Définitions

Définition de Mannitol

DÉFINITION DE MANNITOL

Le Mannitol ou hexanehexol (C6H14O6) est un polyol (sucre extrait de l’alcool) possédant des qualités hypertoniques et sucrantes. Il est similaire au Xylitol ou au sorbitol. Cependant, le mannitol a tendance à perdre un ion hydrogène en solution aqueuse, ce qui acidifie la solution. Pour cette raison, il n’est pas rare d’ajouter une substance pour ajuster son pH, comme le bicarbonate de sodium.

Le Mannitol est généralement utilisé sous sa forme liquide, en tant que soluté, pour réduire la pression qui peut s’installer dans le crâne à la suite d’un traumatisme crânien grave, ou pour soigner certaines formes d’insuffisance rénale. Si du mannitol est retrouvé dans certaines substances illicites, il entre surtout dans la composition d’édulcorants et est un additif alimentaire courant. Une trop grande ingestion de Mannitol peut entraîner des diarrhées.

 

 

SON UTILISATION

En médecine

Les solutés de Mannitol à 10 ou 20 % sont hypertoniques. Ils sont utilisés surtout pour réduire la pression intra-cranienne dès les années 1960, en particulier dans certains cas de traumatisme crânien graves. Ils semblent aussi efficaces que les sérums salés hypertoniques. Ces solutés sont également utilisés pour traiter les patients atteints d’insuffisance rénale oligurique. Ils sont administrés par voie intraveineuse. Il est classé « C » au niveau de sa sécurité fœtale par le guide de référence Briggs sur le risque fœtal et néonatal.

On l’utilise de plus comme traceur du compartiment extra-cellulaire de l’organisme, généralement dans le but de déterminer l’hématocrite d’un patient, ou de diagnostiquer une vasodilatation, et ainsi orienter le diagnostic vers certaines pathologies ou au contraire d’en mettre certaines hors de cause. Les solutés font partie de la liste des médicaments essentiels de l’Organisation mondiale de la santé (liste mise à jour en avril 2013).

 

Dans l’alimentation

On l’utilise le Mannitol comme édulcorant naturel, agent de cohésion et excipient. C’est un édulcorant naturel qui possède 0,7 fois le pouvoir sucrant du sucre ordinaire ; on le rencontre dans diverses plantes (surtout des algues marines). Il a une saveur douce sans arrière-goût et on l’utilise dans divers aliments. Hormis son usage comme édulcorant, on l’utilise également souvent parce qu’il procure une meilleure structure à certains produits alimentaires et prévient leur dessèchement. Le Mannitol est un additif alimentaire qui possède le numéro E421. Il a une enthalpie de dissolution négative (comme le Sorbitol, le Xylitol et l’Erythritol). Pour cette raison, le Mannitol est l’édulcorant des friandises « rafraîchissant l’haleine ». À doses excessives (en moyenne plus de 15-20 grammes par jour), le mannitol peut avoir un effet laxatif.

 

Autre

Le Mannitol est utilisé dans la recherche du caractère biochimique mannitol (bactérie capable de dégrader le mannitol ou non) en microbiologie. Il est parfois utilisé comme diluant de l’héroïne ou d’autres drogues illicites. C’est un excipient dit « à effet notoire ».

 

NOTES ET RÉFÉRENCES

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur chem.qmul.ac.uk.
  2. « Mannitol (d-) » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 25 avril 2009
  3. Wise BL, Chater N, The value of hypertonic mannitol solution in decreasing brain mass and lowering cerebro-spinal-fluid pressure, J Neurosurg, 1962;19:1038-1043
  4. Francony G, Fauvage B, Falcon D et al. Equimolar doses of mannitol and hypertonic saline in the treatment of increased intracranial pressure, Crit Care Med, 2008;36:795-800
  5. Briggs GG, Freeman RK, Yaffe SJ. Drugs in Pregnancy and Lactation: A Reference Guide to Fetal and Neonatal Risk, 8th edition. 2008. Published by: Lippincott Williams & Wilkins.
  6. WHO Model List of Essential Medicines, 18th list, avril 2013
  7. R Steagall & L O’Brien Nabors, « Polyols: Beyond Sweet Taste », sur foodproductdesign.com, 10 janvier 2007 (consulté le 18 juin 2008)

 

SOURCES

Image Wikipédia
https://fr.wikipedia.org

 

 

 

 

 

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •