Pouding au riz

Mon pouding au riz

Fiches cuisines – Le régime sans FODMAP – Dessert – Mon pouding au riz

 

Bonjour à toutes et tous,

Après le « lait » d’amandes végétal et le superbe curry d’agneau aux patates douces, je vous propose aujourd’hui un dessert sans FODMAP. Il s’agit d’un excellent Pouding au riz. Pour commencer je vais vous présenter le matériel qu’il nous faut et les produits nécessaires à la réalisation de cette recette. Puis nous aborderons l’aspect pratique de la réalisation de notre pouding. Et enfin, les apports que nous apporte la consommation les ingrédients de cet excellent dessert. Mais ne vous attardez pas trop sur ces tableaux, lancez-vous, allons-y et réalisons ensemble ce pouding au riz 😉. Et surtout régalons nous sans inquiétude pour notre système digestif. Miammm, c’est trop bon et c’est fait maison avec amour 😊.

 

MON POUDING AU RIZ

 

MATÉRIEL NÉCESSAIRE POUR PRÉPARER LE POUDING AU RIZ

  • Une casserole.
  • Une spatule (de préférence en bois).
  • Des ramequins.

 

OU ACHETER MES PRODUITS

Le riz Arborio

Le riz arborio est une variété de riz originaire d’Italie. Il tient son nom de la ville d’Arborio, dans la région du Piémont, où il est cultivé. Il est reconnaissable à son gros grain rond et blanc. Sa forte teneur en amidon fait de lui le riz idéal pour confectionner des risottos. De plus, il a la faculté de pouvoir s’imprégner de grandes quantités de liquide sans se ramollir. On le trouve dans toutes les grandes surfaces, mais aussi dans les épiceries italiennes.

 

Les amandes

Choisissez si possible des amandes non salées, non grillées. Et c’est encore mieux, si elles sont bio. Vous en trouverez facilement dans des magasins bio ou dans des magasins épiceries spécialisés dans la vente de produits du Maghreb. A défaut dans des supermarchés traditionnels.

 

Les produits bio

Préférez, si c’est possible des produits bio car ils seront forcément moins traités chimiquement et donc plus sains et aurons un meilleur goût.

 

Les achats de proximité ou en circuits courts

Les achats en circuit court permettent bien souvent d’avoir un rapport qualité/prix bien plus intéressant que ceux qui ont transités par un grand nombre d’intermédiaires (qui perçoivent chacun un pourcentage du prix de vente final). Car pour un prix égal, en circuit court le producteur aura une rémunération supérieure, qui lui permet de fournir un produit de meilleure qualité. Alors qu’avec beaucoup d’intermédiaires, une fois que chacun a pris sa commission, il ne reste plus grand-chose pour acheter le produit chez le producteur. Celui-ci proposera donc un produit avec un coût de production inférieur, qui sera très probablement d’une qualité bien inférieure.

Les produits locaux sont généralement plus frais et profitent de plus de temps de maturation au soleil, ils sont souvent récoltés quand ils sont bien mûrs. Puis sont directement commercialisé. Ils sont moins traités et sont plus goûteux.

Personnellement, je fais régulièrement mes courses directement chez mes producteurs locaux en passant par une application qui me propose l’ensemble de leurs produits, je commande, puis ils viennent livrer mes produits dans un point de distribution une fois par semaine ou je viens récupérer l’ensemble de mes produits. Bien souvent c’est les producteurs qui sont présent et déposent leurs produits dans un cageot. En plus de la fraîcheur et des emballages évités, cela permet d’échanger directement avec les personnes ayant cultivé ou élaboré les denrées que nous allons consommer. Je trouve que cette proximité n’a pas de prix, même si je vous l’accorde les prix sont souvent légèrement supérieurs à ceux des grandes surfaces.

 

Les achats en grande surface

Les produits proposés en grande surface doivent souvent subir de long transports et stockages car ils sont choisis dans un marché international, là où les prix sont les moins chers afin de permettre de générer des marges importantes pour tous les intermédiaires et un prix de vente légèrement moins cher pour les clients. De ce fait ils sont sélectionnés pour avoir un faible coût de production, sont pour la plupart récolté vert et mûrissent dans des caisses durant le transport et sont très souvent traités pour éviter de se dégrader durant le trajet. Ce qui les rends souvent de moins bonne qualité, ils sont moins goûteux et surtout du fait de ces traitements chimiques supplémentaires beaucoup moins sains et naturel. De plus ces long transports et stockages ont un coût écologique indéniable au niveau de l’impact carbone pour notre environnement.

 

JE RÉALISE MON POUDING AU RIZ

Pour quatre personnes.

Mon temps de préparation est de 5 minutes.

Je laisse mijoter pendant 1 heure

Et je laisse reposer au frais pendant 1 heure.

 

MES INGRÉDIENTS POUR RÉALISER NOTRE POUDING AU RIZ

  • 700 ml de lait d’amande sans sucre ajouté
  • 70 gr de sucre
  • 60 gr de riz arborio (ou un autre riz pour risotto)
  • 1c. à c. (5 ml) d’arôme de vanille
  • ¼ c. à c. de cannelle en poudre
  • 2 c. à Soupe (20 gr) de raisins secs
  • 3 c. à soupe (10 gr) d’amandes effilées (option)

 

Les lecteurs vous recommandent :
Tarte aux pommes express

 

Pouding au riz - les ingrédients

 

Ma touche personnelle.

Utilisez de préférence du lait végétal et si possible, faite le vous-même 😉. Nous avons déjà vu la recette pour faire du « lait » d’amande ou d’autres laits végétaux, selon vos préférences. Cliquez sur ce lien pour accéder à la recette de « lait » d’amande.

 

POUR PRÉPARER MON POUDING AU RIZ, Je

verse le lait (de préférence végétal) et le sucre dans une casserole.

Je porte à ébullition, puis je baisse le feu à moyen pour laisser mijoter, sans grosses bulles.

 

 

Pouding au riz - Ébullition

 

 

J’ajoute le riz et je remue bien le tout pour que le riz ne colle pas dans le fond de la casserole.

Je maintiens à feu à moyen.

 

 

Pouding au riz - Avec le riz

 

 

Puis, je laisse mijoter durant environ 1 heure, en remuant de temps en temps jusqu’à épaississement du mélange.

Je retire du feu et j’ajoute la vanille, la cannelle et les raisins secs.

 

 

Pouding au riz - Après réduction

 

 

Puis, je verse dans des ramequins.

Je laisse refroidir au moins une heure.

Et enfin je parsème d’amandes effilées (en option) avant de servir. 🙂 et de nous régaler 😉.

 

 

Pouding au riz - Final

 

 

 

MES APPORTS JOURNALIERS RECOMMANDÉS :

Apports Journaliers Recommandés

LA VALEUR NUTRITIONNELLE DE MON POUDING AU RIZ EST DE :

(pour 4 personnes).Pouding de riz

CE QUI REPRÉSENTE POUR UNE PERSONNE :

puding pour 1 personne

LES INGRÉDIENTS DE MON POUDING AU RIZ, M’APPORTENT

Le riz (60 gr)

Riz

 

 

Pouding au riz - Le riz

 

 

Ses principaux apports nutritionnels

Le riz nous apporte des Fibres qui améliorent notre transit intestinal. Parmi toutes les variétés la plus riche en fibre est le riz brun et la plus pauvre le blanc.

Il contient également de la Mélatonine qui est efficace pour nous protéger contre le cancer du sein. Elle permet également de réguler notre horloge interne en nous aidant à plonger dans les bras de Morphée (à dormir) la nuit… et pas Ia journée.

Concernant le cholestérol, il contient des Gamma Orizanols (dont l’acide férulique) qui vous aideront dans notre lutte contre le mauvais cholestérol.

De plus ses Anthocyanines sont de puissants pigments ultra-antioxydants et anticancer, qui se trouvent principalement dans les riz très colorés (rouges, noirs).

Pour les hypertendus, son potassium nous permettra de nous relaxer d’autant qu’il est également très pauvre en sodium.

Sinon, son manganèse nous aidera à lutter contre les allergies et sa vitamine B1, nous aidera à assimiler ses sucres.

Il contient également de la vitamine B3 (surtout dans le riz brun), ainsi qu’un peu de Magnésium et du Sélénium.

 

Qui peut en manger ?

Il convient à tous, car il est extrêmement digeste et ne provoque presque jamais d’allergie ni d’intolérance. En outre il fait partie des rares aliments qui ne génèrent pas d’inconfort digestif (gaz). par ailleurs, il ne contient pas de gluten, et peut donc être consommé par les intolérants au gluten (maladie cœliaque).

 

Ses vertus digestives et diététiques

Je vous conseille d’en manger lors de brûlures d’estomac, car il contient une substance antiacide qui vous soulagera. De plus lors de diarrhées son eau de cuisson pourra améliorer la situation. Cependant attention, lors de la consommation de son de riz, car c’est un puissant laxatif. Un autre effet intéressant est que la consommation de riz complet aide à prévenir les calculs urinaires.

Dépourvu de graisses, je le recommande en cas de régime minceur car il nous apporte une sensation de satiété sans affoler la balance. Difficile de faire moins calorique et plus croquant que les galettes de riz soufflé, grignotage sympathique et peu « dangereux » pour la ligne.

 

Ses effets anticancers et anti-diabète

En consommer régulièrement participe activement à la prévention de certains cancers (côlon, sein, prostate). Car il contient des molécules antitumorales, dont les lectines qui semblent jouer un rôle important. Mais ces actions n’ont pas encore été confirmé par des études cliniques.

Sa consommation régulière favorise la stabilité du taux de sucre dans le sang, évitant ainsi les coups de pompe. Il est conseillé aux diabétiques, sous réserve de le choisir correctement et de ne pas en consommer plus que de raison, comme tous les féculents d’ailleurs.

 

L’apport en vitamines

Le son de riz renferme une vitamine E de très bonne qualité, qui se présente sous la forme de tocotriénols. Cette vitamine a des vertus anticancer et anticholestérol.

Le riz doit bouillir pour que la vitamine B de l’écorce pénètre le grain et devienne assimilable. Dans les régions où l’on mangeait du riz cru, les carences en vitamine B (béribéri) décimaient les habitants.

 

Conseils de pro

Pour cuire votre riz, ne prenez pas une trop grande quantité d’eau : calculez juste ce qu’il faut, soit environ 1,5 volume d’eau pour 1 volume de riz. Si vous prenez trop d’eau, vous perdrez la plupart des vitamines et minéraux en rejetant l’eau de cuisson.

Les lecteurs vous recommandent :
Granité d’abricot au miel

Quitte à choisir du riz facile à cuire et pas trop cher, préférez-le « étuvé », car le processus de « production » respecte mieux les bénéfices nutritionnels. Le riz étuvé a été rincé, trempé dans l’eau chaude puis passé à la vapeur sous vide et sous pression. Ce traitement fait pénétrer les vitamines et minéraux au cœur du grain, nous permettant ainsi d’en profiter, même si le riz est décortiqué (raffiné). Cherchez la mention « étuvé » ou « incollable » sur l’étiquette du paquet.

 

Le sucre (70 gr)

Sucre

 

 

Pouding au riz - Le sucre

 

 

Le sucre est un produit alimentaire au goût doux, fabriqué à partir de la betterave sucrière ou de la canne à sucre. Du point de vue chimique, le sucre blanc de table est constitué de saccharose. Le sucre cristallisé est soluble dans l’eau.

De manière générale, le terme de sucre est souvent utilisé pour désigner les glucides ; par exemple, le glucose est qualifié de « sucre simple » et l’amidon de « sucre complexe ». Cependant, le goût sucré n’est spécifique que de certains glucides comme le saccharose et le fructose ; c’est pourquoi ces molécules servent d’additifs dans l’industrie agroalimentaire.

Le sucre permet d’apporter des glucides à l’organisme, qui représentent une source énergétique importante. La consommation excessive de sucre augmente le risque de diabète et d’obésité. Des études suggèrent également des liens avec le risque cardiovasculaire. Le sucre contribue aussi à la formation de caries.

Pour fabriquer le sucre blanc de table, il faut passer par une étape de raffinage, qui retire des sels minéraux et des vitamines, afin de donner un sucre blanc raffiné. Il existe différentes variétés de sucres pour la cuisine, comme :

Le sucre blanc, raffiné, contenant quasi 100 % de saccharose ; le sucre roux ou complet, qui a conservé des vitamines et des minéraux dans la mélasse ; le sucre blond, filtré, qui contient moins de mélasse que le sucre roux ; le sucre glace, un sucre cristallisé broyé très finement ; la vergeoise, blonde, issue de la betterave et la cassonade, un sucre roux issu de la canne à sucre…

 

Les raisins secs (20 gr)

 

Raisin

 

 

Pouding au riz - Les raisins sec

 

 

Ses principaux apports nutritionnels

Le raisin noir est très riche en substances protectrices mais le blanc malheureusement beaucoup moins.

Il renferme notamment une foule de flavonoïdes qui potentialisent l’action de la vitamine C et permettent une action très antioxydante et protectrice.

Grace à ses polyphénols, le raisin sec protège extrêmement bien le cœur, est efficace contre l’hypertension et préserve la souplesse artérielle, ainsi que la fluidité sanguine. Ces polyphénols sont également très efficaces en cas cholestérol.

En cas de troubles de la circulation sanguine, sont resvératrol, une substance anticoagulante sera très efficace pour fluidifier le sang.

Si vous ne souffrez pas d’intestins fragiles, consommez-les entiers et les antioxydants contenus dans les fibres de sa peau et de ses pépins assurerons une protection cardiaque optimale. Sinon, méfiez-vous de ces fibres car ils sont parfois mal tolérés par les personnes au côlon sensible. Dans ce cas, mieux vaut opter pour du jus de raisin.

Si vous avez des problèmes de reins, consommez-en régulièrement car grâce à ses actions diurétique, il stimulera le travail des reins et préviendra la rétention d’eau.

 

Riche en fer et en sucres rapides

En raison de leur teneur importante en fer, les végétariens ou les personnes anémiées, les femmes, surtout enceintes ou ayant des règles abondantes, devraient en consommer régulièrement. Dans ce cas, associez-les à des fruits riches en vitamine C (une salade de fruits frais par exemple) pour mieux profiter de leur fer.

Il apporte principalement des sucres rapides et en grande quantité. Les diabétiques doivent en tenir compte et modérer leurs ardeurs : attention aux grains qui se picorent sans compter : le pancréas, lui, compte méthodiquement. Cela dit, en raison même de la nature de ces sucres, ce fruit est recommandé aux sportifs et aux personnes qui ont besoin d’une énergie immédiate, d’un petit coup de fouet.

 

Conseils de pro

La pellicule blanchâtre qui peut recouvrir les grains est naturelle. Rien à voir avec des résidus de pesticides. En revanche, rincez tout de même bien le raisin, dont la peau héberge des particules nocives : levures, moisissures, résidus de pesticides …

N’achetez que des grappes belles et pleines. Les grains doivent rester bien accrochés à la rafle (tige). Dès le retour du marché, retirez les grains endommagés avant qu’ils ne contaminent les autres.

 

Le lait d’amande et les amandes

Le lait (700 ml) et les amandes (20 gr)

Amande

 

 

Pouding au riz - Les amandes

 

 

Ses principaux apports nutritionnels

La consommation régulière d’amandes est excellente pour lutter contre les excès de cholestérol, pour réguler l’appétit et limiter l’acidification de votre organisme. Mais comme toutes les bonnes choses, il faut les consommer dans des quantités raisonnables (quelques amandes au cours d’un repas suffiront).

Les lecteurs vous recommandent :
Rochers coco

Elle figure parmi les aliments les plus denses, c’est-à-dire ceux apportant le plus de fibres, minéraux, bons gras et autres nutriments protecteurs, utiles à l’organisme. Mais il faut évitez les amandes blanchies (sans peau), car la plupart des fibres et des oligo-éléments sont contenus dans l’enveloppe. Vous perdriez notamment le cuivre et le manganèse.

Les expériences montrent que lorsqu’on mange chaque jour quelques amandes, c’est l’ensemble de l’alimentation qui est amélioré. Peu d’autres aliments peuvent se targuer de cette performance…

Elles contiennent du Fer et du Zinc facilement assimilable, si vous les consommés en même temps que de la viande ou des végétaux riches en vitamines C.

Enfin, elles ont également beaucoup de Potassium, de calcium, d’oméga 6 et de vitamine E.

 

Aliment minceur ?

Contrairement aux idées reçues, même grignotée au quotidien, elle ne fait pas grossir. Mais il convient quand même d’en consommer de façon raisonnable (pas plus d’une poignée par jour).

