Définitions

Acides gras

LES ACIDES GRAS.

 

Les acides gras sont les principales molécules qui constituent les corps gras ou lipides. Ils se déclinent en une quarantaine de types différents parmi lesquels on distingue en particulier les acides gras essentiels, insaturés et saturés.

Selon leur type, ils jouent des rôles très différents et plus ou moins importants dans notre corps. Ils représentent notamment une très importante source d’énergie pour nos cellules. Et proviennent essentiellement de notre alimentation. Néanmoins certains peuvent également être synthétisés naturellement par notre organisme.

 

Les acides gras saturés.

Ils ne contiennent que des liaisons carboniques simples. De ce fait, en quantité raisonnable, ils sont bons pour notre organisme. En effet, ils lui fournissent beaucoup d’énergie et lui apportent également des vitamines A, D, E et K. Cependant, si on en consomme en excès, ils favorisent la prise de poids et augmentent les risques de maladies cardiovasculaires. ☹

Parmi les principales sources d’acides gras saturés, on peut citer le beurre, la charcuterie, les viandes grasses et les fromages.

 

Les acides gras insaturés. 

Les acides gras insaturés (AGI) font partie de la famille des acides gras, à la base de la formation des lipides. Ils comportent une ou plusieurs doubles liaisons carboniques. On peut distinguer ainsi respectivement les acides gras monoinsaturés et les acides gras poly-insaturés. Ils ont de nombreuses fonctions importantes dans l’organisme et jouent notamment un rôle dans la synthèse hormonale et combattent l’hypertension artérielle. De plus, ils ont des effets « anticholestérol », qui protègent notre cœur. Les principales sources alimentaires de ces acides gras sont les huiles végétales, la viande, les poissons gras et les œufs.

 

Les acides gras trans.

Ils forment une nouvelle catégorie d’acides gras insaturés (AGI), dont la double liaison carbonique est en configuration « trans ». En d’autres termes, les atomes d’hydrogène ne sont pas du même côté de la molécule. Cette configuration existe dans la nature (acides gras trans naturels) mais elle résulte plus souvent d’un procédé industriel visant à augmenter l’espérance de vie des huiles végétales (acides gras trans synthétiques). Ces acides gras sont présents dans de nombreuses préparations de l’industrie alimentaire : plats préparés, bonbons, céréales du petit-déjeuner, etc. En petite quantité, ils ne sont pas dangereux pour l’organisme. En trop grande quantité, ils augmentent notablement les risques de maladies cardiovasculaires.

 

Les acides gras essentiels.

Les acides gras essentiels (AGE) forment une catégorie d’acides gras particulière comprenant les molécules qui forment les lipides. Plus précisément, ils font partie des acides gras poly-insaturés. Ils se déclinent en deux grandes familles : les acides gras de type oméga-3 et les oméga-6. Ces acides gras essentiels ne peuvent pas être synthétisés directement par l’organisme. Pourtant, ils ont des rôles importants car ils luttent contre les troubles cardiovasculaires et l’hypertension. La seule solution est donc d’absorber ces acides gras par l’alimentation en consommant des poissons gras, des huiles végétales, ou des compléments alimentaires.

Les acides gras furaniques.

Parmi les acides gras, les acides gras furaniques se trouvent dans les crustacés. Il s’agit de la partie graisseuse du foie de poisson et du veau et dans certains coraux, appelés gorgones. Chez l’Homme, l’acide gras furanique est présent dans les triglycérides du cholestérol et dans le sang. Une fois digérés, ces acides gras sont éliminés par les urines. Leur rôle organique est de préserver les cellules de l’action des radicaux libres. Ce sont des antioxydants indispensables à la santé cardiovasculaire.

 

Les acides gras volatils.

Les acides gras volatils (AGV) sont des acides gras fabriqués par la flore intestinale des ruminants. Ils sont les principaux produits issus de la fermentation bactérienne des fibres dans leur appareil digestif. Si la ration de fibres augmente, l’intestin produit davantage d’AGV. Chez l’homme, une accumulation d’acides gras volatils peut être responsable de certaines pathologies neurologiques.

 

 

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES :

 

Journal des Femmes

 

J’espère que cette définition vous à permis de comprendre la signification du mot « Acides gras ». Ainsi que son rôle pour notre organisme et notre santé. Alors, je vous dis à très bientôt pour découvrir ensemble de nouvelles définitions.

 

Thierry KLETHI - Blog La santé en mangeant

A très bientôt,
Thierry Klethi

La santé en mangeant

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •