Poireau

Les Poireaux

Vie pratique – Mes aliments – Les Poireaux

 

LES POIREAUX

 

Bonjour à toutes et tous,

Aujourd’hui, je vais vous présenter les poireaux Cette présentation se décomposera en plusieurs chapitres qui sont : Ses origines (histoire et/ou géographie), ses principales qualités (nutritionnelles et/ou de soins) et enfin comment les consommer.

 

 

Poireau

 

 

SES ORIGINES

Le poireau est une plante potagère bisannuelle probablement originaire de la région méditerranéenne, il est cultivé depuis plus de 3000 ans. Il fut particulièrement apprécié des Grecs et des Romains, tant pour sa saveur que pour ses propriétés médicinales.

 

Son pied.

Le poireau a une saveur délicate, plus douce et plus sucrée que celle de l’oignon, un proche parent. Il existe plusieurs variétés de cette plante, formé d’une partie aérienne vert foncé et d’un pied blanchâtre. Ce pied en forme de cylindre constitue la partie tendre (blanc de poireau), souvent la seule consommée. Il donne aux plats une touche subtile qui les rehausse sans camoufler la saveur.

 

Ses feuilles.

La partie verte sert surtout pour parfumer potages, bouillons et plats mijotés. Le poireau atteint de 50 centimètres à 1 mètre de haut. On le récolte lorsque son pied mesure environ 3 à 4 centimètres de diamètre.

 

Sa saison.

Sa saison s’étend de mai à juin et de septembre à mars.

 

 

SES PRINCIPALES QUALITÉS

Il contient :

 

 

 

Carotènes

 

Du carotène.

Le poireau est une bonne source de carotènes, surtout si la partie verte du poireau est très foncé. Ces carotènes et les bêta-carotènes, sont des précurseurs essentiels de la vitamine A, dont les effets bénéfiques semblent reconnus depuis fort longtemps. Ils agiraient en tant qu’antioxydants contre les radicaux libres. De plus, ils interviendraient également dans la régulation des défenses naturelles de l’organisme.

 

 

Source de fibres

 

Des fibres.

Les fibres de nos poireaux, sont les pectines douces dans la partie blanche et la cellulose qui est plus difficile à digérer dans la partie verte. Ces fibres vont stimuler et régulariser notre transit intestinal.

 

 

Soufre

 

Du soufre et des composés soufrés.

Les composés soufrés du poireau sont communs à la famille des Liliacées, qui comprend l’ail, les oignons, les échalotes et bien sûr nos poireaux.

Ces composés sont efficaces pour lutter contre les cancers et protéger nos cellules de l’oxydation.

 

 

Flavonoïdes - kaempférol

 

Des flavonoïdes (kaempférol).

Les  flavonoïdes neutralisent les radicaux libres responsables des maladies cardiaques, d’athérosclérose, de cataracte, d’arthrite et bien d’autres maux… Ils sont reconnus pour leurs capacités antioxydantes et anti-inflammatoires.

Les lecteurs vous recommandent :
kiwi

 

 

Potassium

 

Du potassium.

Le poireau est riche en potassium neutralisent les radicaux libres responsables des maladies cardiaques, d’athérosclérose, de cataracte, d’arthrite et bien d’autres maux… Ils sont reconnus pour leurs capacités antioxydantes et anti-inflammatoires.

 

 

Sélénium

 

Du sélénium.

Il représente une excellente source de sélénium quand il est cuit.

 

 

Cuivre

 

Du cuivre.

Le poireau cuit, nous apporte une bonne quantité de cuivre qui est nécessaire à la formation de l’hémoglobine et du collagène (protéine servant à la structure et à la réparation des tissus) dans l’organisme. Plusieurs enzymes contenant du cuivre contribuent également à la défense du corps contre les radicaux libres.

 

Manganèse

 

Du manganèse.

L’apport en manganèse du poireau est excellent quand on le consomme cru. Il s’agit d’une enzyme qui intervient avec d’autres pour permettre la réalisation d’une douzaine de processus métaboliques. Il permet notamment de limiter les problèmes liés à certaines allergies. Mais également de prévenir les dommages causés par les radicaux libres.

 

 

Vitamine B9

 

De la vitamine B9 ou acide folique.

Il doit rester cru pour nous délivrer son acide folique. Qui assure le renouvellement cellulaire. Cette vitamine est très intéressante pour les femmes enceintes, ainsi que pour le développement du fœtus. Mais également pour les enfants en croissance, ainsi que pour les personnes convalescentes.

 

 

Vitamine C

 

De la vitamine C.

La vitamine C est très concentrée dans la partie verte de nos poireaux. Elle participe à des centaines de processus dans l’organisme. Une de ces principales fonctions est d’aider le corps à fabriquer le collagène, une protéine essentielle à la formation du tissu conjonctif de la peau, des ligaments et des os. Mais elle contribue également au maintien de la fonction immunitaire. Ainsi qu’elle active la cicatrisation des plaies, participe à la formation des globules rouges et augmente l’absorption du fer contenu dans les végétaux. Un des autres rôles importants de la vitamine C est son effet antioxydant qui protège les cellules contre les dommages infligés par les radicaux libres.

 

 

Vitamine E

 

De la vitamine E.

Le poireau à une bonne teneur en vitamine E qui joue un rôle essentiel dans la protection de la membrane de toutes les cellules de l’organisme. Elle est antioxydante, c’est-à-dire qu’elle contribue à la neutralisation des radicaux libres dans l’organisme. De plus, elle empêche ou réduit l’oxydation des cellules cardiovasculaires. De plus la vitamine E a aussi des propriétés anti-inflammatoires, antiplaquettaires et vasodilatatrices. Ces effets, qui ne sont pas reliés à son activité antioxydante, jouent également un rôle cardioprotecteur.

 

 

Il permet :

De limiter la rétention d’eau.

Grâce à son potassium et à sa faiblesse en sodium. Le poireau est très efficace pour lutter contre la rétention d’eau.

Les lecteurs vous recommandent :
Les Carottes

 

De lutter contre le cancer.

Notre poireau est pourvu de substances soufrées ayant des qualités anticancer. Notamment de l’estomac et de l’intestin. Ces composés soufrés pourraient également posséder des propriétés antioxydantes, mais cela reste à vérifier.

 

De limiter les apports caloriques.

Etant particulièrement riche en fibres, mais pauvre en calories. Il est idéal pour ceux qui souhaitent perdre du poids ou simplement surveiller leur ligne. En effet, il possède une réelle capacitée coupe-faim grâce à la répartition très particulière de ses fibres.

 

De faciliter le transit intestinal.

Les nombreuses fibres insolubles qu’il contient permet de prévenir les risques de constipation et de la soulager.

 

De nettoyer notre système digestif.

Il est traditionnellement utilisé pour « nettoyer » le système digestif. C’est le compagnon idéal des lendemains de fête, à condition de ne pas l’ensevelir sous la vinaigrette.

 

 

Attention !

Attention !

Le poireau renferme des oxalates, déconseillés aux personnes sujettes aux calculs rénaux oxaliques.

 

 

COMMENT LE CHOISIR ET LE CONSERVER ?

Le Choisir.

Le poireau primeur est doux et tendre. Mais il est moins bien pourvu en substances santé. Bref, faites-vous plaisir, il n’y a pas que les carotènes dans la vie.

Mieux vaut acheter des légumes entiers, avec les radicelles (les petites racines au bout du blanc). Les gros poireaux sont souvent meilleurs que les minces. Cela dit, tout dépend de la façon dont ils ont été cultivés.

Plus il a fait froid et plus le « vert » est intense. À nous les pigments protecteurs !

 

Le Conserver.

Au réfrigérateur.

Le poireau se conserve sans problèmes au réfrigérateur durant plus de trois jours.

 

Au congélateur.

Il peut être congelé en le nettoyant préalablement. Pour cela, il convient d’éliminer les feuilles « moches », de la découper en tronçons et de le faire bouillir durant 5 minutes. Puis je le laisse refroidir, le sèche et le place dans un sachet de congélation que je dépose dans le congélateur.

 

A température ambiante.

Je peux le conserver jusqu’ à 2 jours à température ambiante, mais il est préférable de le placer au réfrigérateur.

 

COMMENT LE CONSOMMER

Cru ?

Oui, on peut le manger cru en petite quantité. En le râpant ou en le ciselant finement dans une salade. Mais attention, car il a un goût bien prononcé !

De plus, ses fibres crues ne sont pas faciles à digérer.

 

Cuit ?

Cuisson conseillée de 5 minutes à la vapeur, s’il est préalablement découpé en tronçons. Rien de plus rapide et de plus simple.

On pense rarement à associer le poireau et le potiron. Pourtant leurs saveurs se marient fort bien et le mélange est exceptionnellement riche en carotènes. Surtout si on y ajoute des carottes, six fois plus riches en carotènes que notre bon vieux poireau !

Les lecteurs vous recommandent :
Les Salades

 

Ses feuilles ?

Plutôt que de jeter ses feuilles vertes parce qu’elles sont trop dures, pourquoi ne pas les mixer ?

Un traitement de choc qui va les adoucir et nous permet de préparer des soupes, des gratins, des purées, seules ou accompagnées de leurs amis de toujours, nos précieuses pommes de terre, les carottes et autres légumes.

Pour bénéficier au maximum de ces substances protectrices, il faut consommer sa parure verte.

 

 

BONUS – UNE PETITE RECETTE RAPIDE ET FACILE.

 

Poireaux aux noisettes.

 

 

2 personnes

Pour deux personnes.

 

 

5 minutes

Mon temps de préparation est de 5 minutes.

 

 

10 Minutes

Je laisse mijoter pendant au moins 10 minutes.

 

 

Les ingrédients.

Je prends deux blancs de poireaux.

Ainsi qu’un filet d’huile d’olive.

De la poudre de noisette (ou des noisettes entières).

Et du poivre.

 

Poireaux aux noisettes

 

 

La préparation.

Je rince mes poireaux et les coupe en rondelles pas trop fines pour qu’elles se « tiennent ».

 

Poireaux aux noisettes

 

Puis, je les fais cuire à la vapeur douce durant 7 minutes.

 

Poireaux aux noisettes

 

Lorsqu’elles sont prêtes (le couteau s’enfonce), je les sors et les égouttes si besoin.

Je les assaisonne avec un peu d’huile, de sel et de poivre.

 

Poireaux aux noisettes

 

Puis, je les saupoudre avec la poudre de noisettes.

 

Accéder à la publication complète de cette recette.

Pour accéder à la publication complète de cette excellente recette de poireaux aux noisettes pour quatre personnes, il suffit de sélectionner ce lien pour afficher la publication présentant cette recette.

 

Vous pouvez également y accéder en inscrivant le nom de la recette souhaitée dans le champ de recherche à droite de l’écran.

 

En exportant la rubrique “Plan Du Site” (sous le titre du blog) ou en allant dans le menu “Catégories” à droite de votre écran. Puis vous cherchez dans l’arborescence les rubriques suivantes :

Fiches cuisines – Toutes les recettes – Entrées – Poireaux aux noisettes

 

 

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES :

 

Ma bible de la santé au naturel

 

Dictionnaire des aliments.

 

 

 

J’espère que vous avez apprécié la découverte des qualités et des propriétés de cet aliment. Et je vous dis à très bientôt pour découvrir ensemble de nouveaux aliments santé.

 

 

Thierry KLETHI - Blog La santé en mangeant

A très bientôt,

Thierry Klethi

La santé en mangeant

 

 

MES PRODUITS AMAZON

Pour vous permettre de trouver rapidement et au meilleur prix les ouvrages dont je m’inspire lors de la rédaction de mes articles et les objets ou produits que j’utilise régulièrement. Je me suis affilié avec AMAZON et je vous propose ci-dessous des liens vers ce site de commerce en ligne. Pour plus de détails sur mon affiliation, cliquez sur ce lien.

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    107
    Partages
  • 107
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.