Définitions

Définition de Ballonnements

DÉFINITION DE BALLONNEMENTS

Les ballonnements correspondent à une sensation de gonflement du ventre due à une production de gaz dans le système digestif. La personne ballonnée ressent le besoin d’expulser ces gaz, soit par la bouche (éructation), soit par l’anus (flatulences).

 

QUELS SONT LES SYMPTÔMES OU LES SIGNES DE BALLONNEMENTS ?

Le ballonnement est la sensation de sentir son abdomen tendu, distendu, gonflé. Cela peut être aigu ou plus ou moins chronique, récurrent, être associé avec de la constipation ou de la diarrhée, avec des gaz.

 

QUELLES EN SONT LES CAUSES ?

Les ballonnements sont le signe d’une distension de l’intestin. Il y a plus d’air produit qui tire sur les anses intestinales. Cela se voit aussi bien lors de l’accélération que du ralentissement du transit.

 

QUELS SONT LES SYMPTÔMES À SURVEILLER ?

Une urgence chirurgicale est l’occlusion intestinale. L’intestin s’arrête de fonctionner. On est constipé depuis près d’une semaine, ballonné et plus ou moins douloureux.

 

QUE PEUT-ON FAIRE EN CAS DE BALLONNEMENTS ?

Marcher favorise le transit intestinal. Ensuite tout dépend si l’on est sur le versant “constipation” et là il faut manger des haricots verts, du pain complet et boire de l’Hépar, ou si :’on est sur celui “selles molles” et il vaut mieux manger des pâtes ou du riz.

 

QUEL TRAITEMENT OU MÉDICAMENT À ENVISAGER ?

Le Smecta est adsorbant des gaz également. Débridat et Trimébutine si cela est douloureux diminuent les spasmes. Le Spasfon peut parfois être efficace en comprimé sublingual ou en comprimés roses.

 

QUE NE DOIT-ON PAS FAIRE OU ÉVITER DE FAIRE ?

En cas de ballonnement, proscrire tous les aliments qui fermentent : les choux, les pommes de terres, les brocolis, etc.

QUAND CONSULTER UN MÉDECIN ?

Si des ballonnements ne cèdent pas en modifiant son alimentation en quelques jours, il est pertinent de prendre un avis médical.

 

QUE FAIT LE MÉDECIN EN CAS DE CONSULTATION ?

L’examen de l’abdomen et l’interrogatoire très minutieux permettent d’avancer dans le diagnostic. Très fréquemment, il n’y a pas d’examens complémentaires à faire.

 

A SAVOIR

Aujourd’hui, on sait que les milliers de milliards de bactéries de notre intestin ont un rôle prépondérant dans les troubles digestifs du type “colopathie fonctionnelle” ou “métérosime abdominale”. Dix millions de français et françaises en sont atteints.

 

QUE PEUT-ON FAIRE EN PRÉVENTION ?

Manger des fibres solubles, marcher et boire !

 

SOURCES

Image docteurclic
http://www.docteurclic.com

 

 

 

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •