Velouté froid de concombre au crevettes à la menthe

Velouté froid de concombre aux crevettes et à la menthe

Fiches cuisines – Le régime sans FODMAP – Entrées – Velouté froid de concombre aux crevettes et à la menthe.

 

 

VELOUTE FROID DE CONCOMBRE AUX CREVETTES ET A LA MENTHE.

 

 

Bonjour à toutes et tous,

Je vous propose aujourd’hui de réaliser un velouté froid de concombre aux crevettes et à la menthe. Pour commencer je vais vous présenter le matériel qu’il nous faut et les produits nécessaires à la réalisation de cette recette. Puis nous aborderons l’aspect pratique de sa réalisation. Et enfin, les apports que nous apporte la consommation des ingrédients de cette excellente recette. Mais ne nous attardons pas trop, lançons-nous, allons-y et réalisons ensemble ce velouté froid de concombre aux crevettes et à la menthe. Et surtout régalons nous. Miammm, c’est trop bon et c’est fait maison avec amour.

 

 

Matériel de cuisine

 

MATERIEL NÉCESSAIRE POUR PRÉPARER LA RECETTE

Une casserole antiadhésive

 

 

OÙ ET QUELS PRODUITS ACHETER

 

 

Concombre

 

Le concombre.

 

 

Acheter ses aliments

L’acheter.

Je le choisi bien ferme et bien et bien vert, ce qui témoigne de sa fraîcheur. Eviter les gros concombres, qui renferment beaucoup de graines. Si vous le consommez avec la peau, achetez-le si possible biologique ou obtenu par culture raisonnée (avec un minimum de produits de traitement). Le rincer n’enlève que peu de pesticides.

 

 

Consommer

Le consommer.

Il est inutile de le faire dégorger, les variétés d’aujourd’hui ne sont plus amères. Non dégorgé, il garde d’ailleurs tout son croquant, ainsi qu’un maximum de minéraux et de vitamines. En ne le pelant pas, vous préservez au mieux ses vitamines. Le concombre se consomme surtout cru, mais vous pouvez aussi le cuire à la vapeur et le servir « al dente », avec du poisson, par exemple.

 

 

Conserver

Le conserver.

Vous pouvez le garder quelques jours dans le bac à légumes du réfrigérateur, de préférence emballé dans un sac. S’il est coupé, protégez l’entame avec un film plastique et consommez-le dans les 24 heures.

 

 

Lait d'amande

 

Le lait d’amande.

 

Le faire soit même.

On peut très facilement réaliser soit même, ses laits végétaux. 😉

Pour obtenir mes conseils et recettes. Suivez ce lien qui va vous diriger vers le répertoire contenant mes recettes de « laits végétaux ».

Vous y trouverez diverses recettes de « laits végétaux » à réaliser soit même. Tels que du « lait » d’amande, du « lait » de soja ou même du « lait » de coco. De plus, comme je le dis toujours c’est bien meilleur quand c’est maison avec amour. 😊

 

 

Acheter ses aliments

L’acheter.

Vérifiez la Date de Durabilité Minimale (DDM), « à consommer de préférence avant » du lait stérilisé. Certains sont enrichis en calcium, souvent par le biais de phosphate de calcium. Mais malheureusement les additifs à base de phosphates sont considérés comme excessifs dans notre alimentation alors en ajouter afin de complémenter ces boissons en calcium est peut-être une fausse bonne idée.

 

 

Consommer

Le consommer.

Ces jus d’aspect laiteux sont composés de légumineuses, de céréales ou de fruits oléagineux (soja, riz, amande…) broyés et dilués dans de l’eau. Ils peuvent remplacer le lait dans certains usages (avec des céréales ou dans certaines recettes) pour ceux qui ne supportent pas (intolérance ou allergie), mais ils n’ont pas les mêmes caractéristiques nutritionnelles. Ils sont dépourvus de vitamine A et de calcium, leurs protéines sont moins complètes (sauf celles du soja). Mais leurs lipides sont en majorités insaturés, ce qui est un avantage par rapport au lait animal.

 

Attention pour les nourrissons.

Globalement ces boissons végétales ne sont pas bien adaptées aux besoins des nourrissons. Les préparations à base de soja parfois données aux nourrissons allergiques au lait sont également fortement déconseillées. Car le soja est très riche en isoflavones, des composés qui agissent comme des hormones et pourraient avoir des effets sur le développement et la santé de l’enfant.

 

 

Conserver

Le conserver.

Les laits stérilisés ouverts se conservent au réfrigérateur. Une bouteille entamée doit être consommée dans les cinq jours à une température maximum de 7 °C.

 

 

Crevette

 

Les crevettes.

 

 

Acheter ses aliments

Les acheter.

L’origine géographique de notre crevette est importante, en particulier pour les crevettes d’élevage. Si vous achetez des crevettes fraîches, assurez-vous qu’elles sont fermes, brillante et intacte, avec une agréable odeur iodée. Evitez les crevettes vendues décongelées, car on ne sait pas dans quelles conditions elles ont été manipulées depuis leur décongélation. Au rayon surgelé, vous trouverez des crevettes crues ou cuites, décortiquées ou entières. Les décortiquées sont très pratiques : Les plus grosses ont généralement une meilleure saveur et consistance que les petites. Attention au risque de listériose si elles sont déjà cuites.

Les lecteurs vous recommandent :
Petits pâtés de risotto au thon, à la citronnelle et au basilic

 

 

Consommer

Les consommer.

La crevette est délicieuse chaude ou froide. Elle s’apprête d’une multitude de façons. On la met dans les salades, on la sert en hors-d’œuvre et en entrée. La crevette peut être substituée aux autres crustacés dans la plupart des recettes. On peut la faire sauter ou la griller. Elle est un ingrédient important dans la cuisine des pays du Sud-Est asiatique, où elle souvent saumurée, mise en pâte ou en poudre et utilisée comme condiment.

 

 

Conserver

Les conserver.

Fraîches ou cuites, les crevettes ne se conservent pas plus de deux jours au réfrigérateur et un mois au congélateur.

 

 

Caisse de légumes bio

 

Les produits bio

Préférez, si c’est possible des produits bio car ils seront forcément moins traités chimiquement et donc plus sains et aurons un meilleur goût.

 

 

JE RÉALISE MON VELOUTE FROID DE CONCOMBRE AUX CREVETTES ET A LA MENTHE

 

 

Pour 4 personnes

Pour quatre personnes.

 

 

5 minutes

 

Mon temps de préparation est de 5 minutes.

 

 

Attendre 15 minutes

Je laisse mijoter pendant 15 minutes.

 

 

1 heure

Et je laisse reposer au frais pendant 1 heure.

 

 

 

MES INGRÉDIENTS POUR RÉALISER MON VELOUTE FROID DE CONCOMBRE AUX CREVETTES ET A LA MENTHE

Je prends un gros concombre

Ainsi que vingt centilitres de lait d’amande.

Un brin de menthe fraiche.

Seize crevettes crues décortiquées.

Deux cuillères à soupe d’huile d’olive.

Une cuillère à café de menthe séchée.

Du sel et du poivre.

Velouté froid de concombre au crevettes à la menthe

 

 

POUR PRÉPARER MON VELOUTE FROID DE CONCOMBRE AUX CREVETTES ET A LA MENTHE, Je

met les crevettes dans un plat et j’ajoute une cuillère à soupe d’huile.

J’émiette la menthe séchée entre mes doigts.

Puis, je mélange de façon à bien enrober mes crevettes d’huile et de menthe.

 

Velouté froid de concombre au crevettes à la menthe

 

Et je laisse reposé durant une heure au réfrigérateur.

Je rince le concombre et le pèle.

 

Velouté froid de concombre au crevettes à la menthe

 

J’ôte les pépins et je mixe le tout avec du sel, du poivre et le lait d’amande.

 

Velouté froid de concombre au crevettes à la menthe

 

Puis, je fais dorer mes crevettes cinq minutes environ, en les retrouvant à mi-cuisson dans une poêle antiadhésive.

Et j’ôte du feu.

 

Velouté froid de concombre au crevettes à la menthe

 

Je sers le velouté dans des assiettes creuses.

Et je répartis mes crevettes, mes feuilles de menthes fraîches et quelques gouttes d’huile d’olive.

 

Velouté froid de concombre au crevettes à la menthe

 

Je sers aussitôt et me régale. MMIIIAAAMMM.

 

 

Ma touche personnelle.

Si vous tolérez les oligosaccharides, vous pouvez préparer un velouté de fenouil. Pour cela, il convient de remplacer le concombre par deux bulbes de fenouil. De les faire cuire dans de l’eau bouillante salée. Puis de les mixer finement.

 

LES PRINCIPAUX APPORTS NUTRITIONNELS DE MES INGREDIENTS.

 

 

Concombres

 

Le concombre.

 

De l’eau.

C’est l’un des végétaux qui en est le plus riche, d’où son croquant agréablement rafraîchissant.

 

 

Calcium

Du calcium.

Il contient du calcium qui est le sel minéral le plus abondant dans notre organisme. En effet le calcium représente 2 % de notre poids corporel et dont près de 99 % est concentré dans nos os et nos dents. Mais ce qui reste joue tout de même un rôle primordial dans le bon fonctionnement de toutes les cellules de notre organisme, dont les cellules musculaires (notamment celles de notre cœur) et les cellules nerveuses. En outre, le calcium participe également aux fonctions rénales, au mécanisme de la coagulation sanguine ainsi qu’à plusieurs processus enzymatiques.

 

 

Magnésium

 

Du magnésium.

Le magnésium du concombre participe au développement osseux, à la construction des protéines, aux actions enzymatiques, à la contraction musculaire, à la santé dentaire et au fonctionnement du système immunitaire. Ainsi qu’il permet de réguler notre métabolisme et intervient dans la transmission de l’influx nerveux. De plus, il améliore l’équilibre nerveux et limite la fatigue, le stress et les fringales.

 

 

Potassium

 

Du potassium.

Il est une bonne source de potassium qui est diurétique et conditionne la quantité d’eau présente dans les cellules. Mais il est également essentiel à l’action de nombreuses enzymes, et participe à la synthèse des protéines et du glycogène (forme de stockage du sucre). Ainsi qu’il intervient dans la sécrétion de l’acide chlorhydrique du suc gastrique favorisant ainsi la digestion. Mais également dans la production d’aldostérone (une hormone qui régule les quantités de sodium et de potassium présentes dans l’organisme). En outre, il est essentiel au bon fonctionnement du système nerveux et des muscles. Enfin, il régule le rythme cardiaque, module les variations de la tension artérielle liées aux apports de sodium et sert à équilibrer le pH du sang. Et il est très riche en éléments alcalisant.

 

 

Fer

 

Du fer.

Il contient un taux appréciable de fer et sa teneur même modeste en vitamine C, facilite grandement son assimilation. Sachant que le fer est utile à notre organisme pour transporter l’oxygène et fabriquer les globules rouges du sang. Il permet également de fabriquer des nouvelles cellules, des hormones et des neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux).

Les lecteurs vous recommandent :
Aubergines au miso

 

 

Lait d'amande

 

Le lait d’amande.

 

 

Acides gras insaturés

 

De bons acides gras.

Ses acides gras insaturés fortement « anticholestérol », protègent notre cœur.

 

 

Phytostérols

 

Des phytostérols.

Le lait d’amande contient la plus grande quantité de phytostérols naturelles anticholestérol, connues à ce jour dans un aliment.

 

 

Source de fibres

 

Des fibres.

Il contient énormément de fibres, qui favorisent le bon fonctionnement de nos intestins en régularisant et en stimulant notre péristaltisme intestinal. De ce fait, elles limitent délicatement les risques de constipation. De plus la consommation de fibres permet également de piéger le cholestérol.

 

 

Protéines

 

Des protéines végétales.

LE lait d’amande contient des protéines végétales qui sont encore une autre qualité anticholestérol !

 

 

Magnésium

 

Du Magnésium.

Il contient du magnésium qui est excellent contre le stress, les fringales et permet de réguler notre métabolisme.

 

 

Vitamine E

 

Des Vitamines E.

Le lait d’amande contient des vitamines E qui sont l’un des nutriments les plus protecteurs de notre organisme grâce à leurs qualités hyper-antioxydante. Et l’amande est une noix qui en contient le plus.

 

 

 

Potassium

 

Du Potassium.

Il contient du potassium qui est diurétique et conditionne la quantité d’eau présente dans les cellules. Mais il est également essentiel à l’action de nombreuses enzymes, et participe à la synthèse des protéines et du glycogène (forme de stockage du sucre). Ainsi qu’il intervient dans la sécrétion de l’acide chlorhydrique du suc gastrique favorisant ainsi la digestion. Mais également dans la production d’aldostérone (une hormone qui régule les quantités de sodium et de potassium présentes dans l’organisme). En outre, il est essentiel au bon fonctionnement du système nerveux et des muscles. Enfin, il régule le rythme cardiaque, module les variations de la tension artérielle liées aux apports de sodium et sert à équilibrer le pH du sang. Et il est très riche en éléments alcalisant.

 

 

Fer

 

Du Fer.

Le lait d’amande contient  un taux intéressant de fer, à condition de consommer en même temps des aliments riches en vitamines C.

 

 

Zinc

 

Du Zinc, de la Quercétine et du Kaempférol.

Pour le Zinc, contenu par le lait d’amande, c’est comme pour le fer, il convient de les consommer en même temps que des aliments riches en vitamines C pour permettre une excellente assimilation de ses nutriments.

 

 

Crevette

 

Les crevettes.

 

 

 

Protéines

 

Des protéines.

La crevette est une bonne source de protéines animales. Ces protéines font partie des sept constituants de base de notre alimentation avec les glucides, les lipides, les vitamines, les oligoéléments et minéraux et l’eau. Ce sont les seules sources d’azote que l’homme peut utiliser. Sachant que l’azote est indispensable à la vie.

Les protéines animales sont dites « complètes » car elles ont des teneurs très élevées en acides aminés essentiels, assez proches des besoins de l’homme.

 

 

Vitamines du groupe B

 

Des vitamines B.

Elle est une bonne source de toutes les vitamines B qui forment un groupe de huit vitamines hydrosolubles (solubles dans l’eau) réunies en raison de leur structure moléculaire et qui jouent un rôle important dans le métabolisme des cellules. Elle est même une excellente source en vitamine B3 qui est une vitamine hydrosoluble, parfois appelée niacinamide ou vitamine PP car une carence en cette vitamine est responsable de la pellagre. Cette vitamine est nécessaire comme cofacteur d’oxydoréduction au métabolisme des glucides, des lipides et des protéines. Ainsi qu’en vitamine B12 qui joue un rôle dans la synthèse des acides gras et des acides aminés et dans la maturation des globules rouges.

 

 

Acides gras insaturés

 

Des acides gras insaturés.

La crevette est une bonne source en Les acides gras insaturés (AGI) font partie de la famille des acides gras, à la base de la formation des lipides. Ils comportent une ou plusieurs doubles liaisons carboniques. On peut distinguer ainsi respectivement les acides gras monoinsaturés et les acides gras poly-insaturés. Ils ont de nombreuses fonctions importantes dans l’organisme et jouent notamment un rôle dans la synthèse hormonale et combattent l’hypertension artérielle. De plus, ils ont des effets « anticholestérol », qui protègent notre cœur. Les principales sources alimentaires de ces acides gras sont les huiles végétales, la viande, les poissons gras et les œufs.

 

 

Cuivre

 

Du cuivre.

Elle est une excellente source en cuivre qui est nécessaire à la formation de l’hémoglobine et du collagène (protéine servant à la structure et à la réparation des tissus) dans l’organisme. Plusieurs enzymes contenant du cuivre contribuent également à la défense du corps contre les radicaux libres.

 

 

Zinc

 

Du zinc.

La crevette est également une excellente source en zinc qui participe aux réactions immunitaires, à la fabrication du matériel génétique, à la perception du goût, à la cicatrisation des plaies et au développement du fœtus. Il interagit également avec les hormones sexuelles et thyroïdiennes. Dans le pancréas, il participe à la fabrication, la mise en réserve et à la libération de l’insuline. De plus il a un rôle prépondérant lors de la synthèse des protéines. Il agit également en tant qu’antioxydant en neutralisant les radicaux libres et il protège les cellules de la peau.

Les lecteurs vous recommandent :
Soupe de cresson

Pour favoriser son absorption, il convient comme pour le fer de le consommer en même temps que des aliments riches en vitamine C.

 

 

Phosphore

 

Du phosphore.

Elle est une bonne source en phosphore qui joue un rôle essentiel dans la formation et le maintien de la santé des os et des dents. Il est également indispensable pour permettre de métaboliser les lipides. De ce fait, il évite que les graisses s’accumulent dans le foie et permet qu’elles soient digérées. Mais son rôle est aussi prépondérant dans la formation de collagène et pour le bon fonctionnement des yeux et de la peau. De plus, il permet d’emmagasiner et produire l’énergie dont nous avons besoin pour contracter nos muscles et permettre à notre corps de bouger. Mais il participe aussi à la croissance et à la régénération des tissus et aide à maintenir le pH de notre sang en neutralisant les excès d’acides ou d’alcalins.

 

 

Calcium

Du calcium.

La crevette est une source en calcium qui est le sel minéral qui est le plus abondant dans l’organisme. Il représente 2 % de notre poids corporel et près de 99 % est concentré dans nos os et nos dents. Ce qui reste joue tout de même un rôle primordial dans le bon fonctionnement de toutes les cellules de notre organisme, dont les cellules musculaires (notamment celles de notre cœur) et les cellules nerveuses. En outre, le calcium participe également aux fonctions rénales, au mécanisme de la coagulation sanguine ainsi qu’à plusieurs processus enzymatiques.

 

 

Fer

 

Du fer.

Elle apporte du fer qui est utile à notre organisme pour transporter l’oxygène et fabriquer les globules rouges du sang. Il permet également de fabriquer des nouvelles cellules, des hormones et des neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux). Pour favoriser son absorption, il est conseillé de l’associer à certains nutriments, tels que la vitamine C.

 

 

Iode

 

De l’iode.

La crevette contient de l’iode qui est un oligo-élément essentiel à la régulation et à la production des hormones de la thyroïde, responsable du métabolisme de base de l’organisme, de la respiration cellulaire, de la production d’énergie sous forme d’ATP, mais aussi de la croissance, de la synthèse des protéines, de la bonne santé de nos organes et de notre cerveau. Il permet de réguler la production d’hormones.

 

 

Sélénium

 

Du sélénium.

Elle apporte du sélénium qui est un minéral qui travaille avec l’une des principale enzyme antioxydante, prévenant ainsi la formation de radicaux libres dans le corps. Il contribue également à convertir les hormones thyroïdiennes en leur forme active.

 

 

Sodium

 

Du sodium.

La crevette contient du sodium qui est un élément minéral très présent dans notre organisme, surtout dans le plasma. Il est apporté par l’alimentation sous forme de chlorure de sodium (le sel). Des apports trop importants sont un facteur de risque d’hypertension artérielle. Cependant, il est indispensable à la transmission de l’influx nerveux et à la contraction musculaire. Sa concentration dans le sang et le liquide interstitiel conditionne la quantité d’eau présente dans les cellules et le volume sanguin. Chez les personnes sensibles à l’apport de sel, l’excès de sodium peut augmenter le volume sanguin et ainsi favoriser la survenue d’une hypertension artérielle.

 

Des allergènes.

Les crustacés font partie des aliments les plus allergisants et une allergie à l’un d’entre eux doit faire écarter tous les autres.

 

Des purines.

Les crustacés et plus spécifiquement les crevettes renferment des purines qui se transforment dans notre organisme en acide urique, une substance dont l’excès dans le sang (hyperuricémie) peut favoriser la goutte. Il convient donc de les consommer avec modération sans excès.

 

 

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES :

 

Plus jamais mal au ventre avec le régime FODMAPS

 

Guide de la santé dans votre assiette

 

Dictionnaire des aliments.

 

Ma bible de la santé au naturel

 

 

Bonne dégustation de notre velouté froid de concombre aux crevettes et à la menthe et à très bientôt pour découvrir et essayer une nouvelle recette ensemble.

 

 

Thierry KLETHI - Blog La santé en mangeant

A très bientôt,

Thierry Klethi

La santé en mangeant

 

 

MES PRODUITS AMAZON

Pour vous permettre de trouver rapidement et au meilleur prix les ouvrages dont je m’inspire lors de la rédaction de mes articles et les objets ou produits que j’utilise régulièrement. Je me suis affilié avec AMAZON et je vous propose ci-dessous des liens vers ce site de commerce en ligne. Pour plus de détails sur mon affiliation, cliquez sur ce lien.

 

 

 

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    13
    Partages
  • 13
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.