QUIZZ FODMAPs

Y a-t-il une notion de quantité dans le mode alimentaire pauvre en FODMAPs ?

Principes et fondements – Régime sans FODMAP – Quizz FODMAPs – Y a-t-il une notion de quantité dans le mode alimentaire pauvre en FODMAPs ?

 

QUI, QUOI, COMMENT LES FODMAPs

Notre quizz mensuel sur les FODMAPs

 

Qu’est-ce ? Comment ? Pourquoi ?

Découvrez toutes les semaines un petit article pour répondre brièvement à une ou deux questions sur le mode alimentaire pauvre en FODMAPs. Je vous invite donc à découvrir notre (nos) nouvelle(s) question(s), passionnante(s) pour découvrir clairement et facilement les tenants et aboutissants du mode alimentaire pauvre en FODMAPs. Cliquez ici pour accéder au questionnaire qui vous permettra de déterminer si une alimentation pauvre en FODMAPs pouvait vous aider ?

 

Non, je n’ai pas oublié mes bonnes manières et je ne vous ferais pas l’affront d’omettre de vous saluer. Mais je voulais juste au préalable présenter brièvement l’objectif de ces petits articles. Trêve de bavardage, je vais poliment et avec beaucoup de joie de nous retrouver pour la lecture de cette publication vous saluer.

 

Bonjour à toutes et tous,

J’espère que vous vous portez pour le mieux. En ce qui me concerne, je me porte bien et je viens de publier ce nouvel article dans notre blog « la santé en mangeant » intitulé « Y a-t-il une notion de quantité dans le mode alimentaire pauvre en FODMAPs ? » . Alors j’espère qu’il vous donnera des informations utiles pour découvrir le mode alimentaire pauvre en FODMAPs. Et je vous souhaite une bonne lecture, ainsi que de passer une excellente journée.

Les lecteurs vous recommandent :
Est-ce que tout le monde digère mal les FODMAPs ?

 Recette pauvre en FODMAP

 

 

 

Y A-T-IL UNE NOTION DE QUANTITÉ DANS LE MODE ALIMENTAIRE PAUVRE EN FODMAPs ?

Le mode alimentaire pauvre en FODMAPs interdit temporairement tous les aliments qui en contiennent beaucoup trop. Cela permet ainsi d’éviter certains produits dont des fruits, des légumes et des produits laitiers. Ainsi que de vous proposer des aliments de substitution plus digestes. Qui pourront les remplacer sans trop perturber vos habitudes alimentaires. Puis il vous posera de les réintégrer petit à petit. L’un après l’autre par famille de produits, pour voir si vous pouvez les consommer sans réactions de votre organisme.

En effet, il se peut que vous ne supportiez pas les oligosaccharides et les polyols. Mais que les disaccharides et les monosaccharides vous conviennent sans aucuns problèmes.

 

Intolérance ou allergie ?

Oui il parait évident que la quantité soit un facteur très important dans la réaction de notre système digestif. Car il est important de différencier les intolérances alimentaires et les allergies. En effet lorsque l’on est allergique aux cacahuètes, on ne pas en ingérer une, ni même une demie sans déclencher des conséquences graves, tel qu’un œdème de Quincke ou un choc anaphylactique.

Pour les FODMAPs, ce n’est pas la même chose, ils provoquent des fermentations qui sont dépendantes des quantités de FODMAPs que l’on consomme. Plus on en mange et plus on risque de gonfler.

Ça signifie qu’une petite quantité de FODMAPs ne posera pas forcément de problèmes ou peux. Tout dépend de notre tolérance personnelle et individuelle. Il n’est donc pas possible de vous indiquer des seuils théoriques pertinents qui s’appliqueraient à tous.

Les lecteurs vous recommandent :
Les 10 aliments courants riches en FODMAPs qui peuvent poser des problèmes

 

Tout est une question de proportions.

Ne vous lancez pas dans une traque intransigeante de tous les aliments susceptibles de créer une réaction. En vous méfiant obstinément de tous les aliments qui vous sont servis chez vos amis ou au restaurant. Car même si vous êtes intolérant aux FODMAPs, vous n’y êtes pas allergique. Par conséquent si vous mangez un petit morceau d’oignon, vous ne subirez pas forcément une crise. Et il n’est pas non plus nécessaire de vous culpabiliser pour ce petit écart, car ce serai contre-productif.

Le mode alimentaire pauvre en FODMAPs, vous oriente pour réduire très fortement la quantité de FODMAPs consommée. Mais si vous en mangez ponctuellement un petit morceau, cela ne sera pas préjudiciable à votre démarche. Eviter absolument tous les FODMAPs, quel que soit la situation est quasi impossible et nul n’est tenu à l’impossible rassurez-vous. 😉

 

Quels aliments contiennent peu ou beaucoup de FODMAPs

Je vous partagerais prochainement des tableaux et des listes pour vous indiquer les aliments qui en contiennent un peu, moyennement ou beaucoup. Ces informations vous permettront de déterminer le risque lié à tells ou tells aliment. Vous y découvrirez par exemple que les abricots contiennent beaucoup de FODMAPs. Alors si vous raffolez  tous particulièrement de ses fruits. Il faudra certes vous abstenir totalement d’en consommer durant la phase 1, mais il sera possible par la suite, d’en déguster occasionnellement 1 ou 2, si vous prenez garde de ne pas consommer d’autre FODMAPs durant ces repas.

 

Exemple : 

 

Poireaux vinaigrette

 

 

 

Mâche vinaigrette

 

 

Il ne s’agit pas de tous s’interdire, ou de se punir. L’application de ce mode alimentaire doit se faire dans la joie et le bonheur de manger sans crainte de générer des douleurs gastriques gênantes. L’objectif est de se sentir mieux et non de se morfondre dans des reproches stressants pour notre organisme et notre psychisme.

Les lecteurs vous recommandent :
Peut-on manger des FODMAPs sans déclencher des symptômes

Il s’agit simplement de connaitre les aliments à risque et d’éviter d’en consommer trop, tout en privilégiant les aliments neutres ou favorables à un mieux-être intestinal.

Une fois que votre système digestif se sera rétabli et renforcé, vous pourrez certainement à nouveau consommer presque tous les ingrédients sans risque, à condition de rester raisonnable sur les quantités.

 

RÉFÉRENCES BIBLIOGRAPHIQUES :

 

Plus jamais mal au ventre avec le régime FODMAPS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

J’espère que la lecture de cet article intitulé « Y a-t-il une notion de quantité dans le mode alimentaire pauvre en FODMAPs ? », vous aura apporté des réponses utiles pour découvrir le mode alimentaire pauvre en FODMAPs.  Et je vous dis à très bientôt sur notre blog « la santé en mangeant ».

 

Thierry KLETHI - Blog La santé en mangeant

 

 

 

A très bientôt,

Thierry Klethi

La santé en mangeant

 

 

MES PRODUITS AMAZON

Pour vous permettre de trouver rapidement et au meilleur prix les ouvrages dont je m’inspire lors de la rédaction de mes articles. Ainsi que les objets ou produits que j’utilise régulièrement. C’est pour cela que je me suis affilié avec AMAZON et que je vous propose ci-dessous des liens vers ce site de commerce en ligne. Par ailleurs, si vous souhaitez plus de détails sur mon affiliation, cliquez sur ce lien.

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    52
    Partages
  • 52
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.