Définitions

Définition de Occlusion intestinale

DÉFINITION DE OCCLUSION INTESTINALE

C’est le blocage des selles et des gaz dans l’intestin grêle ou le côlon. C’est une grande urgence, que celle-ci soit chez un enfant ou un adulte.

 

CE QU’IL SE PASSE

 

L’occlusion peut être :

  • Partielle, avec un transit difficile.
  • Ou totale, avec un transit interrompu totalement.
  • Mécanique, due à un obstacle.
  • Ou fonctionnelle, due à un problème de motricité.
  • Haut située, au niveau de l’intestin grêle, se déclarant assez lentement, le temps que le bas intestin se vide.
  • Bas située, au niveau du colon, se déclarant très rapidement.
  • Chez la personne âgée, parfois sournoise.
  • Chez l’enfant ou l’adolescent, toujours très violente.

 

Bref ! Entre ces 7 formes, on imagine très bien comment se situe l’échelle de l’urgence : une occlusion partielle, fonctionnelle, bas située chez une personne âgée est moins grave qu’une l’occlusion totale, mécanique, haut située chez un adulte jeune…

 

Qu’on ne se fasse pas d’illusion, la moins grave des occlusions ne laisse pas beaucoup de temps pour être prise en charge correctement. La multitude des signes de l’occlusion se déroule dans un espace de temps très réduit, d’où la vigilance toute particulière du médecin à son égard.

 

Selon que l’occlusion est haute ou basse, le temps de déclaration diffère. On peut retenir comme symptômes :

  • Une douleur aiguë, constante et des vomissements importants et apparus très brutalement dans les occlusions hautes.
  • Apparition moins alarmante d’une douleur plus sourde, évoluant par vagues, avec un abdomen distendu et un arrêt des matières et des gaz dans les occlusions basses.

 

CAUSES CLASSIQUES

  • Paralysie passagère de l’intestin grêle provoqué par le retentissement sur les nerfs d’une affection voisine. C’est la plus courante des occlusions. Elle est fonctionnelle et médicalement rattrapable (arrêt rapide de l’alimentation et perfusion).
  • Le volvulus sur bride : ou torsion de l’intestin sur une bride comme un tuyau d’arrosage qui se coince. La bride est une “cicatrice” à l’intérieur de l’abdomen après une intervention chirurgicale.
  • Les tumeurs intestinales : bénignes (polype) ou maligne (cancer).
  • Les hernies inguinales étranglées.
  • Les corps étrangers
  • Les calculs biliaires : cette cause est devenue exceptionnelle
  • Les complications d’une colite inflammatoire
  • Le fécalome.

 

IL Y A URGENCE

 

Vous consultez pour

  • Un spasme abdominal qui monte fort en intensité puis se calme comme par vagues.
  • Des vomissements sur un état nauséeux permanent.
  • Reprise un peu plus tard de ce spasme.
  • Une distension de l’abdomen.
  • Une constipation inhabituelle qui s’est installée depuis plus de 48 heures.

 

Vous appelez en urgence pour

  • Un ventre douloureux intolérable.
  • Des vomissements répétés sur un fond de douleur abdominale.
  • Un abdomen intouchable particulièrement distendu.
  • Une douleur suraiguë au niveau d’un orifice herniaire.
  • Un arrêt complet des matières et des gaz depuis plus de 48 heures.
  • Des sueurs, pâleur avec un début de déshydratation.

 

Au cabinet médical

  • Si vous avez consulté dans le premier cas, le médecin, devant ce tableau et après un examen clinique soigneux, vous fera passer au minimum une radiographie de l’abdomen sans préparation qui dans 80% des cas, fera le diagnostic en montrant l’importance des poches de gaz qui surmontent des niveaux liquides horizontaux. L’hospitalisation est immédiate.
  • Parfois la radiographie n’est pas vraiment évocatrice mais le contexte l’est plus (personne âgée et alitée, personne ayant subi de nombreuses interventions sur l’abdomen, etc.).
  • Le médecin n’hésitera pas à demander à nouveau une radiographie de l’abdomen sans préparation le lendemain. Cet examen aura toutes les chances d’être décisif et de poser le diagnostic. Dans ce cas l’hospitalisation s’impose.

 

A l’hôpital

  • Le premier geste consiste à placer une sonde gastrique par voie orale pour aspirer le liquide en amont de l’occlusion et rétablir l’équilibre cardio-vasculaire par une perfusion et des médicaments appropriés.
  • Puis rapidement trouver la cause pour pouvoir faire un geste chirurgical le plus rapidement possible : ainsi une occlusion sur bride ou par strangulation nécessite une intervention dans les 6 heures.

 

Une seule chose à retenir

  • On ne peut pas jouer sur le facteur temps quand on sait qu’une occlusion sur bride (séquelle d’une intervention), ou par étranglement (dans les hernies) doit être opérée dans les 6 heures.
  • Il faut toujours appeler un médecin en urgence ou à défaut le service médical de garde devant une constipation avec des douleurs violentes du ventre apparues brutalement et durant plus de 24 heures.

 

LES SUITES

Généralement bonnes dans l’immédiat si l’occlusion a été diagnostiquée précocement.

 

SOURCE :

Image docteurclic

 

 

 

http://www.docteurclic.com

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •