Définitions

Définition de la Malabsorption intestinale

DÉFINITION DE LA MALABSORPTION INTESTINAL

C’est un trouble de l’absorption intestinale des nutriments (glucides, et/ou lipides, et/ou protéines). Elle est liée, soit à une atteinte de la paroi de l’intestin grêle, soit à un déficit en certaines enzymes utiles à l’absorption, soit à une pullulation de microbes, soit à un obstacle dans l’abdomen.

 

CE QU’IL SE PASSE

Deux problèmes en fonction du degré de l’atteinte :

  • La malabsorption se fait partiellement ou totalement.
  • Elle se fait sélectivement pour un ou plusieurs ou la totalité des nutriments.

 

Conséquences :

Des selles anormales et une mauvaise absorption d’éléments de fabrication essentiels comme :

  • Le fer (indispensable à la fabrication des globules rouges).
  • Le calcium (maître d’œuvre de la charpente osseuse).
  • Les protéines (éléments essentiels de base de la constitution des cellules).
  • La vitamine K (coagulation, fixation du calcium, métabolisme des protéines).
  • La vitamine B12 (maturation des globules rouges à partir de leurs cellules mères, de certains acides gras et aminés).
  • L’acide folique (vitamine du groupe B jouant un rôle fondamental dans la formation des cellules de l’organisme).
  • Les graisses

 

Où se situe le problème ?

  • Inflammation
    de l’intestin grêle (c’est le cas de la maladie de Crohn.
  • Infection par un germe comme le bacille de Kock responsable de la tuberculose.
  • Infection par un parasite (lambliase).
  • Atrophie de la muqueuse dans la maladie cœliaque.
  • Tumeur (lymphome).
  • Pancréatite chronique.

 

VOUS DEVEZ CONSULTER POUR

  • Une diarrhée permanente et graisseuse (insuffisance pancréatique).
  • Des crises de tétanie (baisse du calcium).
  • Des œdèmes des membres inférieurs (par baisse des protéines dans le sang).

 

AU CABINET de médecine

L’élément clé du diagnostic est la fibroscopie digestive avec prélèvement biopsique de la deuxième partie du duodénum pour étudier l’aspect de la muqueuse. Etant donné la variété des symptômes, les examens seront tout aussi variés.

  • Une numération sanguine qui mettra en valeur une anémie.
  • Une calcémie (taux de calcium dans le sang).
  • Un examen parasitologique des selles à la recherche de parasites, un dosage des graisses dans les selles (stéatorrhée).
  • Chez l’adulte, test au D-Xylose et de Schilling qui permettent de savoir si la malabsorption s’effectue dans le haut du grêle (jéjunum) ou la partie terminale (iléon).
  • Dosage des immunoglobulines dans le sang.
  • Un transite de l’intestin grêle.

 

LE TRAITEMENT

À chaque cause son traitement. Sans tous les nommer, quelques exemples :

  • Traitement anti-parasitaire pour une lambliase.
  • Un régime sans gluten (protéine trouvée dans le blé, le seigle et l’orge) pour la maladie cœliaque.
  • Des extraits pancréatiques pour soigner une pancréatite chronique.

 

Source :

Image docteurclic

 

 

 

 

 

http://www.docteurclic.com

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •