La Soupe de betteraves

soupe de betteraves

Fiches cuisines – Toutes les recettes – Entrées – soupe de betteraves.

 

SOUPE DE BETTERAVES.

 

Bonjour à toutes et tous,

Je vous propose aujourd’hui de réaliser une excellente soupe de betteraves. Pour commencer je vais vous présenter le matériel qu’il nous faut et les produits nécessaires à la réalisation de cette recette. Puis nous aborderons l’aspect pratique de la réalisation de notre soupe de betteraves. Et enfin, les apports que nous apporte la consommation des ingrédients de cette excellente recette. Mais ne nous attardons pas trop, lançons-nous, allons-y et réalisons ensemble cette soupe de betteraves. Et surtout régalons nous. Miammm, c’est trop bon et c’est fait maison avec amour.

 

 

MATERIEL NÉCESSAIRE POUR PRÉPARER LA RECETTE

Une casserole antiadhésive.

 

 

Acheter ses aliments

 

OÙ ET QUELS PRODUITS ACHETER

 

Betteraves rouges

 

Les betteraves

Je trouve des betteraves dans tous les commerces, que ce soit en grande distribution, dans les magasins biologiques ou au marché local.

 

La choisir et la conserver.

A l’achat, la betterave doit être ferme et sans trace de moisissure. Je la conserve au réfrigérateur et la consomme dans les 2 jours suivant l’achat.

 

Elles sont vendues cuite à la vapeur.

La betterave cuite à la vapeur, dans sa peau est vendue au poids. Elle est le plus souvent vendue sous ce type de préparation. La variété la plus courantes est la crapaudine. Il s’agit d’une variété allongée, qui est très savoureuse.

 

Elle est vendue cuite emballée sous vide.

La betterave est également vendue cuite et emballée sous vide. Sous ce conditionnement elle peut être stérilisée et de longue conservation. C’est-à-dire plusieurs mois à une température ambiante. Ou alors pasteurisée avec un délai de conservation plus court.

Elle peut porter un label rouge garantissant sa qualité gustative. Mais après l’ouverture du conditionnement, il faut la mettre au réfrigérateur et la consommer très rapidement.

 

Elle est vendue crue.

La betterave crue est plus rare. Elle est disponible de mai à octobre et possède une saveur de racine assez marquée. Choisissez-la bien fraîche et pas trop grosse pour éviter qu’elle ne soit trop fibreuse.

Personnellement, je l’achète toujours crue, voir même avec les fanes. 😉

 

 

Pommes de terre

 

Les pommes de terre.

 

L’acheter.

Je choisis des pommes de terre fermes, non germées et sans parties vertes, signe de la présence d’une substance toxique à haute dose, la solanine.

Il existe une multitude de variétés adaptées à des usages différents. Les pommes de terre à chair farineuse (bintje, Caesar, Manon…) qui se délitent à la cuisson, sont plutôt destinées aux purées, potages et frites. Les variétés à chair ferme (ratte, roseval, belle de Fontenay, charlotte, pompadour, amandine…) ont une bonne tenue et sont recommandées pour les cuissons à la vapeur et à l’eau. Celles qui ont une chair fondante (agata, Mona Lisa, Nicola, samba…), tendres et de bonne tenue, se prêtent bien aux cuissons rissolées ou sautées, aux gratins, aux plats mijotés et à la cuisson au four. Les pommes de terre nouvelles, récoltés au printemps, offrent un goût plus sucré et une peau très fine.

Les lecteurs vous recommandent :
Petits-pains au fromage blanc sans gluten

 

La consommer.

L’épluchage ôte une partie des vitamines et des minéraux et favorise leur migration dans le milieu de cuisson. Pour préserver les qualités nutritionnelles de la pomme de terre, l’idéal est de les faire cuire entière, avec la peau, plutôt à la vapeur ou au four qu’à l’eau.

 

La conserver.

Les pommes de terre dites de conservation se gardent plusieurs semaines dans un endroit frais, sec et à l’abri de la lumière : bac à légumes du réfrigérateur, cave ou garage.

Les pommes e terre saisonnières (nouvelles et primeurs) se gardent moins longtemps, 6 jours environs au réfrigérateur.

 

Les préparations du commerce.

Elles ne sont pas forcément plus caloriques que les préparations maison, bien au contraire. Selon les marques, les frites surgelées apportent de 130 à 295 kcal pour 100 grammes, mais les frites faites à la maison peuvent être beaucoup plus riches (autour de 400kcal) en fonction de la qualité de la matière grasse ajoutée et du type de pomme de terre choisi (les variétés à chair farineuse telles que la bintje absorbent moins l’huile). Même chose pour les pommes de terre rissolées (ou sautées) et le gratin dauphinois : l’apport calorique et la teneur en lipides sont en réalité très variables.

 

 

Lait ou crème fraîche

 

La crème fraîche.

L’acheter.

Les crèmes fraiches allégées manquent de goût. Il vaut mieux acheter une véritable crème et en utiliser raisonnablement. La crème d’Isigny, qui bénéficie d’une AOC/AOP est réputée pour sa finesse.

 

La conserver.

La conservation de la crème dépend du traitement qu’elle a subi.

 

La crème crue.

La « crème crue » n’a fait l’objet d’aucun traitement thermique d’assainissement. Elle est souvent vendue en vrac chez les fromagers et ne se conserve pas plus de sept jours.

 

La crème fraîche.

La « crème fraîche » n’a pas subi de traitement thermique autre que la pasteurisation. Elle peut être épaisse ou liquide (fleurette).

 

La crème stérilisée et UHT.

La crème liquide stérilisée et la crème liquide UHT se gardent à température ambiante, huit mois dans le premier cas et quatre mois dans le second, puis quelques jours au réfrigérateur quand la brique est ouverte.

 

La consommer.

Les crèmes épaisses ou liquides s’utilisent pour des sauces. En revanche, mieux vaut prendre une crème liquide pour la chantilly. Contrairement à une idée reçue, les crèmes épaisses ou liquides résistent bien à la cuisson. Les allégées se cuisent aussi, mais elles ne donnent pas de consistance crémeuse et sont donc plutôt adaptés aux sauces froides.

 

 

Caisse de légumes bio

 

Les produits bio

Préférez, si c’est possible des produits bio car ils seront forcément moins traités chimiquement et donc plus sains et aurons un meilleur goût.

 

 

JE RÉALISE MA SOUPE DE BETTERAVES.

 

4 personnes

Pour quatre personnes.

 

5 minutes

Mon temps de préparation est de 5 minutes.

 

20 Minutes

Je laisse cuire durant 20 minutes.

 

 

Les ingrédients de la Soupe de betteraves

 

MES INGRÉDIENTS POUR RÉALISER MA SOUPE DE BETTERAVES.

Je prends quatre cents grammes de betteraves cuites.

Ainsi que deux pommes de terre moyennes.

Un cube de bouillon de légumes.

Les lecteurs vous recommandent :
Salade d’endives au roquefort sans FODMAPs 

Vingt centilitres de crème fraîche liquide.

Ainsi que du sel et du poivre.

 

 

POUR PRÉPARER MA SOUPE DE BETTERAVES.

J’épluche les pommes de terre et les coupe en dés.

Ensuite, je détaille également les betteraves en dés.

Puis je fais cuire mes légumes durant 20 minutes dans une casserole d’eau additionnée d’un cube de bouillon de légumes.

Je mixe les légumes avec une partie ou la totalité du jus de cuisson.

Puis j’ajoute de la crème liquide.

Je sale, poivre et je serve tiède.

 

La Soupe de betteraves

 

Et je me régale. MIAAAMMMM

 

 

Ma touche personnelle - Mon idée

 

MA TOUCHE PERSONNELLE

Pour les personnes qui suivent une alimentation pauvre en FODMAPs, il ne faut surtout pas la consommer crue et râpée. Car la betterave crue râpée « passera » moins bien que la betterave cuite, mais cette dernière contient tout de même des oligosaccharides.

En entrée, façon « assiette de crudités », il vaut mieux choisir des carottes râpées avec quelques cubes de betterave pour la couleur.

FODMAPs : oligosaccharides.

 

 

LES PRINCIPAUX APPORTS NUTRITIONNELS DE MES INGREDIENTS.

 

 

Betterave

 

Les betteraves

 

Vitamine B9

 

De la vitamine B9 ou Folate.

La vitamine B9 contenue par la betterave est extrêmement importante pour éviter les malformations congénitales.

 

 

Vitamine K

 

Vitamine K

Elle contient de la vitamine K qui est une vitamine liposoluble (soluble dans le gras). Elle joue un rôle dans la coagulation sanguine (K1). Ainsi que dans la calcification des tissus mous (K2). Sa feuille en est une excellente source.

 

 

Fer

 

Du fer.

La betterave contient un apport intéressant en fer qui permet à notre organisme de transporter l’oxygène et de fabriquer les globules rouges du sang. Il permet également de fabriquer des nouvelles cellules, des hormones et des neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux). Pour favoriser son absorption, il est conseillé de l’associer à certains nutriments, tels que la vitamine C.

 

 

Carotènes

 

Des caroténoïdes (lutéine et zéaxanthine).

Elle contient des carotènes et les bêta-carotènes, qui sont des précurseurs essentiels de la vitamine A, dont les effets bénéfiques semblent reconnus depuis fort longtemps. Ils agiraient en tant qu’antioxydants contre les radicaux libres. De plus, ils interviendraient également dans la régulation des défenses naturelles de l’organisme.

 

 

Flavonoïdes Eriocitrine (antioxydant)

 

Des flavonoïdes.

Les composés phénoliques (les flavonoïdes) de la betterave sont extrêmement protecteurs grâce à leurs antioxydants ce qui donne à la betterave des propriétés anticancer.

De plus, il faut noter que ces composés se concentrent énormément dans sa peau, mais surtout dans ses feuilles.

 

 

Nitrate

 

Des Nitrates.

Elle contient des nitrates naturels, qui sont d’excellents stimulants musculaires et ils aident fortement à la récupération des sportifs. Nous recommandons la consommation de jus de betterave fermenté (en boutique bio ou à faire soi-même) pour une assimilation parfaite et comme produit « dopant » super-sain et super-naturel. Les sportifs de l’INSEP connaissent bien ce jus. Proposé par les médecins nutritionnistes de ce vénérable organisme.

 

 

Pommes de terre

 

Les pommes de terre.

 

Source de fibres

 

Fibres.

On profite beaucoup plus de ses fibres si on mange la peau.

 

 

Vitamine C

 

Vitamine C.

Une belle pomme de terre (150 g) consommée avec la peau apporte 50 % de nos besoins en vitamine C.

 

 

Vitamines du groupe B

 

Les lecteurs vous recommandent :
Sauce au poivron sans FODMAPs

Vitamines B.

Une très bonne source en vitamine B.

 

 

Potassium

 

Potassium.

Son taux de potassium est intéressant. Sauf dans les préparations salées (frites, chips).

 

 

Magnésium

 

Magnésium.

Elle apporte plus de magnésium que les pâtes et le riz.

 

 

Fer

 

Fer.

Un apport limité en fer, mais à prendre en compte en raison de la fréquence de consommation.

 

 

Les Glucides

 

Glucides.

Beaucoup de glucides et de sucres « lents » recommandables, à condition de bien la préparer.

 

 

Carotènes

 

Caroténoïdes.

Plus la pomme de terre est colorée (Roseval) et plus elle renferme de caroténoïdes.

 

 

Lait ou crème fraîche

 

La crème fraîche.

 

Acides gras insaturés

 

Des acides gras.

Plus de la moitié de ses lipides sont des acides gras saturées, dont l’excès, courant dans l’alimentation moderne, est considéré comme un facteur de risque cardio-vasculaire.

 

 

Vitamine A

 

De la vitamine A, rétinol ou bêta-carotène.

La crème fraiche fourni de la vitamine A qui à un rôle important dans la vision, notamment au niveau de l’adaptation de l’œil à l’obscurité. Elle participe aussi à la croissance des os, à la reproduction et à la régulation du système immunitaire. Ainsi qu’elle contribue à la santé de la peau et des muqueuses (yeux, voies respiratoires et urinaires, intestins), qui constituent notre première ligne de défense contre les bactéries et les virus. En outre, elle est essentielle à la différenciation et la croissance cellulaire, car elle participe à la transcription de certains gènes et à la synthèse de certaines protéines. Enfin, elle favorise également l’absorption du  fer et semble jouer un rôle dans la régulation des réponses inflammatoires.

 

 

Vitamine D

 

De la vitamine D ou calciférol.

Elle fournit quelques traces de vitamine D qui est également appelée calciférol et qui intervient dans le l’absorption du calcium et du phosphore. Elle joue un rôle essentiel dans la minéralisation des os. Il s’agit d’une vitamine liposoluble (solubles dans les graisses).

 

 

Calcium

 

Du calcium.

La crème nous apporte du calcium qui est le sel minéral qui est le plus abondant dans l’organisme. Il représente 2 % de notre poids corporel et près de 99 % est concentré dans nos os et nos dents. Ce qui reste joue tout de même un rôle primordial dans le bon fonctionnement de toutes les cellules de notre organisme, dont les cellules musculaires (notamment celles de notre cœur) et les cellules nerveuses. En outre, le calcium participe également aux fonctions rénales, au mécanisme de la coagulation sanguine ainsi qu’à plusieurs processus enzymatiques.

 

 

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES :

 

 

Ma bible de la santé au naturel

Guide de la santé dans votre assiette

 

 

Bonne dégustation de notre soupe de betteraves et à très bientôt pour découvrir et essayer une nouvelle recette ensemble.

 

Thierry KLETHI - Blog La santé en mangeant

A très bientôt,

Thierry Klethi

La santé en mangeant

 

 

MES PRODUITS AMAZON

Pour vous permettre de trouver rapidement et au meilleur prix les ouvrages dont je m’inspire lors de la rédaction de mes articles et les objets ou produits que j’utilise régulièrement. Je me suis affilié avec AMAZON et je vous propose ci-dessous des liens vers ce site de commerce en ligne. Pour plus de détails sur mon affiliation, cliquez sur ce lien.

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    668
    Partages
  • 668
  •  
  •  
  •  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.