Purée de brocolis au beurre salé

Purée de brocoli au beurre salé 

Fiches cuisines – Toutes les recettes – Entrées – Purée de brocoli au beurre salé 

 

PURÉE DE BROCOLI AU BEURRE SALÉ 

 

Bonjour à toutes et tous, 

Je vous propose de réaliser aujourd’hui une excellente purée de brocoli au beurre salé. Pour commencer je vais vous présenter le matériel qu’il nous faut et les produits nécessaires à la réalisation de cette recette. Puis nous aborderons l’aspect pratique de sa réalisation. Et enfin, les apports que nous apporte la consommation des ingrédients de cette excellente recette. Mais ne nous attardons pas trop, lançons-nous, allons-y et réalisons ensemble cette purée de brocoli au beurre salé. Et surtout régalons nous. Miammm, c’est trop bon et c’est fait maison avec amour.  

 

MATÉRIEL NÉCESSAIRE POUR PRÉPARER LA RECETTE 

Une casserole antiadhésive 

 

OÙ ET QUELS PRODUITS ACHETER 

 

 

Brocolis

 

Le brocoli. 

On le trouve dans toutes les grandes surfaces. Mais il sera meilleur s’il est frais et vient de chez votre producteur local ou du marché. 

 

 

Acheter ses aliments

 

L’acheter. 

Choisissez-les très frais, avec des bouquets serrés d’un vert bien sombre. 

 

 

Consommer

 

Le consommer. 

Cuisez-le quelques minutes seulement : encore un peu croquant, il est plus savoureux, plus digeste et plus riche en composants protecteurs. 

 

 

Conserver

 

Le conserver. 

Il se conserve au maximum cinq jours dans le bas du réfrigérateur, enveloppé de film alimentaire. Après, il va flétrir et jaunir. 

 

 

Beurre

 

Le beurre salé. 

 

 

 

Acheter ses aliments

L’acheter. 

Différents types de beurre. 

On trouve sur le marché différents types de beurres :  

Le beurre « classique », doux, demi-sel ou salé. 

Ainsi que le beurre de baratte (baratté plus doucement, il est de consistance moins homogène et contient plus d’eau). 

Mais également, le beurre allégé en matières grasses. 

Et le beurre facilement tartinable (un procédé industriel l’empêche de se solidifier). 

 

Différentes appellations. 

Trois appellations existent également :  

Le beurre « cru », à base de lait cru. 

Ainsi que le beurre « extrafin », fabriqué au maximum 72 heures après la collecte du lait à partir de lait pasteurisé et de crème non congelée. 

Et le beurre « fin », à base de lait pasteurisé et de 30 % de crème congelée maximum. 

 

 

 

Consommer

 

Le consommer. 

On peut « clarifier » le beurre, pour le débarrasser de ses impuretés. Il devient alors limpide comme l’huile et peut supporter la friture. 

Comme le beurre brûle beaucoup plus rapidement que l’huile ou la margarine. Il convient d’éviter de la chauffer à feu vif. On peut néanmoins l’utiliser en combinaison avec de l’huile.  

Mais, si on le chauffe trop fortement, il brunit et ses matières grasses forment de l’acroléine, une substance indigeste et nocive. 

Le beurre occupe une place de choix dans la cuisine de notre pays, car il confère une saveur inégalable aux aliments. On le retrouve notamment dans les sauces (beurre manié, roux, sauce béarnaise, sauce hollandaise). Mais aussi dans les pâtisseries, les crèmes et les potages.  

On peut lui ajouter divers ingrédients, tels que l’ail, l’échalote, ou le persil pour obtenir un « beurre composé », qui sert à assaisonner les grillades, les poissons, les escargots, les fruits de mer, les canapés et les légumes potages. 

 

 

Les lecteurs vous recommandent :
Tarte aux épinards, saumon et chèvre

 

Conserver

Le conserver. 

Le beurre absorbe facilement les odeurs et s’oxyde rapidement, ce qui affecte sa saveur. Il peut aussi se couvrir de moisissures ou de taches dues à l’apparition de bactéries ou de champignons.  

Il faut donc veiller à bien le couvrir, le tenir éloigné des aliments qui peuvent lui conférer un mauvais goût, et le réfrigérer. 

 

 

Caisse de légumes bio

 

Les produits bio 

Préférez, si c’est possible des produits bio car ils seront forcément moins traités chimiquement et donc plus sains et aurons un meilleur goût. 

 

 

Cuisiner - Faire sois-même

 

JE RÉALISE MA PURÉE DE BROCOLI AU BEURRE SALÉ. 

 

2 personnes

Pour deux personnes. 

 

5 minutes

Mon temps de préparation est de 5 minutes. 

 

10 Minutes

 Je laisse mijoter pendant 10 minutes. 

 

 

MES INGRÉDIENTS POUR RÉALISER MA PURÉE DE BROCOLI AU BEURRE SALÉ. 

Je prends une tête de brocoli. 

Ainsi que du beurre salé. 

 

Purée de brocolis au beurre salé

 

 

POUR PRÉPARER MA PURÉE DE BROCOLI AU BEURRE SALÉ. 

Je fais bouillir de l’eau dans une casserole. 

Pendant ce temps, je détache les fleurs du brocoli (plus vous obtiendrez des parties petites, plus vite elles cuiront). 

 

Purée de brocolis au beurre salé

 

Une fois que l’eau bout, je jette mes brocolis dedans et les laisse cuire durant huit à dix minutes. 

Je les égoutte, les écrase grossièrement à la fourchette ou au presse-purée, si vous avez également cette merveille. 

 

Purée de brocolis au beurre salé

 

Puis, je les assaisonne avec un morceau de beurre salé. Rien de meilleur.  

Je la mange seule, ou avec une tranche de jambon. 

 

Purée de brocolis au beurre salé

 

Et je me régale. MMIIAAAMMM

 

 

LES PRINCIPAUX APPORTS NUTRITIONNELS DE MES INGRÉDIENTS. 

 

 

Brocolis

 

Le brocoli. 

 

Carotènes

Des carotènes. 

Le brocoli contient des carotènes et les bêta-carotènes, qui sont des précurseurs essentiels de la vitamine A, dont les effets bénéfiques semblent reconnus depuis fort longtemps. Ils agiraient en tant qu’antioxydants contre les radicaux libres. De plus, ils interviendraient également dans la régulation des défenses naturelles de l’organisme. 

 

Calcium

Du calcium. 

Ses variétés « vert », « calabrais » et « à têtes pourpres » contiennent le plus de calcium qui est le sel minéral qui est le plus abondant dans l’organisme. Il représente 2 % de notre poids corporel et près de 99 % est concentré dans nos os et nos dents. Ce qui reste joue tout de même un rôle primordial dans le bon fonctionnement de toutes les cellules de notre organisme, dont les cellules musculaires (notamment celles de notre cœur) et les cellules nerveuses. En outre, le calcium participe également aux fonctions rénales, au mécanisme de la coagulation sanguine ainsi qu’à plusieurs processus enzymatiques. 

 

Acides phénoliques - Orizanols

De l’acide folique. 

La variété « à têtes pourpres » contient davantage d’acide folique que les autres. 

 

Fer

Du fer. 

Le brocoli contient du fer qui est utile à notre organisme pour transporter l’oxygène et fabriquer les globules rouges du sang. Il permet également de fabriquer des nouvelles cellules, des hormones et des neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux). Pour favoriser son absorption, il est conseillé de l’associer à certains nutriments, tels que la vitamine C. 

 

Vitamine C

De la vitamine C ou acide ascorbique. 

Il contient également de la vitamine C qui participe à des centaines de processus dans l’organisme. Une de ces principales fonctions est d’aider le corps à fabriquer le collagène, une protéine essentielle à la formation du tissu conjonctif de la peau, des ligaments et des os. Mais elle contribue également au maintien de la fonction immunitaire. Ainsi qu’elle active la cicatrisation des plaies, participe à la formation des globules rouges et augmente l’absorption du fer contenu dans les végétaux. Un des autres rôles importants de la vitamine C est son effet antioxydant qui protège les cellules contre les dommages infligés par les radicaux libres. 

 

Vitamine E

De la vitamine E. 

Notre brocolis est une source en vitamines E qui joue un rôle essentiel dans la protection de la membrane de toutes les cellules de l’organisme. Elle est antioxydante, c’est-à-dire qu’elle contribue à la neutralisation des radicaux libres dans l’organisme. De plus, elle empêche ou réduit l’oxydation des cellules cardiovasculaires. De plus la vitamine E a aussi des propriétés anti-inflammatoires, antiplaquettaires et vasodilatatrices. Ces effets, qui ne sont pas reliés à son activité antioxydante, jouent également un rôle cardioprotecteur. 

 

 

Les lecteurs vous recommandent :
Potage au potiron

Beurre

 

Le beurre salé. 

 

Vitamine A

De la vitamine A. 

Le beurre contient de la vitamine A qui sera transformé en rétinol, en acide rétinoïque, ou en vitamine A acide qui pourra être utilisée directement par notre corps. Cette vitamine à un rôle important dans la vision, notamment au niveau de l’adaptation de l’œil à l’obscurité. Elle participe aussi à la croissance des os, à la reproduction et à la régulation du système immunitaire. Ainsi qu’elle contribue à la santé de la peau et des muqueuses (yeux, voies respiratoires et urinaires, intestins), qui constituent notre première ligne de défense contre les bactéries et les virus. En outre, elle est essentielle à la différenciation et la croissance cellulaire, car elle participe à la transcription de certains gènes et à la synthèse de certaines protéines. Enfin, elle favorise également l’absorption du  fer et semble jouer un rôle dans la régulation des réponses inflammatoires. 

 

 

Sodium

Du sodium. 

Le sodium est un élément minéral très présent dans notre organisme, surtout dans le plasma. Il est apporté par l’alimentation sous forme de chlorure de sodium (le sel). Des apports trop importants sont un facteur de risque d’hypertension artérielle. Cependant, il est indispensable à la transmission de l’influx nerveux et à la contraction musculaire. Sa concentration dans le sang et le liquide interstitiel conditionne la quantité d’eau présente dans les cellules et le volume sanguin. Chez les personnes sensibles à l’apport de sel, l’excès de sodium peut augmenter le volume sanguin et ainsi favoriser la survenue d’une hypertension artérielle. 

 

Acides gras insaturés

Des acides gras saturés. 

Ils ne contiennent que des liaisons carboniques simples. De ce fait, en quantité raisonnable, ils sont bons pour notre organisme. En effet, ils lui fournissent beaucoup d’énergie et lui apportent également des vitamines A, D, E et K. Cependant, si on en consomme en excès, ils favorisent la prise de poids et augmentent les risques de maladies cardiovasculaires. ☹ 

Parmi les principales sources d’acides gras saturés, on peut citer le beurre, la charcuterie, les viandes grasses et les fromages.  

 

  

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES : 

  

Ma bible de la santé au naturel

 

Les lecteurs vous recommandent :
Salade de poivrons à la grecque 

Dictionnaire des aliments.

 

 

Bonne dégustation de notre purée de brocoli au beurre salé et à très bientôt pour découvrir et essayer une nouvelle recette ensemble. 

 

 

Thierry KLETHI - Blog La santé en mangeant

A très bientôt, 

Thierry Klethi 

La santé en mangeant 

 

 

MES PRODUITS AMAZON 

Pour vous permettre de trouver rapidement et au meilleur prix les ouvrages dont je m’inspire lors de la rédaction de mes articles et les objets ou produits que j’utilise régulièrement. Je me suis affilié avec AMAZON et je vous propose ci-dessous des liens vers ce site de commerce en ligne. Pour plus de détails sur mon affiliation, cliquez sur ce lien. 

 

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    12
    Partages
  • 12
  •  
  •  
  •  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.