Définitions

Définition de Résection endoscopique

DÉFINITION DE RÉSECTION ENDOSCOPIQUE

La résection endoscopique est le fait de retirer une partie d’une lésion ou d’un organe par l’intermédiaire d’un tube (l’endoscope).

 

DANS QUEL CONTEXTE L’UTILISE-T-ON ?

  • Principalement pour l’adénome de la prostate.
  • On peut aussi l’employer pour les hypertrophies de la muqueuse de l’utérus (quand elle se développe trop et est responsable de saignements importants ou en dehors des règles).

 

LA RÉSECTION ENDOSCOPIQUE DE L’ADÉNOME PROSTATIQUE

 

Le geste lui-même :

Il se pratique sous anesthésie générale ou anesthésie péridurale.

Le chirurgien commence comme une cystoscopie habituelle. Puis il passe par le tube d’endoscopie un instrument qui va couper et cautériser en même temps des fragments de l’adénome, jusqu’à ce que le passage soit à nouveau suffisant pour éviter les difficultés à uriner. Il pratique un lavage à la fin de l’intervention.

 

Les complications :

Quand on retire la prostate, il peut exister un risque d’éjaculation rétrograde, c’est à dire que le sperme au lieu de sortir à l’extérieur par la verge, remonte vers la vessie, la prostate ne pouvant plus assurer son rôle normal à la suite de l’intervention.

Avant, le lavage trop abondant avec un liquide trop peu concentré pouvait entraîner un passage brutal d’eau dans les vaisseaux avec risque de dilution du sang et destruction des globules rouges (hémolyse). Ce risque est maintenant prévenu en contrôlant la quantité et la concentration du liquide de lavage.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •