Définitions

Soufre

LE SOUFRE.

 

Les origines du soufre.

Le soufre est un métalloïde solide, de couleur jaune citron, insipide et inodore. Très répandu dans la nature, on le trouve en particulier à l’état natif dans le voisinage des anciens volcans. Notre corps en contient environ 150 grammes, principalement dans les protéines, comme la kératine, dans certains acides aminés : méthionine, cystine, cystéine, taurine et dans deux vitamines : thiamine et biotine. On utilise le soufre depuis le 18ème siècle pour ses propriétés toniques, laxatives et pour son effet protecteur sur la peau.

 

Soufre

 

Son assimilation.

Le soufre est absorbé dans l’intestin grêle, principalement à partir des acides aminés en contenant, d’où il passe dans toutes les cellules de l’organisme, surtout dans la peau, les cheveux et les ongles. Les excès sont éliminés dans les urines.

 

Les aliments qui en contiennent.

On le trouve dans les viandes, les poissons, les volailles, le jaune d’œuf, le lait, certains légumes (oignons, choux de Bruxelles, choux, ail, navets), les noix et la salade.

 

Les lecteurs vous recommandent :
Protides

Les propriétés du soufre.

Le soufre est un antidermatique.

 

Protéines

 

Action des protéines et acides aminés contenant du soufre.

Les protéines et acides aminés dont il fait partie jouent un grand nombre de rôles dans l’organisme. Ils participent à la synthèse des protéines, en particulier de la kératine, à la formation du collagène, au métabolisme des hydrates de carbone, à la digestion, à la respiration cellulaire et à l’élimination des toxines du corps.

 

Utilisation du soufre.

L’utilisation de soufre en tant que molécule, telle qu’elle était pratiquée au siècle dernier, est tombée en désuétude. Actuellement, on l’utilise surtout à travers les acides aminés qui en contiennent : chondroïtine sulfate, taurine, méthionine, cystéine, thiamine, biotine. Il entre également dans la composition de pommades utilisées contre les affections de la peau (eczéma, dermatoses, psoriasis), ou de produits contre la chute de cheveux.

 

Attention !

 

Déficience en soufre.

Les effets d’une déficience en souffre sont peu connus car elle est presque toujours accompagnée d’une consommation insuffisante de protéines, ce qui a des effets beaucoup plus dévastateurs. Les apports journaliers recommandés concernent quant à eux les composés qui contiennent du soufre plutôt que le soufre lui-même.

 

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES :

 

Lexique des compléments alimentaires -Edition Dangles 02/2000

 

 

J’espère que cette définition vous a permis de comprendre la signification du mot « Soufre ». Ainsi que son rôle pour notre organisme et notre santé. Alors, je vous dis à très bientôt pour découvrir ensemble de nouvelles définitions.

Les lecteurs vous recommandent :
Ballonnements ou distension abdominale

 

 

Thierry KLETHI - Blog La santé en mangeant

A très bientôt,
Thierry Klethi

La santé en mangeant

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    75
    Partages
  • 75
  •  
  •  
  •  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.