QUIZZ FODMAPs

Peut-on manger des FODMAPs sans déclencher des symptômes

Principes et fondements – Régime sans FODMAP – Quizz FODMAPs – Peut-on manger des FODMAPs sans déclencher des symptômes ?

 

QUI, QUOI, COMMENT LES FODMAPs

Notre quizz hebdomadaire sur les FODMAPs

 

Qu’est-ce ? Comment ? Pourquoi ?

Découvrez toutes les deux semaines un petit article pour répondre brièvement à une question sur le mode alimentaire pauvre en FODMAPs. Je vous invite donc à découvrir notre nouvelle question, passionnante pour découvrir clairement et facilement les tenants et aboutissants du mode alimentaire pauvre en FODMAPs. Cliquez ici pour accéder au questionnaire qui vous permettra de déterminer si une alimentation pauvre en FODMAPs pouvait vous aider ?

 

Non, je n’ai pas oublié mes bonnes manières. Par conséquent, je ne vous ferais pas l’affront d’omettre de vous saluer. Mais je voulais juste au préalable vous présenter brièvement l’objectif de ces petits articles. Mais trêve de bavardage, je vais poliment et avec beaucoup de joie de nous retrouver pour la lecture de cette publication vous saluer.

 

Bonjour à toutes et tous,

J’espère que vous vous portez pour le mieux. En ce qui me concerne, je me porte bien et je viens de publier ce nouvel article dans notre blog « la santé en mangeant » intitulé « Peut-on manger des FODMAPs sans déclencher des symptômes ? ». Alors j’espère qu’il vous donnera des informations utiles pour découvrir le mode alimentaire pauvre en FODMAPs. Et je vous souhaite une bonne lecture, ainsi que de passer une excellente journée.

 

Mode alimentaire pauvre en FODMAP

 

 

 

PEUT-ON MANGER DES FODMAPs SANS DÉCLENCHER DES SYMPTÔMES ?

 

 

Intolérances Alimentaire

 

Il s’agit d’une intolérance alimentaire et non une allergie.

Etant donné que notre problème est la conséquence d’une intolérance et non d’une allergie. De ce fait, il n’est pas nécessaire d’être aussi catégorique dans le choix des alitements consommés. En effet, contrairement aux allergies, nous n’allons pas avoir une réaction très violente dès la consommation de la moindre trace de l’aliment qui nous cause des problèmes.

Les lecteurs vous recommandent :
Où trouver nos protéines

 

 

Une question de quantité.

Dans notre cas, il s’agit d’une accumulation de l’aliment qui cause des problèmes (des FODMAPs). Qui au bout d’une certaine quantité, va générer une saturation et par conséquent déclencher une réaction plus ou moins violente en réaction à ce trop-plein.

En d’autres mots, nous pouvons consommer une certaine quantité des FODMAPs auxquels nous sommes sensibles sans déclencher de crises. Cependant si nous dépassons notre limite de tolérance individuelle (qui est différente pour chaque personnes), la réaction sera inévitable.

 

 

Enzymes digestives

 

Qu’est ce qui détermine cette quantité ?

Notre terrain ou capital génétique.

La quantité de FODMAPs tolérée individuellement pour chaque personne est défini dans un premier temps par notre terrain, qui est constitué de notre capital génétique restant actuellement. En effet, à notre naissance, nous disposons d’un certain capital génétique. Mais au fil des années du fait de toutes nos mauvaises habitudes nous l’avons souvent gravement détérioré et affaibli. La capacité restante à ce jour est notre terrain.

 

 

Horloge biologique

 

Nos habitudes alimentaires.

De ce terrain, il convient de déduire les conséquences de nos habitudes alimentaires. C’est à dire, ce que nous mangeons quotidiennement.

 

 

Méditation - Zen

 

Notre hygiène de vie.

Mais également celles de notre hygiène de vie, qui est la résultante de l’environnement dans lequel nous vivons. Qui comprend les polluants qui nous entourent dans la rue, mais également dans nos logements. Il s’agit notamment des produits de traitement de notre mobilier, de colles, de désodorisants, d’insecticides, etc. Mais également les ondes électro-magnétiques qui nous entourent, tels que le wifi, la 3G, les réseaux électriques, etc. Sans oublier le bruit auquel nous sommes exposés quotidiennement, ainsi que le stress que nous subissons au travail, mais également dans nos foyers. L’impact de notre état émotionnel, des tensions dans nos relations avec les autres, des pressions que nous subissons, etc.

Les lecteurs vous recommandent :
Peut-on mal digérer autre chose que les FODMAPs ?

 

 

Médicaments

 

Nos médicaments.

Sans oublier l’action des différents médicaments, ou traitement que nous suivons et qui ont bien souvent un impact sur l’état ou la capacité d’adaptation de notre organisme. D’autant plus que bien souvent, leur fonction est d’entraver la réalisation de tels ou tels processus par les organes de notre corps.

 

Attention !

Attention !

Je ne dis pas que les médicaments sont néfastes pour notre santé, car leur utilisation est utile dans de nombreux cas pour soulager certains symptômes, plus ou moins grave ou gênant, que nous souhaitons limiter ou stopper. Cependant cela va à l’encontre de nombreux processus habituels de notre organisme et génère donc un stress supplémentaire à notre capacité adaptative. De ce fait, ils réduisent la capacité de notre corps à réagir dans certaines situations ou en présence de certains produits.

 

 

Low ou High FODMAPs

 

Notre seuil de tolérance.

Ainsi notre seuil de tolérance personnel et individuel est le résultat de notre terrains actuel, duquel il faut déduire l’impact de notre alimentation, de notre hygiène de vie et de nos médications.

 

Tous différents, tous unique.

En fonction de notre vécu, de notre âge, de notre condition physique, de notre lieu de résidence, nous avons chacun un seuil de tolérance très différent. Il est impossible de définir un seuil de tolérance type, qui devrait correspondre à tous.

 

Ma limite alimentaire.

Ainsi, je peux très bien tolérer de manger du pain lors d’un repas. Je peux peut-être même manger du pain avec des pâtes lors d’un même repas, sans avoir aucune réaction. Allons plus loin, il est même possible que je mange lors d’un repas du pain, des pâtes et un artichaut, sans avoir aucune réaction. Mais, soudainement en y ajoutant une petite salade de chou, c’est fini. Voici la réactions violente et brutale de notre organisme qui dit stop, je n’en peux plus … En effet, notre limite est à présent franchis !

Les lecteurs vous recommandent :
Est-ce que je risque d'être constipé, si je supprime de nombreux aliments riches en fibre ?

 

 

Conclusion

 

Conclusion.

Supprimer des aliments.

Vous comprenez que pour définir notre seuil personnel alimentaire, il n’est pas nécessaire comme lors des allergies de supprimer strictement certains aliments, dont les FODMAPs. Car il ne s’agit pas d’une réaction immédiate, mais la résultante d’une addition démontrée ci-dessus

 

Combiner les aliments.

Il est bien plus profitable d’additionner les aliments et de tester de nombreuses combinaisons d’aliments pour trouver celle qui nous convient le mieux gustativement, tout en intégrant une bonne diversité alimentaire. Mais sans dépasser notre seuil de tolérance.

 

 

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES :

 

Plus jamais mal au ventre avec le régime FODMAPS

 

J’espère que la lecture de cet article intitulé « Peut-on manger des FODMAPs sans déclencher des symptômes ? », vous aura apporté des réponses utiles pour découvrir le mode alimentaire pauvre en FODMAPs.  Et je vous dis à très bientôt sur notre blog « la santé en mangeant ».

 

 

Thierry KLETHI - Blog La santé en mangeant

A très bientôt,

Thierry Klethi

La santé en mangeant

 

 

MES PRODUITS AMAZON

Pour vous permettre de trouver rapidement et au meilleur prix les ouvrages dont je m’inspire lors de la rédaction de mes articles. Ainsi que les objets ou produits que j’utilise régulièrement. C’est pour cela que je me suis affilié avec AMAZON et que je vous propose ci-dessous des liens vers ce site de commerce en ligne. Par ailleurs, si vous souhaitez plus de détails sur mon affiliation, cliquez sur ce lien.

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    17
    Partages
  • 17
  •  
  •  
  •  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.