Citrons verts

Les Citrons

Vie pratique – Mes aliments – Les Citrons

 

LES CITRONS

 

Bonjour à toutes et tous,

Aujourd’hui, je vais vous présenter les citrons. Cette présentation se décomposera en plusieurs chapitres qui sont : Ses origines (histoire et/ou géographie), ses principales qualités (nutritionnel et/ou de soins) et enfin comment les consommer.

 

Les Citrons

 

 

SES ORIGINES

Il a beaucoup voyagé, notre petit citron, avant de finir dans notre assiette. Il vient de Chine, puis il a traversé l’Himalaya. Pour conquérir tous et tous les pays méditerranéens, y compris ceux du Maghreb.

Jaune comme un soleil, rond comme une caresse, il évoque irrésistiblement les pays chauds, le Moyen Orient et le Maroc…

Il fut accusé d’être l’œuvre du diable par les religieux. Puis heureusement il a été rapidement réhabilité par les faits et la science. Quand, il a sauvé la vie de hordes de marins, qui étaient décimés à l’époque par le scorbut. Cette maladie terrible, causée par une déficience en vitamine C. Elle tuait régulièrement énormément d’hommes courageux qui prenaient la mer durant de longs mois sans fruits et légumes frais !

Grâce à sa vitamine C et à ses flavonoïdes, notre petit citron mit fin à la malédiction. Bref, regardez-le d’un œil nouveau.

Pour toutes ces bénédictions, sortez-le de sa banalité : ce n’est pas parce qu’on le trouve couramment actuellement. Qu’il ne mérite pas un hommage appuyé pour ses nombreux bienfaits pour notre santé.

 

Sa saison.

On le trouve toute l’année, mais sa pleine saison est de décembre à mai.

 

SES PRINCIPALES QUALITÉS

Vitamine C

Vitamines C.

Très riche en vitamines C, qui renforce le système immunitaire et participe à la construction des organes.

 

 

Vitamine B9

Vitamine B9.

La Vitamine B9, participe à la construction des cellules, des globules rouges, du système nerveux et du système immunitaire.

 

 

 

Potassium

Potassium.

Le Potassium est très riche en éléments alcalinisants.

 

 

 

Calcium

Calcium.

Beaucoup de calcium très facilement assimilable grâce à la vitamine C et au potassium.

 

 

 

Magnésium

Magnésium.

Le Magnésium participe à l’équilibre nerveux et musculaire. Il limite la fatigue et le stress.

 

 

 

Phosphore

 

Phosphore.

Le Phosphore est un composant important des os et des dents. Qui régule également le ph sanguin en neutralisant les excès d’acides ou d’alcalins. Et permet d’emmagasiner et produire l’énergie dont nous avons besoin.

 

 

 

Zinc

Zinc.

Le Zinc est un oligo-élément anti-oxydant très puissant. Il est nécessaire pour notre immunité, permet l’assimilation des protéines et améliore la peau.

 

 

 

Fer

Fer.

Très riche en Fer facilement assimilable grâce à la vitamine C.

 

 

 

Flavonoïdes Eriocitrine (antioxydant)

Flavonoïdes l’hespéridine (antioxydant)

Flavonoïdes nobiletine (anticancer)

Flavonoïdes.

Les Flavonoïdes sont reconnus pour leurs capacités antioxydantes et anti-inflammatoires.

 

Mode alimentaire pauvre en FODMAPs

 

Citron vert

Citron jaune

LES CITRONS ET LES CITRONS VERT.

C’est le fruit roi de la détox digestive par excellence. L’ami fidèle des lendemains de fête, il aide à digérer à peu près tout et n’importe quoi. Il désengorge le foie et stimule le pancréas.

Bref, il réveille toutes nos fonctions digestives.

 

SES QUALITÉS.

Son acide citrique est antiseptique et est donc fort apprécié en cas de gastro-entérite. De plus, il combat les microbes digestifs en tout genre.

 

SES DÉFAUTS.

Consommé à jeun, il peut agresser les estomacs sensibles.

 

 

Attention !

Attention !

Méfiez-vous de la citronnade (citron + eau), recommandée le matin au réveil en cure détox. Ce n’est pas forcément une bonne idée pour tout le monde. 😉

 

Ils contiennent :

Des vitamines C.

Ils en contient autant qu’une orange et bien plus qu’un pamplemousse ! Le jus d’un citron couvre presque la moitié de nos besoins journaliers.

 

Des polyphénols.

Ils en contiennent énormément, dont des flavonoïdes qui renforcent les vaisseaux sanguins.

 

Du potassium, du calcium et du magnésium.

Ce sont des minéraux essentiels à la santé.

 

Des fibres.

Ses fibres sont douces, situées essentiellement dans la peau blanche. Il n’y en a pas ou presque dans son jus.

 

De la limonine, ou du limonène.

Des actifs anticancer présents dans le zeste.

Les lecteurs vous recommandent :
rutabaga

 

De l’acide citrique.

Ils en proposent de très loin la meilleure source.

 

Ils permettent :

De limiter la glycémie.

Le citron est acide, tout comme le vinaigre. Ça, vous le saviez déjà. Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que cette simple propriété permet de ralentir la digestion et de diminuer le taux de sucre dans le sang. En d’autres termes. Le citron abaisse l’index glycémique d’un repas tout entier.

Excellente nouvelle pour tous les diabétiques ainsi que pour quiconque cherche à perdre du poids ou à ralentir le vieillissement.

 

De limiter l’oxydation.

C’est certes un fruit acide en bouche, puisque son pH est le plus faible de tous les fruits, nais c’est aussi… l’un des moins acidifiants de tous. Il est hautement recommandé d’en consommer un petit peu à chaque repas, pour retrouver l’équilibre acido-basique adéquat.

Le citron est, de loin, le fruit le plus riche en acides organiques. Il en renferme 5 gr pour 100 gr, ce qui est énorme. Le second arrive loin derrière, avec 3,90 gr pour 100 gr, c’est le fruit de la passion.

L’acide organique le mieux représenté dans la pulpe de notre petit citron est l’acide citrique, très antibactérien et excellent fluidifiant sanguin.

Son jus est exceptionnellement antioxydant. Pensez à en mettre sur tous les fruits et légumes coupés, taillés ou hachés afin d’éviter qu’ils noircissent.

 

De limiter les risques de cancer.

Dans le zeste du citron, même séché, il y a du limonène. C’est un composé anticancer majeur. Pour en profiter, il suffit d’ajouter des zestes dans vos plats salés ou sucrés, ou de préparer du jus version « smoothie ». C’est-à-dire avec la totalité du fruit, pas seulement la chair. En plus, en passant vos citrons entiers dans le robot. Vous bénéficierez aussi de la limonine et le la nomiline présentes dans les pépins, deux autres composés anticancer.

 

 

I love bio

Mais pour cela, il faudra absolument utiliser des citrons biologiques, ou des limon (citrons vert) qui ne sont normalement pas traités.

La petite peau blanche un peu amère, le zist, situé entre le zeste et la pulpe, contient un maximum d’ériocitrine et d’hespérétine, deux flavonoïdes anticancer et anti-maladie cardiovasculaire. De même que le reste de l’albédo, toujours la même petite peau blanche, mais établie entre les quartiers de fruits. Mangez-les !

Une étude cherchant à distinguer quel agrume, entre le citron. Le pamplemousse et l’orange, protégerait le mieux du cancer, a répondu en partie (en partie seulement) à la question. Elle conclut que le citron possède la fibre soluble (pectine) la plus apte à ralentir voire empêcher la croissance de tumeurs. Les expériences ayant eu lieu en laboratoire, il reste cependant hasardeux de les extrapoler à l’homme. Mais c’est une piste intéressante.

 

De tonifier la peau.

En externe, le citron tonifie la peau, la débarrasse de ses impuretés, la nettoie en profondeur et resserre les pores.

 

Astuces de pro.

Aromatiser le sucre.

Du sucre parfumé au citron ?

Facile ! Coupez une ou deux lanières de zeste dans un citron et laissez sécher. Quand la peau est dure, hachez-la et mettez les petits morceaux dans le sucrier. Attendez quelques jours pour bien laisser le temps au sucre de s’imprégner du parfum citronné.

 

De combattre les germes :

Les citrons sont un puissant antiseptique, qui combattraient efficacement une vingtaine de germes différents. Ils sont donc très utiles pour combattre toutes les infections et particulièrement les refroidissements, les grippes et les rhumes.

De plus ils contribuent à abaisser la fièvre par son action sudorifique. Ce pouvoir antiseptique est également efficace dans les problèmes d’infections urinaire, vésicales et rénales. Son action diurétique accélère également l’élimination des toxines. Ils préservent l’appareil digestif des infections, dont les diarrhées.

