Définitions

Insuline

INSULINE

L’insuline est une hormone sécrétée par les cellules du pancréas dont le taux de sécrétion est régulé par la glycémie, le glucagon, l’hormone de croissance. Elle diminue le taux de glucose dans le sang et favorise son utilisation par l’organisme. Son dosage est étudié dans l’évaluation de l’équilibre glycémique (sucre dans le sang) dans le cadre du traitement du diabète qui est un trouble de la transformation des glucides dans l’organisme.

 

QU’EST-CE QUE L’INSULINE ?

Dosage de l’insuline dans le sang

L’insuline est une hormone hypoglycémiante secrétée par le pancréas. Son dosage permet d’explorer une hypo- ou une hyper-sécrétion dans le cadre des diabètes, des insulinomes ou des hypoglycémies. Elle permet d’évaluer l’équilibre glycémique et la capacité sécrétrice du pancréas.
La prise d’aliments entraîne immédiatement une sécrétion d’insuline.

 

COMMENT SE DÉROULE LE PRÉLÈVEMENT ?

Prélèvement de sang veineux, en général au pli du coude. Le prélèvement doit être rapidement traité et congelé avant le dosage. Le tube de prélèvement peut contenir un anticoagulant.
Il est important d’effectuer en même temps un prélèvement d’iodo-acétate afin de mesurer simultanément le glucose.
Plusieurs prélèvements dans différentes conditions peuvent être réalisés : à jeun, après un repas (post-prandial), après une épreuve d’hyperglycémie provoquée par voie orale (HPO).

 

VARIATION DE L’INSULINE

Augmentation de l’insuline :

Lors de prises alimentaires.

 

Baisse de l’insuline :

Durant la deuxième partie du sommeil nocturne (ce sont les taux les plus bas).

 

Effets possibles lors d’un traitement :

Les insulines utilisées en traitement chez les diabétiques peuvent entraîner l’apparition d’auto-anticorps anti-insuline qui sont susceptibles de perturber le dosage. Il faut alors avoir recours au dosage de l’insuline libre ou du peptide C.

 

VARIATION PATHOLOGIQUE DE L’INSULINE DANS LE SANG

Diabète de type I :

Taux de base bas, avec glycémie élevée. Celle-ci n’augmente pas au cours d’une épreuve d’hyperglycémie provoquée par voie orale.

 

Diabète de type II :

Taux de base normal ou élevé. Il augmente peu au cours d’une épreuve d’hyperglycémie provoquée par voie orale.

 

Insulinome :

Taux normal ou peu élevé malgré une glycémie basse. Augmente très fortement (> 150 mUL/L) après injection de glucagon ou de tolbutamide.

 

SOURCE :

Doctissimo
http://www.doctissimo.fr/

 

 

 

 

 

Thierry KLETHI - Blog La santé en mangeant

 

 

 

A très bientôt,
Thierry Klethi

La santé en mangeant

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •