges et les citrons.

Pour ceux qui aiment le goût acidulé de citron et veulent perdre du poids, ce jus fournit des prestations efficaces pour eux. Pressez un citron dans le jus d’asperge. Bien que le citron soit acide, il est très alcalisant. De plus avec les asperges, c’est également un jus bénéfique en cas d’indigestion.

 

Jus asperges - citrons

 

 

Les asperges et les Kiwis.

Un jus vert sucré grâce aux kiwis qui est encore plus riche en vitamines C que celui avec des oranges ou des citrons. 😉

 

Jus asperges - kiwis

 

 

Les asperges et les concombres.

Lors d’une chaude journée d’été, il n’y a rien d’aussi rafraichissant qu’un verre de jus de concombre.

 

Jus asperges - concombres

 

 

Les asperges et le céleri.

Quelques asperges et une tige de céleri pour un jus savoureux, nutritifs qui aide les personnes à la diète à perdre du poids plus rapidement.

 

Jus asperges - celerie

 

 

Les asperges vertes et les pommes

Pour un goût plus fruité.

 

Jus asperges - pommes

 

 

Les asperges et les brocolis.

Un jus riche en fer très nutritif. 😊

 

Jus asperge - brocolis

 

 

LES AUTRES JUS.

Les asperges et les oranges.

Pour ceux qui aiment leur jus un peu plus savoureux et doux.

 

Jus asperges - oranges

 

 

Les asperges et les fraises, framboises ou les mûres.

Un autre ajout fruité à la liste, le jus d’asperges avec les fraises, les framboises et les mûres en fait une boisson très intéressante, pleine d’anti-oxydants.

 

Jus asperges - fraises

 

 

Les asperges et les carottes.

Pour faire le plein de bêta-carotène de vitamines.

 

 

 

Jus asperges - carottes

 

 

Ma touche personnelle.

Si elles sont bien fraîches, les asperges vertes et violettes n’ont pas besoin d’être pelées. En revanche, il faut impérativement peler les blanches.

Pour enlever la partie rigide, on tient le corps de l’asperge d’une main et le pied de l’autre, et on plie. La cassure se fera à l’endroit où l’asperge n’est plus comestible parce que trop coriace. 😉

Ensuite, il faut les éplucher. L’asperge est récalcitrante, car il faut souvent, l’éplucher à deux reprises pour enlever la couche un peu mate qui va donner un aspect filandreux en bouche.

Lors de la cuisson, je recommande de les ficeler entre elles en fagots avec du fils alimentaire pour éviter que leurs têtes ne s’entrechoquent durant la cuisson.

Les lecteurs vous recommandent :
Les betteraves

 

3 modes de cuisson

On peut les cuire à l’eau bouillante ou à la vapeur. Il est également possible de les poêler.

 

Dans l’eau salée :

5 minutes de cuisson pour l’asperge verte. 10 minutes pour l’asperge blanche.

 

Pour les poêler :

On peut les faire croquantes ou moelleuses en variant le temps passé dans la poêle. 😉

 

Pour les « glacer » :

On peut rajouter un carré de sucre ou du citron pour apporter ce côté glacé qui va recouvrir un peu l’amertume.

 

Utiliser les épluchures.

Enfin, pour ne pas gâcher les épluchures (les peaux et les pieds des asperges), je vous propose de les utiliser pour réaliser un bouillon, un velouté ou une purée. 😊

 

BONUS – TROIS PETITES RECETTES RAPIDES ET FACILE.

Simplement des asperges.

 

2 personnes

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour 2 personnes.

 

10 Minutes

 

 

 

 

 

 

 

 

Préparation : 10 minutes.

 

10 Minutes

 

 

 

 

 

 

 

 

Cuisson : 10 minutes.

 

Les ingrédients :

Quelques petites asperges vertes.

Huile d’olive.

Vinaigre balsamique.

Quelques tranches de viande au choix.

 

Simplement des asperges

 

 

La préparation :

Je lave les asperges, je les épluche et les plonge dans une casserole d’eau bouillante salée après les avoir reliées entre elles en fagots, avec un fil alimentaire.

Puis, je les fais cuire pendant 7 à 8 minutes, afin qu’elles soient bien tendres.

Je les égoutte et les plonge dans un récipient rempli d’eau glacée afin de stopper la cuisson.

Puis je place quelques tranches de viande (selon le goût) sur une assiette en laissant de la place sur le côté pour les asperges.

Je dépose munitieusement les asperges sur l’assiette.

Puis je les assaisonne très délicatement avec un peu d’huile d’olive et du vinaigre balsamique (très peu pour ne pas couvrir le goût délicat des asperges).

Je sers frais avec un bon vin blanc (avec modération). 😉

 

Simplement des asperges

 

Et je me régale. MIAMMM

 

Recette de Crème d’asperges sans gluten, sans lactose et pauvre en sel.

 

4 personnes

 

 

 

 

 

 

 

Pour 4 personnes.

 

5 minutes

 

 

 

 

 

 

 

Préparation : 5 minutes.

 

20 Minutes

 

 

 

 

 

 

 

Cuisson : 20 minutes.

