QUIZZ FODMAPs

Où trouver nos protéines

Principes et fondements – Régime sans FODMAP – Quizz FODMAPs – Où trouver nos protéines ?

 

QUI, QUOI, COMMENT LES FODMAPs

 Notre quizz hebdomadaire sur les FODMAPs

 

Découvrez toutes les deux semaines un petit article pour répondre brièvement à une question sur le mode alimentaire pauvre en FODMAPs. Je vous invite donc à découvrir notre nouvelle question, passionnante pour découvrir clairement et facilement les tenants et aboutissants du mode alimentaire pauvre en FODMAPs. Cliquez ici pour accéder au questionnaire qui vous permettra de déterminer si une alimentation pauvre en FODMAPs pouvait vous aider ?

 

Bonjour à toutes et tous,

J’espère que vous vous portez pour le mieux. En ce qui me concerne, je me porte bien et je viens de publier ce nouvel article dans notre blog « la santé en mangeant » intitulé « Où trouver nos protéines ? ». Alors j’espère qu’il vous donnera des informations utiles pour découvrir le mode alimentaire pauvre en FODMAPs. Et je vous souhaite une bonne lecture, ainsi que de passer une excellente journée.

 

Mode alimentaire pauvre en FODMAP

 

 

OU TROUVER NOS PROTÉINES SANS FODMAPs ?

 

Dans les produits animaux (les protéines d’animaux).

 

 

Côte de bœuf

Les viandes et les poissons.

Les produits animaux tels que les viandes ou les poissons ne contiennent pas de sucre et donc aucuns FODMAPs. Il en est de même avec les volailles ou les autres viandes qu’elles soient blanches ou rouges. Ainsi qu’avec les saucisses, les saucissons et les boudins. Mais aussi avec les poissons blancs, ou les poissons gras qui sont riches en oméga 3. 🙂

Les lecteurs vous recommandent :
Quel est l’objectif du mode alimentaire pauvre en FODMAPs ?

 

 

œuf

Les œufs et les produits de la mer.

Tous les œufs, poissons, coquillages, crustacés et fruits de la mer, sont tous également sans sucre et donc exempte de FODMAPs. Vous pouvez tous les consommer tells quel, librement sans aucun risque. 😉

 

Attention !

Attention à la préparation et à la cuisson et nos aliments.

A présent, il va falloir les préparer et très souvent les cuire. A ce stade, il est nécessaire d’être prudent pour ne pas les rendre indigestes !

Il faut bien évidement éviter les préparations nécessitant de les frire. Je pense notamment aux aliments frits dans une casseroles, mais aussi aux beignets (de viande ou de poissons). Sans parler des aliments qui sont pannés, c’est-à-dire auxquels ont à ajouter de la panure contenant généralement du blé qui contient des FODMAPs. 🙁

Ensuite, il y a également les sauces à la crème ou au beurre. Ou ont ajoute à nouveau des FODMAPs à nos aliments. 🙁

Pour finir, je vais évoquer les grillades incontrôlées qui vont noircis nos aliments en carbonisant leur surface. Il s’agit notamment des grillades sur avec un barbecue ou un grill. Cette matière noire et carbonisée est très indigeste et en plus elle favorise fortement les risque de cancers ! 🙁

 

Attention !

Attention aux plats industriels.

Les aliments contenants des protéines ci-dessus sont certes digestes, mais quand ils sont mal préparés par les industriels, ces plats peuvent devenir très indigestes !

 

 

IMAGE DE CRABE 

Exemple du crabe.

Si l’on consomme un crabe, il ne contient naturellement aucun FODMAPs, c’est parfait. 🙂

Cependant si l’on consomme du surimi de crabe, là c’est autre chose. Lors de la préparation, il a été ajouté de très nombreux additifs indigestes dont les industriels sont très friands. Mais également, de grandes quantités de sucres qui sont également fortement indigestes. Par conséquent le surimi de crabe contient de nombreux FODMAPs et sa consommation est fortement déconseillé dans le cadre du mode alimentaire pauvre en FODMAPs et totalement interdit lors de la phase d’exclusion des FODMAPs ! 🙁

Les lecteurs vous recommandent :
Quelle est la signification de FODMAPs ?