En plus de cela elles contiennent du Magnésium qui permet de réguler le métabolisme et 21% de protéines ce qui limite énormément vos appétences à grignoter entre les repas. Un allié minceur, indiscutable si vous souhaitez perdre du poids, pas mal pour de petites amandes ! 😉.

De plus ses fibres empêchent l’assimilation d’une partie des acides gras de l’amande, ce qui, du coup, abaisse notablement l’absorption calorique réelle de cet aliment et ses « bons gras » sont bien plus faciles à mobiliser et à brûler par le corps que les « mauvais ».

Les amandes diminuent l’impact glycémique d’un repas. Autrement dit, grignoter quelques amandes avec une salade, par exemple, aide à manger plutôt moins d’une manière générale. Youpi !

 

C’est un oléagineux

L’amande est l’un des fruits oléagineux (c’est-à-dire dont on peut tirer une huile). C’est aussi l’un des aliments les plus riches en vitamine E antioxydante. Ses graisses sont comparables à celles de l’huile d’olive. Elles font baisser le taux de « mauvais » cholestérol et maintiennent le taux de « bon ».

 

Anticholestérol

Ses vertus anticholestérol son dû aux acides gras insaturés qui font baisser le “mauvais” cholestérol et maintiennent le “bon”, aux phytostérols qui empêchent l’absorption du cholestérol alimentaire,
aux fibres, et aux protéines végétales qu’elles contiennent. Ces acides gras insaturés ont également un rôle de protection du cœur.

 

Protection contre les cancers ?

Elles protégeraient de certains cancers, notamment de ceux du poumon et de la prostate grâce à ses flavonoïdes (Quercétine et du Kaempférol), substances de couleur jaune pâle à la saveur amère.

 

Des vertus antioxydantes

De plus elles ont d’excellente vertus antioxydante, grâce à sa vitamine E, l’un des nutriments protecteurs n°1 de l’organisme.

 

Attention

Ne pas consommer régulièrement des amandes salées/grillées, hypersalées alors qu’elles contiennent naturellement peu de sodium.

Ne les conserver pas dans des sachets fermés pendant des mois. Il est préférable de les ranger dans un bocal, au frais, voire au réfrigérateur. Car elles sont extrêmement riches en acides gras fragiles et elles pourraient devenir rance, ce qui les rendrait nocive.

 

Conseils de pro

Si vous en avez la possibilité, dégustez des amandes (et noisettes) fraîches. Elles sont alors plus riches en eau, donc moins caloriques. Leur saison est courte, ne la ratez pas !

Les amandes se grignotent telles quelles. Préférez toujours les fruits complets plutôt que ceux déjà épluchés. Cassez la coque vous-même : non seulement ce n’est pas bien compliqué mais, en plus, vous en mangerez moins.

On peut grignoter les amandes immédiatement après leur achat, mais il est préférable si vous le pouvez, de les faire tremper une nuit pour supprimer les inhibiteurs d’enzymes qui perturbent la digestion et bloquent l’absorption de certains nutriments par l’organisme. Puis de les déshydrater dans un déshydrateur ou dans un four à une température maximum de 40° durant 6 à 10h, afin de pouvoir les conserver durant plusieurs mois.

Pour ne pas détruire leurs acides gras lors de la cuisson, faites-les chauffer doucement pendant deux minutes à la poêle, sans matière grasse. Pas plus.

Une amande craquante peut prendre la place du chocolat en fin de repas, servie avec le café.

 

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES :

Image - Ma bible de la Santé

Image - La solution FODMAP

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bonne dégustation et à très bientôt pour découvrir et essayer une nouvelle recette ensemble.

 

 Thierry KLETHI - Blog La santé en mangeant  

 

      A très bientôt,

      Thierry Klethi

     La santé en mangeant

 

 

MES PRODUITS AMAZON

Pour vous permettre de trouver rapidement et au meilleur prix les ouvrages dont je m’inspire lors de la rédaction de mes articles et les objets ou produits que j’utilise régulièrement. Je me suis affilié avec AMAZON et je vous propose ci-dessous des liens vers ce site de commerce en ligne. Pour plus de détails sur mon affiliation, cliquez sur ce lien.

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    622
    Partages
  • 622
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.