 

Les ingrédients :

340 g de asperges vertes

700 ml de bouillon de poulet

20 g de riz

85 ml de crème de soja ou une autre crème végétale pour cuisiner

Sel et Poivre

 

Crème d'asperges

 

La préparation :

Je lave les asperges, je les épluche et les plonge dans une casserole d’eau bouillante salée après les avoir reliées entre elles en fagots, avec un fil alimentaire.

Puis, je les fais cuire pendant 7 à 8 minutes, afin qu’elles soient bien tendres. Je les égoutte et les plonge dans un récipient rempli d’eau glacée afin de stopper la cuisson.

J’enlève le fil alimentaire, je les coupe en morceaux et je conserve quelques pointes pour la décoration.

Puis je réserve le tout.

Ensuite, je fais cuire le riz dans une casserole d’eau salée.

J’égoutte et je réserve également.

Je prépare le bouillon.

Dans une casserole, je verse le riz et dépose les asperges.

Je fais cuire environ 5 min.

Puis à l’aide d’un mixeur plongeant, je réduis la préparation en velouté.

A défaut, je verse le mélange dans un mixer ou un blender et je réduis en velouté.

Je verse la soupe dans une casserole propre.

J’ajoute la crème de soja ou une autre crème végétale pour cuisiner.

Je sale et poivre à ma convenance.

Puis, je réchauffe l’ensemble pendant environ 2 minutes.

Je verse la préparation dans des bols et je décore avec les pointes d’asperges que j’ai réservées.

Puis je sers et déguste bien chaud. 😊

Crème d'asperges

 

Ma touche personnelle.

Il est également possible de réaliser cette recette avec des asperges blanches. Pour cela, j’épluche une pomme de terre.

Je la coupe en morceaux et la fait cuire dans un litre de bouillon de légumes. J’ajoute une botte d’asperges blanches, pelées et coupées en morceaux.

Je fais cuire dix minutes, puis je mixe l’ensemble.

J’aoute deux cuillères à soupe de crème de soja ou d’une autre crème végétale.

Je sers et je déguste bien chaud.

 

Recette d’asperges gratinées au jambon.

 

4 personnes

 

 

 

 

 

 

Pour 4 personnes.

 

10 Minutes

 

 

 

 

 

 

 

 

Préparation : 10 minutes.

 

10 Minutes

 

 

 

 

 

 

 

 

Cuisson : 10 minutes.

 

Les ingrédients :

300 gr d’asperges fraîches ou une boîte d’asperge longues en conserve de 300 gr.

4 tranches de jambon.

50 gr de fromage râpé.

 

Pour la béchamel :

15 gr de farine

30 gr de beurre

25 cl de lait

1 cuillère à soupe de sauce tomate concentrée.

 

Pour l’assaisonnement :

Noix de muscade râpée, paprika ou piment doux en poudre.

Poivre et Sel

 

Asperges gratinées au jambon

 

 

La préparation :

Je prépare la béchamel en mélangeant tous ses ingrédients.

Puis dans une casserole, je fais fondre le beurre et j’ajoute la farine avant que le beurre ne roussisse.

Je retire du feu et je réalise une pâte homogène.

Puis à feu doux, j’ajoute progressivement le lait (tiède) sans cesser de remuer.

Je porte quelques secondes à ébullition, puis je baisse à feu doux.

Puis, j’ajoute la sauce tomate concentrée pour obtenir une jolie couleur rosée.

Je sale, poivre et complète éventuellement avec de la noix de muscade, du paprika ou du piment doux en poudre.

Puis, je continue de remuer et je laisser cuire durant dix minutes environ, jusqu’à obtenir une consistance plus épaisse.

Je préchauffe mon four en position grill à 200°C.

Puis, je roule 4 ou 5 asperges dans chaque tranche de jambon.

Je les dépose au fond d’un plat à gratin et je nappe avec la sauce.

Puis, je recouvre de fromage râpé.

 

Asperges gratinées au jambon

 

Je faites cuire au four quelques minutes, jusqu’à obtenir un beau gratin.

Puis, je sers un ou deux rouleaux par personne, accompagné d’une salade verte, en entrée ou en plat principal.

Et je me régale. 😊

 

Asperges gratinées au jambon

 

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES :

 

Ma Bible des Aliments Remèdes

Plus jamais mal au ventre avec le régime FODMAPS

Image Passeportsanté.net

Image La Nutrition

 

 

J’espère que vous avez apprécié la découverte des qualités et des propriétés de cet aliment. Et je vous dis à très bientôt pour découvrir ensemble de nouveaux aliments santé.

 

Thierry KLETHI - Blog La santé en mangeant

 

 

 

 

A très bientôt,

Thierry Klethi

La santé en mangeant

 

 

MES PRODUITS AMAZON

Pour vous permettre de trouver rapidement et au meilleur prix les ouvrages dont je m’inspire lors de la rédaction de mes articles et les objets ou produits que j’utilise régulièrement. Je me suis affilié avec AMAZON et je vous propose ci-dessous des liens vers ce site de commerce en ligne. Pour plus de détails sur mon affiliation, cliquez sur ce lien.

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3.7K
    Partages
  • 3.7K
  •  
  •  
  •  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.