 

Dans les végétaux (les protéines végétales).

 

Les légumineuses et les céréales.

De nombreuses légumineuses et certaines céréales représentent d’excellents apports en protéines végétales.

 

 

Légumineuses

Les légumineuses.

Nos légumineuses riches en protéines comprennent notamment le très célèbre soja que l’on décline actuellement à toutes les sauces. Mais aussi les lentilles que nous avons tous dégustés étant plus jeune, mais attention aux risques de flatulences. 😉

Sinon, il y a également les haricots rouge ou noir, ainsi que les pois-chiches et de nombreuses autres …

 

Les meilleurs légumineuses.

Alors là pas de mystère, je vous présente à nouveaux notre star internationale du moment : Le soja. En effet les protéines de soja texturées que vous trouverez facilement dans les magasins biologiques ne pose pas de problèmes. 🙂

Mais attention, il est préférable de ne pas consommer les fèves de soja fraiches qui sont souvent également appelés édamame et qui ressemblent aux pois.

Sinon, de nombreuses déclinaisons de soja sont même totalement sans FODMAPs, il s’agit notamment du tofu et du tempeh.

 

 

Céréales

Les céréales.

Parmi les céréales on peut notamment citer la farine de blé, mais attention au gluten qu’elle contient. Sinon nous avons également le riz, le couscous le boulgour, le chanvre, le quinoa et bien d’autres…

 

 

Mode alimentaire pauvre en FODMAPs

Attention aux FODMAPs de certains de ces aliments.

Dans le cadre du mode alimentaire pauvre en FODMAPs, il convient de réduire les légumes secs et la plupart des céréales. Surtout durant la phase d’exclusion car ils sont très nombreux à contenir des FODMAPs. De ce fait, il faut limiter fortement leur consommation et se priver de leurs protéines et autres précieux nutriments qu’ils contiennent. 🙁

Mais rassurez-vous, cela n’est que transitoire durant la phase d’exclusion totale des FODMAPs. Car, nous trouverons tous, des légumineuses et des céréales qui notre tube digestif peut digérer et que nous pourrons consommer sans risquer de réaction déplaisante de nos intestins.

Les lecteurs vous recommandent :
Si je suis un régime sans gluten, c’est pareil qu’un régime sans FODMAPs

En effet, il serait très étonnant d’avoir des réactions de rejet avec toutes les légumineuses et toutes les céréales !

 

La plus sage des céréales.

D’une manière générale, à condition de bien les faire cuire et d’en manger des quantités raisonnables, la plupart d’entre elles passent très bien. Je peux notamment citer les lentilles qui passent généralement très bien dans nos entrailles. 😉

 

Les oléagineux et les fruits et légumes.

 

 

Fruits à coque - Oléagineux

Les oléagineux.

Le nombreux oléagineux riche en protéines sont notamment les cacahuètes, mais aussi les pistaches et il convient de pas oublier les noix de cajou. Sans compter tous les autres …

 

 

Fruits et légumes de saison

Les fruits et légumes.

Enfin, il convient de ne pas oublis les fruits et légumes qui sont la base de notre alimentation. Il s’agit notamment des patates douces, des avocats et des choux kale. Ainsi que des petit-pois, épinards et des brocolis. Mais également bien d’autres…

 

 

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES :

 

Plus jamais mal au ventre avec le régime FODMAPS

 

Cliquez ici pour découvrir cet article intitulé « L’efficacité du mode alimentaire pauvre en FODMAPs a-t-elle été prouvée ? ».

 

 

Thierry KLETHI - Blog La santé en mangeant

A très bientôt,

Thierry Klethi

La santé en mangeant

 

 

MES PRODUITS AMAZON

Pour vous permettre de trouver rapidement et au meilleur prix les ouvrages dont je m’inspire lors de la rédaction de mes articles. Ainsi que les objets ou produits que j’utilise régulièrement. C’est pour cela que je me suis affilié avec AMAZON et que je vous propose ci-dessous des liens vers ce site de commerce en ligne. Par ailleurs, si vous souhaitez plus de détails sur mon affiliation, cliquez sur ce lien.

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    10
    Partages
  • 10
  •  
  •  
  •  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.