 

De calmer les inflammations.

Plusieurs études ont démontré que les flavonoïdes des agrumes avaient des propriétés anti-inflammatoires. Ils inhiberaient la synthèse et l’activité de médiateurs impliqués dans l’inflammation.

 

 

Attention !

Attention !

Le zeste du citron, comme de tous les autres agrumes, renferme des huiles essentielles pourvues de molécules spéciales, les furocoumarines. Ces dernières tachent la peau en cas d’exposition solaire.

Donc, lorsque vous manipulez vos citrons, si c’est au printemps et en été, pensez à bien vous laver les mains avant de vous exposer aux rayons du soleil.

 

Astuces de pro.

Pour raviver les surgelés.

Pour donner un petit coup de « frais » aux surgelés, versez dessus quelques gouttes de jus de citron en attendant la cuisson. Par exemple, si vous venez de sortir un carré de cabillaud du congélateur et que vous vous apprêtez à le cuire, offrez-lui d’abord une mini-douche au citron. Quelques gouttes suffisent.

Les lecteurs vous recommandent :
Les Asperges

 

LORS DE L’ACHAT.

Les contenants en verre.

Si vous achetez du jus de citron tout prêt, préférez les bouteilles en verre. Les composés anticancer du citron (précédemment cités) ont tendance à être « épongés » par le revêtement interne en cire des emballages (packs).

 

 

I love bio

Acheter du BIO.

Choisissez systématiquement des citrons « sans traitement après récolte », surtout si vous utilisez le zeste. Mieux encore, des citrons bio : traités ni après … ni avant la récolte !

Ou à défaut, privilégier les citrons verts qui possèdent des avantages majeurs particulièrement juteux. Ils n’ont pas de pépins. Et n’ont pas besoin d’être traité, ni avant la récolte, ni après. On peut donc utiliser leurs zestes sans se préoccuper des résidus de produits chimiques. 😉

Seul petit inconvénient : ils sont un peu plus amers que son cousin jaune.

 

Sa conservation.

Au réfrigérateur.

Ils se conservent plusieurs semaines dans le bac à légumes, du frigo.

Enveloppez les dans du papier-alu si vous voulez éviter qu’ils transmettent leur odeur à d’autres aliments. Ou au contraire, laissez-le nu si vous souhaitez qu’il « désodorise » notre réfrigérateur.

 

Au congélateur.

Ils ne se congèlent pas habituellement, car vu leur longue conservation au réfrigérateur, il n’y a pas réellement d’utilité de les congeler. Mais si vous souhaitez, vous pouvez le faire 😉

 

Attention !

Éliminer les pesticides.

Il est fortement recommandé de débarrasser la peau des résidus de pesticides avant toute utilisation. Surtout si vous utilisez le zeste. L’eau et le savon restent une bonne base, mais vous pouvez également envisager d’imbiber du papier absorbant avec de l’alcool à 90° ou du vinaigre d’alcool pour nettoyer la peau avec. Mais dans ce cas, attendez quelques minutes avant de les utiliser !

Et n’oubliez pas de bien les rincer sous l’eau du robinet.

 

COMMENT LES CONSOMMER ?

Mode alimentaire pauvre en FODMAPs

La meilleure façon d’en manger, c’est en filet sur des salades sucrées, ou salées. Mais également sur des poissons crus ou cuits.

Pour plus d’originalité, nous pouvons envisager de les consommer en achards (condiment des îles à la base de citron, vinaigre, moutarde, poivre, gingembre, curcuma). Un véritable bonbon pour l’appareil digestif ! Mais également en confit au sel.

 

Cru ou cuit ?

Cru.

On les consomme généralement plutôt cru sous forme de jus.

 

Cuit.

Une grande variété de cuissons est envisageable pour réaliser des recettes salées ou sucrées. Mais pour profiter à fond de ses propriétés et de sa vitamine C, il vaut mieux éviter de le cuire.

 

En jus.

Le jus et surtout, les pépins. Renferment une quantité appréciable de limonine, d’obacunone et de nomiline. Ces composés de la famille des limonoïdes possèdent peut-être un goût légèrement amer (pas toujours), mais leurs propriétés potentiellement antisida, anticholestérol et anticancer vis-à-vis de l’estomac, du côlon, de la bouché, des poumons les rendent très attractifs. D’où l’intérêt des jus où l’on mixe la totalité du fruit (smoothies). N’allez pas pour autant vous préparer des purées de pépins de citron …

 

A toutes les sauces.

C’est un tout-terrain, toute saison, à toute heure du jour : citronnade glacée en été pour se rafraîchir, citron chaud en hiver pour se réchauffer ou se réconforter, acidulé nature, tout doux confit. En marmelade pour le petit déjeuner, en vin citronné pour l’apéritif des grands, il se transforme à volonté. Barbapapa !

 

Ma touche personnelle.

Pour remplacer le sel.

Ultraléger, il « remplace » en partie le sel ou le gras pour assaisonner et relever un plat : le citron est un aliment essentiel pour garder la forme et maîtriser son poids.

 

Astuces de pro.

En terrasse.

Au café, ne commandez pas de « Perrier-rondelle ». Car vous ignorez si le citron utilisé a été « traité après récolte » ou non, ni s’il a été soigneusement lavé à l’eau tiède et au savon ou non.

 

BONUS – LE REGIME CITRON ET UN GINGER BUG MAISON.

 

LE RÉGIME CITRON.

Principe :

Intégrer au moins 2 citrons par jour dans son alimentation, à raison d’un petit peu à chaque prise alimentaire (repas, collations, grignotages, dans la vinaigrette, sur les salades de fruits, les légumes, les crudités …) et favoriser les aliments qui facilitent la digestion. Vous pouvez très bien le faire sous forme de citronnade : 2 citrons pressés dans de l’eau, le tout dans une grande Thermos, à boire dans la journée. Sans sucre, évidemment. D’ailleurs, quelle que soit votre forme d’utilisation du citron, buvez chaque matin. A jeun si vous le supportez, un verre de citronnade (jus de citron + eau).

Les lecteurs vous recommandent :
Le céleri

 

Avantages :

Détox, antifatigue, facile, bon pour la digestion, vitaminé, sage puisqu’il ne s’agit pas de renoncer à une alimentation équilibrée.

 

Inconvénient :

Un peu lassant, comme tout ce qui est répétitif. Mais sinon, rien à redire, à condition de bien garder le principe des repas équilibrés.

 

Exemple de menus sur une journée

Régime citron - Au réveil et au coucher

Au réveil.

Jus de citron dilué dans l’eau chaude.

 

Régime citron -Petit déjeuner

 

Petit déjeuner.

Petit bol de flocons d’avoine + lait ou yaourt, 3 amandes + 2 noix, 1 petite grappe de raisin.

 

Régime citron -Déjeuner

 

Déjeuner.

Soupe de tomate + filet de citron, Pavé de cabillaud + haricots verts (filet de citron) + quinoa, 1 tranche de pain complet, Yaourt nature au bifidus.

 

Régime citron - Dîner

 

Dîner.

Salade d’endive à la ciboulette (filet de citron), poulet au citron (sauce : citron, huile d’olive, sel, poivre), choux de Bruxelles, Pain complet + 1 Carré frais.

 

Régime citron - Au réveil et au coucher

 

En soirée.

Jus de citron dilué dans l’eau chaude.

 

GINGER BUG DE CITRON À MA FAÇON

Spécial probiotiques

Les ingrédients pour le Ginger Bug.

Du gingembre bio.

Du sucre complet de canne.

De l’eau filtré ou en bouteille.

Un récipient que vous pouvez facilement fermer hermétiquement et placer au réfrigérateur (comme les bocaux « Le Parfait »).

 

Ingrédients Ginger Bug de citron

 

Les ingrédients, pour 1,5 litre de Ginger Bug de citron.

5 cuillères à soupe de Ginger Bug.

3 cuillères à soupe de thé vert.

5 morceaux de sucre de canne complet.

2 figues séchées.

1 citron bio (non traité)

2 cm de gingembre bio.

1 bocal à conserve de 1,5 litre ou plus.

 

Ginger Bug

 

La préparation du Ginger Bug.

D’abord, je pelle le gingembre et je le passe le dans un presse ail.

Ensuite, je remplis la moitié de mon récipient.

Puis, je complète le bocal avec le sucre complet.

Ensuite, je couvre le tout avec de l’eau filtré ou en bouteille. Mais pas chlorée du robinet !

Puis, je mélange le tout.

Ensuite, je place le bocal ouvert au chaud (20° à 25°) ou près d’un radiateur en hivers pendant au moins 24 heures.

Puis, j’ajoute une cuillère de gingembre.

Ainsi qu’une cuillère de sucre.

Ensuite, je ferme le bocal et je patiente 24 heures.

Puis, je renouveler les trois dernières opérations, trois ou quatre fois.

Enfin, mon Ginger Bug est prêt. 😊

Finalement,  je peu le conserver au réfrigérateur.

 

Son entretien.

Si vous ne l’utilisez pas, il convient de rajouter toutes les semaines 1 cuillère à soupe de sucre.

Vous pouvez prélever les ferments de Ginger Bug en fonction de vos besoins pour préparer des boissons ou des yaourts. 😉

Mais, il conviendra juste de remplacer la quantité prélevée.

 

La préparation du Ginger Bug de Citron à ma façon.

 

Infusion de thé

 

D’abord, je fais infuser le thé dans 1 litre d’eau froide toute la nuit (12 heure).

Puis, le lendemain matin, je le verse le thé infusé et filtré dans un bocal.

 

Ginger Bug de citron

 

Ensuite, j’ajoute cinq cuillères à soupe de Ginger Bug.

Puis j’incorpore le sucre et je mélange bien.

Je rince le citron, le coupe en rondelles et le dépose également dans le bocal.

 

Ginger Bug de citron

 

Puis, j’ajoute les figues et le gingembre pelé.

Ensuite, je couvre d’une gaze et je laisse fermenter à température ambiante (18 à 25°C) pendant 48 heures.

 

Ginger Bug de citron

 

Puis, je transvase dans des bouteilles en filtrant avec une passoire.

Ensuite,  je ferme les bouteilles hermétiquement et laisse reposer ½ journée.

 

Ginger Bug de citron

 

Puis je les place au réfrigérateur.

Enfin, ma boisson pétillante pourra être consommer dans les 3 jours.

 

Important :

J’utilise un citron et des figues non traités car les traitements de surface empêchent le kéfir de fermenter. Mais à défaut d’un citron bio, je peu prendre un citron vert car contrairement au jaune, il ne nécessite pas d’être traité avant et après cueillette.

 

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES :

 

Ma bible de la santé au naturel

Plus jamais mal au ventre avec le régime FODMAPS

 

 

 

J’espère que vous avez apprécié la découverte des qualités et des propriétés de cet aliment. Et je vous dis à très bientôt pour découvrir ensemble de nouveaux aliments santé.

 

Thierry KLETHI - Blog La santé en mangeant

 

A très bientôt,

Thierry Klethi

La santé en mangeant

 

 

MES PRODUITS AMAZON

Pour vous permettre de trouver rapidement et au meilleur prix les ouvrages dont je m’inspire lors de la rédaction de mes articles et les objets ou produits que j’utilise régulièrement. Je me suis affilié avec AMAZON et je vous propose ci-dessous des liens vers ce site de commerce en ligne. Pour plus de détails sur mon affiliation, cliquez sur ce lien.

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    3.5K
    Partages
  • 3.5K
  •  
  •  
  •  

2 thoughts on “Les Citrons

  1. je vous remercie monsieur Thierry klethi pour ce que vous êtes en train de nous éclaircis par vos conseils. la vie est dure, pratiquement toutes les maladies nous viennent de la bouffe, si nous nous faisons pas attention de quoi on mange, ou de quoi boire se sera la catastrophe. moi j’ai pris votre aperçue sur le citron au sérieux et que compte suivre étape par étape vos conseils afin d’éviter d’éventuels BOBOS et d’avoir une bonne hygiène de vie. excusez moi de mon français qui est un peu déroutant.

    1. Bonjour Hamani Azedine,

      Je vous remercie pour votre message de soutiens à notre blog « la santé en mangeant ».

      Votre satisfaction me fait très plaisir, car c’est pour vous que je réalise ce blog. Pour vous aider dans notre démarche commune d’essayer de mieux vivre avec nos différentes patrologies digestives.

      Je suis très content de recevoir votre commentaire de soutien et je vous remercie du fond du cœur pour ce message super positif. Merci, Merci…

      N’hésitez pas à consulter régulièrement notre blog et à en profiter pour tester quelques bonnes recettes, qui seront vous faire plaisir, ainsi qu’à votre entourage. Car avant tous, il est très important de profiter des petites joies quotidiennes, comme de partager un bon repas avec des personnes qu’on apprécie.

      Je vous souhaite une agréable journée à vous et vos proches.

      A très bientôt sur notre blog « la santé en mangeant », 👋

      Thierry Klethi
      La santé en mangeant
      https://la-sante-en-mangeant.com

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.